Site provincial du patrimoine du Manitoba n° 55

 

Maison Bernier
265, boulevard Provencher,
Saint-Boniface

Ancienne maison Bernier

Date de désignation : le 29 mars 1991
Autorité responsable de la désignation : Mme Bonnie Michelson,
ministre de la Culture, du Patrimoine et de la Citoyenneté
Propriétaire actuel : propriété privée

Thomas Alfred Bernier (1844–1908) et son fils Joseph (1874–1951) ont joué un rôle actif au sein de la collectivité franco-manitobaine durant les années 1870–1920, période cruciale de son développement. En 1880, Thomas Bernier, qui pratiquait le droit en tant qu’avocat de la couronne à Saint-Jean, au Québec, se laissa persuader par son ancien collègue de classe, l’Archevêque A.A. Taché, de déménager au Manitoba pour y devenir fermier à Sainte-Agathe. Il entreprit plutôt une longue et brillante carrière en administration et en politique, occupant les postes de registraire à l’Université du Manitoba, de préfet de Saint-Boniface, de greffier de langue française de l’Assemblée législative du Manitoba et de sénateur (1892–1908). Le fils de Thomas, Joseph Bernier, devint un avocat, un politicien et un homme d’affaires bien connu de Saint-Boniface.

Conçue par Aimée de Keroak, cousin de Thomas Bernier (et mieux connu à Saint-Boniface comme libraire), la maison Bernier fut construite en 1882. De style élégant, cette maison de 18 pièces était considérée comme l’un des premiers centres sociaux, intellectuels et politiques de la ville.

Retourner à la liste de noms de site ou de régions