Manitoba

Services à la famille Manitoba

Pour commencer
Restez connectés
au gouvernement du Manitoba

Pour consulter des fichiers en format PDF, Adobe Acrobat Reader doit être installé sur votre ordinateur. Vous pouvez téléchargez ce logiciel gratuitement.

Get  Acrobat Reader

Sortie rapide

Back

Quels sont les divers types de mauvais traitements?

Les types et les signes de mauvais traitements sont les suivants :

La négligence est l’omission de fournir des soins à un enfant. Le manque de soins peut causer un préjudice grave au développement physique et mental d’un enfant ou mettre ce dernier en danger.

La négligence physique est l’omission de combler les besoins quotidiens fondamentaux de l’enfant, dont fournir :

  • des aliments appropriés;
  • des vêtements appropriés;
  • un logement sécuritaire et propre;
  • des soins de santé;
  • une protection contre les dangers.

La négligence émotionnelle est l’omission de répondre aux besoins émotionnels continus de l’enfant, soit :

  • l’affection;
  • un sentiment de sécurité;
  • un sentiment d’appartenance;

Voici quelques signes comportementaux de négligence :

  • absence fréquente de l’école;
  • vêtements inappropriés aux conditions météorologiques;
  • vêtements sales;
  • gestes inappropriés ou comportements de délinquance;
  • consommation d’alcool ou de drogues;
  • quêter ou voler de la nourriture;
  • fatigue fréquente;
  • demande d’affection inappropriée;
  • maturité supérieure à l’âge de l’enfant;
  • l’enfant indique qu’on le laisse seul.

Voici quelques signes physiques de négligence :

  • mauvaise hygiène;
  • besoins physiques ou médicaux ignorés;
  • manque constant de supervision;
  • poids insuffisant, mauvaise croissance, retard de croissance;
  • faim constante;
  • vêtements sales;
  • malnutrition.

Les mauvais traitements peuvent être perpétrés par n’importe qui, y compris un parent ou tuteur, un fournisseur de soins, un membre de la famille étendue, un ami, un voisin ou un inconnu.

Les mauvais traitements émotionnels sont habituellement commis à répétition et comprennent :

  • exposition répétitive à la consommation d’alcool ou de drogues;
  • attaques verbales, humiliation ou réjection répétitives;
  • exposition répétitive à de la violence ou à des altercations physique;
  • isolement, confinement ou sentiment de peur.

Voici quelques signes comportementaux de mauvais traitements émotionnels :

  • dépression;
  • retrait ou comportement agressif;
  • obéissance excessive;
  • netteté et propreté excessives;
  • comportements répétitifs (succion, morsure, balancement, etc.);
  • troubles de l’apprentissage;
  • troubles du sommeil;
  • craintes inhabituelles;
  • comportement obsessivo-compulsif;
  • phobies;
  • automutilation;
  • comportements excessifs;
  • tentatives de suicide;
  • retards de développement.

Voici quelques signes physiques de mauvais traitements émotionnels :

  • incontinence urinaire nocturne;
  • maux de tête;
  • nausées;
  • troubles de l’élocution;
  • retard de développement physique;
  • comportements perturbateurs.

Les mauvais traitements peuvent se produire une fois ou de façon répétitive, entre autres :

  • toute utilisation intentionnelle de force ou de douleur sur n’importe quelle partie du corps de l’enfant;
  • tout contact ou geste qui cause une blessure physique.

Voici quelques signes comportementaux de mauvais traitements physiques :

  • explication changeante des blessures ou oubli de la cause;
  • méfiance envers les adultes;
  • sursaut si l’enfant est touché de façon inattendue;
  • comportement extrêmement agressif ou extrêmement renfermé;
  • sentiment de mériter les punitions;
  • appréhension lorsque quelqu’un d’autre pleure;
  • peur des parents;
  • peur de rentrer à la maison;

Voici quelques signes physiques de mauvais traitements physiques :

  • blessures qui ne correspondent pas à l’explication;
  • nombreuses blessures à divers stades de guérison;
  • présence de blessures sur une longue période;
  • blessures au visage;
  • blessures qui ne correspondent pas à l’âge et au stade de développement de l’enfant.

Les mauvais traitements sexuels sont l’exposition d’un enfant à des contacts, des activités ou des comportements sexuels, dont :

  • tout toucher sexuel;
  • relations sexuelles, exploitation ou exposition.

Voici quelques signes comportementaux de mauvais traitements sexuels :

  • connaissances ou jeux sexuels ne correspondant pas à l’âge de l’enfant;
  • connaissances sexuelles avancées ou inhabituelles;
  • prostitution;
  • relations médiocres avec les pairs;
  • délinquance ou fugue;
  • signalement d’agression sexuelle commise par la personne qui prend soin de l’enfant;
  • changement du rendement scolaire;
  • troubles du sommeil;
  • comportement agressif;
  • automutilation (par exemple : coupures, tentatives de suicide).

Voici quelques signes physiques de mauvais traitements sexuels :

  • démangeaisons inhabituelles ou excessives des parties génitales ou anales;
  • sous-vêtements tachés ou ensanglantés;
  • grossesse;
  • blessures à la zone vaginale ou anale;
  •  infections transmises sexuellement;
  • difficultés à marcher ou à s’asseoir;
  • douleur au moment d’uriner;
  • écoulement vaginal ou pénien;
  • masturbation excessive;
  • infections urinaires.

Si vous pensez qu’un enfant subit des mauvais traitements ou qu’on le néglige, veuillez communiquer avec votre office désigné ou avec votre service de police local.

S’il s’agit d’une urgence, veuillez téléphoner au numéro d’urgence de la police locale.

Partager