• Parc Assiniboine – Promenade à travers les histoires du parc Parc Assiniboine – Promenade à travers les histoires du parc
  • Les débuts : En 1904, le terrain du parc Assiniboine a été acheté et la construction du zoo a commencé. Aujourd’hui, le parc Assiniboine est au deuxième rang en terme de taille de parc urbain en Amérique du Nord. Les débuts : En 1904, le terrain du parc Assiniboine a été acheté et la construction du zoo a commencé. Aujourd’hui, le parc Assiniboine est au deuxième rang en terme de taille de parc urbain en Amérique du Nord.
  • Période d’expansion rapide (1904-1928) : Le parc a été conçu dans le style paysager « à l’anglaise », mettant l’accent sur les chemins et les routes courbes et les jardins. La canardière d’origine a toujours été une attraction populaire et a parfois été appelée le « lac des cygnes ». Période d’expansion rapide (1904-1928) : Le parc a été conçu dans le style paysager « à l’anglaise », mettant l’accent sur les chemins et les routes courbes et les jardins. La canardière d’origine a toujours été une attraction populaire et a parfois été appelée le « lac des cygnes ».
  • La forme du jardin classique est très géométrique et symétrique. En revanche, la conception du jardin anglais est bien plus souple. La forme du jardin classique est très géométrique et symétrique. En revanche, la conception du jardin anglais est bien plus souple.
  • Le pavillon d’origine, conçu par l’architecte winnipegois J.D. Atchison, a été construit en 1908. La serre du parc a été bâtie à 1914. Elle offre un environnement tropical toute l’année pour faire pousser de nombreux arbres, fleurs et plantes exotiques. Le pavillon d’origine, conçu par l’architecte winnipegois J.D. Atchison, a été construit en 1908. La serre du parc a été bâtie à 1914. Elle offre un environnement tropical toute l’année pour faire pousser de nombreux arbres, fleurs et plantes exotiques.
  • Des temps difficiles (de 1929 aux années 50) : Le 27 mai 1929, un incendie a complètement détruit le pavillon. Un comité a été créé afin de lever des fonds pour un nouveau pavillon, qui a ouvert ses portes le jour de la fête de Victoria en 1930. On croit que des cambrioleurs ont causé l’incendie pendant la nuit. Des temps difficiles (de 1929 aux années 50) : Le 27 mai 1929, un incendie a complètement détruit le pavillon. Un comité a été créé afin de lever des fonds pour un nouveau pavillon, qui a ouvert ses portes le jour de la fête de Victoria en 1930. On croit que des cambrioleurs ont causé l’incendie pendant la nuit.
  • À cause de problèmes économiques, l’une des seules améliorations apportées au parc entre les années 30 et les années 50 a été la construction du pont piétonnier en 1931. Ce pont enjambe la rivière Assiniboine, reliant le parc à l’avenue Portage. À cause de problèmes économiques, l’une des seules améliorations apportées au parc entre les années 30 et les années 50 a été la construction du pont piétonnier en 1931. Ce pont enjambe la rivière Assiniboine, reliant le parc à l’avenue Portage.
  • Visite royale : 15 000 spectateurs se sont rassemblés lorsque la Reine Élisabeth II et le Prince Philip ont visité le parc le 24 juillet 1959. Ils sont arrivés en empruntant le pont piétonnier en limousine décapotable. Visite royale : 15 000 spectateurs se sont rassemblés lorsque la Reine Élisabeth II et le Prince Philip ont visité le parc le 24 juillet 1959. Ils sont arrivés en empruntant le pont piétonnier en limousine décapotable.
  • Au cours de la visite de la Reine dans le parc a eu lieu la cérémonie de la redevance de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Lors de cette cérémonie, la Reine a reçu deux têtes de wapitis et des peaux de castors en guise de paiement pour l’utilisation de la terre. Au cours de la visite de la Reine dans le parc a eu lieu la cérémonie de la redevance de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Lors de cette cérémonie, la Reine a reçu deux têtes de wapitis et des peaux de castors en guise de paiement pour l’utilisation de la terre.
  • Une décennie de revitalisation (1961-1971) : Au cours des années 60, les améliorations ont repris un rythme plus soutenu dans le parc. La dernière locomotive utilisée au Manitoba, la locomotive n° 6043 des Chemins de fer nationaux du Canada, a été placée dans le parc en 1962. Le train miniature à vapeur a été installé en 1964 et est rapidement devenu une activité familiale populaire. Une décennie de revitalisation (1961-1971) : Au cours des années 60, les améliorations ont repris un rythme plus soutenu dans le parc. La dernière locomotive utilisée au Manitoba, la locomotive n° 6043 des Chemins de fer nationaux du Canada, a été placée dans le parc en 1962. Le train miniature à vapeur a été installé en 1964 et est rapidement devenu une activité familiale populaire.
  • Dans le cadre des rénovations, le zoo a reçu de nombreuses nouvelles expositions. Le pavillon des mammifères a été construit en 1964 et le pavillon tropical en 1971. Ces deux expositions étaient ouvertes toute l’année. Dans le cadre des rénovations, le zoo a reçu de nombreuses nouvelles expositions. Le pavillon des mammifères a été construit en 1964 et le pavillon tropical en 1971. Ces deux expositions étaient ouvertes toute l’année.
