Families

votre relation est-elle saine?
 
Avertissement de sécurité : Si vous êtes en danger, veuillez utiliser un ordinateur situé en lieu sûr ou composer le
9-1-1. Vous pouvez quitter rapidement ce site en cliquant sur le bouton « Sortie rapide »
 
Sortie rapide 
 
Remarque : Toute visite à un site Web est notée dans l’historique de votre navigateur. Si vous avez vécu de la violence familiale et que vous utilisez un ordinateur partagé avec votre agresseur, faites preuve de la plus grande prudence et supprimez votre historique de navigation lorsque vous avez terminé de visiter ce site. Si vous ne savez pas comment supprimer l’historique, cherchez parmi l’aide offerte pour votre navigateur particulier ou utilisez un ordinateur public si possible.

Comment soutenir un membre de la famille ou un ami

Bon nombre de personnes qui vivent avec la violence familiale n’en parlent pas aux autres et ne leur demandent pas de l’aide. Le plus souvent, la seule façon qu’ont les membres de la famille et les amis de savoir qu’une personne a un problème est de reconnaître les signes de violence familiale :

  • blessures fréquentes que la personne indique comme étant « accidentelles »;
  • isolement croissant de la personne par rapport à la famille et aux amis;
  • nervosité, dépression ou anxiété de la personne;
  • perte ou réduction de l’estime de soi de la personne en raison de la violence;
  • évitement de toute forme de confrontation;
  • modification importante de l’attitude, de l’humeur ou de l’apparence physique de la personne;
  • comportements d’adaptation excessifs : hyperphagie (trop manger), tabagisme, abus d'alcool ou d'autres drogues, jeu;
  • peur exprimée du partenaire;
  • jalousie ou possessivité du partenaire;
  • critiques constantes de la part du partenaire.

Si vous savez ou soupçonnez qu’un membre de votre famille ou une amie vit avec la violence familiale, vous pouvez agir comme suit :

  • lui laisser savoir que la violence N’EST PAS de sa faute;
  • offrir un soutien et écouter la personne;
  • lui laisser savoir que de l’aide est disponible et l’aider à découvrir les ressources pertinentes;
  • ne pas abandonner la personne, même si tout d’abord elle n’accepte pas votre aide.
 
Nota. Les ressources et les services offerts aux gens qui vivent avec la violence familiale sont à accès volontaire. Si vous téléphonez à un organisme pour discuter de la situation d’un membre de la famille ou d’une amie, on ne pourra vous donner que des suggestions pour traiter la situation. Les services ne peuvent aider une victime, sauf si celle-ci est prête à accepter l’aide offerte. Les personnes prises dans le cycle de la violence refusent souvent l’aide en premier lieu. Ne les forcez pas à obtenir de l’aide. Offrez votre soutien et donnez-leur le temps dont elles ont besoin pour vouloir souhaiter une aide extérieure.
 

Ressource

brochure

 

 

Voisin-es familles et Ami-es : Guide expliquant comment aider les personnes qui vivent dans des relations de violence (PDF)


Sans aide, une relation de violence ne peut que s’aggraver.

Obtenez de l’aide

Pour obtenir plus d’information, communiquez avec l’un des organismes indiqués (voir le lien ci-dessous) et apprenez comment créer votre propre plan de protection. Si vous êtes dans une relation de violence ou connaissez quelqu’un qui peut l’être, composez le 1 877 977-0007.

Si vous courez un risque immédiat de violence, composez le 911