Site provincial du patrimoine du Manitoba n° 57

 

Église catholique Our Lady of Seven Sorrows
Camperville

Église catholique Our Lady of Seven Sorrows

Date de désignation : le 29 mars 1991
Autorité responsable de la désignation : Mme Bonnie Mitchelson,
ministre de la Culture, du Patrimoine et des Loisirs
Propriétaire actuel : The Roman Catholic Archepiscopal Corporation of Winnipeg

Pendant la fin du 19e siècle, les missionnaires de l’église catholique et de l’église anglicane ont eu une influence stabilisatrice sur les frontières de l’ouest du Canada nouvellement ouvertes. Le long de la rive ouest du lac Winnipegosis, ce sont les Oblats catholiques de Marie Immaculée qui ont entrepris le travail de missionnariat auprès des groupes d’Autochtones et de Métis. Les Oblats se chargeaient de l’enseignement dans un grand pensionnat. En 1910, la congrégation a entrepris d’ériger une église qui a été achevée en 1912.

Our Lady of Seven Sorrows a sans doute été conçue par l’un des pères Oblats, l’abbé Saint-Germain, la construction ayant été réalisée par la congrégation. Aucune autre église missionnaire catholique n’était aussi grande et peu d’églises catholiques dans le Sud étaient aussi ambitieuses. En 1930, l’intérieur de l’église a été détruit par un incendie; la congrégation l’a rebâti avec détermination. Tout comme les autres églises catholiques du Manitoba, l’église de Camperville trouve ses racines architecturales au Québec. Avec leur taille imposante, leur construction en pierres et leur façade soigneusement dessinée, ces édifices étaient des témoignages de foi impressionnants.

Retourner à la liste de noms de site ou de régions