  • En 1967, un toboggan a été construit et la canardière a été ouverte au patinage. En 1968, une nouvelle serre a été construite, bâtie autour de l’ancienne structure et au-dessus de celle-ci, afin que les plantes restent protégées. En 1967, un toboggan a été construit et la canardière a été ouverte au patinage. En 1968, une nouvelle serre a été construite, bâtie autour de l’ancienne structure et au-dessus de celle-ci, afin que les plantes restent protégées.
  • Carte du parc Assiniboine en 1967 Carte du parc Assiniboine en 1967
  • Les arts, la communauté et les divertissements fleurissent dans le parc (des années 90 à présent) : En 1992, une statue de Winnie l’ourson a été donnée au parc. Winnie tire son nom de Winnipeg et a inspiré l’histoire populaire de Winnie l’ourson. Les arts, la communauté et les divertissements fleurissent dans le parc (des années 90 à présent) : En 1992, une statue de Winnie l’ourson a été donnée au parc. Winnie tire son nom de Winnipeg et a inspiré l’histoire populaire de Winnie l’ourson.
  • En 1997, le pavillon a presque entièrement été transformé en galerie d’art exposant le travail des artistes manitobains Ivan Eyre, Clarence Tillenius et Walter J. Phillips. En 1997, le pavillon a presque entièrement été transformé en galerie d’art exposant le travail des artistes manitobains Ivan Eyre, Clarence Tillenius et Walter J. Phillips.
  • Jardin de sculptures de Leo Mol : Leo Mol utilisait la méthode de la « cire perdue » pour créer ses célèbres sculptures en bronze, qu’il a offertes au parc. Le Jardin de sculptures de Leo Mol a ouvert ses portes en juin 1992 et a été terminé en 2003 avec l’ajout de plusieurs nouvelles sculptures. Jardin de sculptures de Leo Mol : Leo Mol utilisait la méthode de la « cire perdue » pour créer ses célèbres sculptures en bronze, qu’il a offertes au parc. Le Jardin de sculptures de Leo Mol a ouvert ses portes en juin 1992 et a été terminé en 2003 avec l’ajout de plusieurs nouvelles sculptures.
  • Campagnes de financement : Diverses campagnes de financement sont organisées chaque année dans le parc, notamment des marches et des courses, et le Teddy Bear Picnic. Campagnes de financement : Diverses campagnes de financement sont organisées chaque année dans le parc, notamment des marches et des courses, et le Teddy Bear Picnic.
  • Scène du Lyric Theatre : De nombreuses activités estivales populaires ont lieu sur la scène en extérieur du Lyric Theatre et sur le terrain attenant, y compris des concerts, des films et des fêtes. Scène du Lyric Theatre : De nombreuses activités estivales populaires ont lieu sur la scène en extérieur du Lyric Theatre et sur le terrain attenant, y compris des concerts, des films et des fêtes.
  • Améliorations modernes du parc : En 2009, un plan de rénovations du parc en trois phases sur dix ans a été rendu public. Le coût de ce plan était à l’origine estimé à 180 millions de dollars, et il a depuis été augmenté à 200 millions. Améliorations modernes du parc : En 2009, un plan de rénovations du parc en trois phases sur dix ans a été rendu public. Le coût de ce plan était à l’origine estimé à 180 millions de dollars, et il a depuis été augmenté à 200 millions.
  • Première phase (2010-2011) : La première phase comprenait l’agrandissement de la canardière, la construction du Qualico Family Centre et un nouveau terrain de jeux naturel. Le Park Cafe, situé dans le centre familial, fait régulièrement partie de la « Best List » (meilleure liste) du magazine culinaire Taste de Winnipeg. Première phase (2010-2011) : La première phase comprenait l’agrandissement de la canardière, la construction du Qualico Family Centre et un nouveau terrain de jeux naturel. Le Park Cafe, situé dans le centre familial, fait régulièrement partie de la « Best List » (meilleure liste) du magazine culinaire Taste de Winnipeg.
  • Deuxième phase (2011-2014) : La deuxième phase concernait la mise en place de nouvelles expositions dans le zoo. La principale nouvelle attraction s’appelle Voyage à Churchill, et est une exposition d’espèces nordiques couronnée de succès. Deuxième phase (2011-2014) : La deuxième phase concernait la mise en place de nouvelles expositions dans le zoo. La principale nouvelle attraction s’appelle Voyage à Churchill, et est une exposition d’espèces nordiques couronnée de succès.
  • Troisième phase (futur) : La phase finale sera la construction des jardins de la diversité du Canada. Ils comprendront des jardins extérieurs et un bâtiment appelé The Leaf (la feuille), qui remplacera la serre existante. Troisième phase (futur) : La phase finale sera la construction des jardins de la diversité du Canada. Ils comprendront des jardins extérieurs et un bâtiment appelé The Leaf (la feuille), qui remplacera la serre existante.
  • Pour plus de renseignements sur les documents de la Bibliothèque de l’Assemblée législative utilisés pour la création de cette présentation, veuillez consulter les liens aux notices catalographiques ci-dessous. Pour plus de renseignements sur les documents de la Bibliothèque de l’Assemblée législative utilisés pour la création de cette présentation, veuillez consulter les liens aux notices catalographiques ci-dessous.
     

Les matériaux suivants ont été utilisés dans le développement de ce diaporama:

haut de page