Families

Changements pour les enfants logo


Contexte de la création de Changements pour les enfants

En mars 2006, la population manitobaine a été bouleversée à l’annonce de la mort de Phoenix Sinclair, agée de cinq ans, dans des circonstances tragiques. À la suite de cette nouvelle, la ministre des Services à la famille et du Logement a ordonné deux examens externes. Les quatre régies des services à l’enfant et à la famille ont aussi entamé un processus d’assurance de la qualité pour garantir la sécurité des enfants qui sont à leur charge.

Le premier examen, Renforcer l'engagement — Examen externe du système de protection de l'enfance (disponible en anglais seulement) portait sur les normes, processus et protocoles régissant les ouvertures, fermetures et transferts de dossiers au sein du réseau. Il a été effectué par le comité externe d’examen des services de protection de l’enfance et coprésidé par l’ombudsman, la protectrice des enfants et M. Michael Hardy (directeur général d’un office des Premières nations de services à l’enfant et à la famille en Ontario).

Le second examen, « Honouring Their Spirits" The Child Death Review »(disponible en anglais seulement), portait sur les décès d’enfants pris en charge par le réseau des services à l’enfant et à la famille et visait très précisément 99 dossiers datant de 2003 à 2006. Il était dirigé par l’équipe chargée de l’examen des décès d’enfants et coprésidé par la protectrice des enfants et le Dr Jim Newton (Manitoba Adolescent Treatment Centre).

Les rapports découlant de ces deux examens ont été rendus publics le 11 octobre 2006 et contenaient plus de 200 recommandations particulières visant à améliorer le réseau des services à l’enfant et à la famille au Manitoba.

Bon nombre des principaux thèmes et recommandations figurant dans les examens externes s’inscrivaient dans la logique des plans visant à améliorer le réseau des services à l’enfant et à la famille, plans déjà engagés dans le cadre de la Commission d’enquête sur l’administration de la justice et les Autochtones – Initiative de protection de l’enfance. Ensemble, les recommandations des examens externes et le travail continu de l’Initiative fournissaient un plan directeur pour apporter des améliorations importantes et durables au réseau des services à l’enfant et à et la famille, tout en reconnaissant le fait que les familles, les communautés et les réseaux de services partagent tous la responsabilité de protéger les enfants contre le danger.

En réponse aux rapports des examens externes, en 2006, Services à la famille et Logement Manitoba avait annoncé Changements pour les enfants, une série de nouvelles initiatives stratégiques qui seraient mises en œuvre au cours des deux prochaines années. Le gouvernement avait accordé une allocation initiale de plus de 42 millions de dollars pour commencer à donner suite aux recommandations contenues dans les rapports et une somme supplémentaire de 6,1 millions de dollars pour renforcer le système de placement en foyer nourricier, en mettant l’accent sur le recrutement, la formation et le financement accru.

Depuis 2006, sous la série Changements pour les enfants, la province a plus que doublé le financement pour la protection des enfants, à une somme d’environ 442 million de dollars par année envers les domaines tels que les soins améliorés, les mesures de prévention ainsi qu’envers la relève au travail et la formation pour le personnel.

Une équipe de mise en œuvre relevant de deux coprésidents externes, le Dr Catherine Cook et M. Reg Toews, avait été créée afin de mettre en œuvre les initiatives de Changements pour les enfants. L’équipe était composée des directeurs généraux des quatre régies des services à l’enfant et à la famille et de deux représentants de Services à la famille et Logement Manitoba. L’objectif principal de cette équipe était de coordonner la planification et la mise en œuvre des initiatives de Changements pour les enfants.

Deux autres rapports ont été rendus publics depuis la fin des examens externes. Le Bureau du vérificateur général a publié les résultats d’une vérification de la Division des services à l’enfant et à la famille couvrant les années 2002-2003 et 2003-2004, intitulé « Audit of the Child and Family Services Division, Pre-Devolution Child in Care Processes and Practices »(disponible en anglais seulement). Le Bureau du protecteur des enfants a publié un rapport intitulé « Strengthening Our Youth »(disponible en anglais seulement) qui comprennait 45 recommandations visant à améliorer les services offerts aux jeunes qui quittent le réseau des services à l’enfant et à la famille. Les deux rapports avaient été fournis à l’équipe de mise en œuvre de Changements pour les enfants afin qu’elle tienne compte des recommandations qui sont conformes aux thèmes et aux conclusions des examens externes.

S’inscrivant dans la logique d’un thème majeur contenu dans ces rapports, l’équipe avait établi que tous les plans de mise œuvre doivent :

  • toujours respecter l’esprit, l’intention et les objectifs à long terme de la Commission d’enquête sur l’administration de la justice et les Autochtones – Initiative de protection de l’enfance;
  • clairement renforcer la capacité du réseau des services à l’enfant et à la famille.

Dans le cadre de ses activités, l’équipe de mise en œuvre avait adopté un énoncé de vision qui incorporait les principes d’inclusion et de transparence dans le processus de planification et d’établissement de rapports. Au moyen de ce site Web, le public peut en apprendre davantage sur le réseau des services à l’enfant et à la famille, consulter les rapports des examens externes et apprendre au sujet des efforts déployés pour mettre en œuvre les programmes de Changements pour les enfants.