Quick Escape
 
 
 
Si vous pensez qu'un enfant subit des mauvais traitements ou qu'on le néglige,
veuillez téléphoner les services à l'enfant et à la famille au 
1 866 345 9241

Note : s'il s'agit d'une urgence, veuillez téléphoner au numéro d'urgence de votre service de police local

Foire aux questions

Q – Qu’est‑ce que l’exploitation sexuelle?

R – Aux fins de la stratégie manitobaine, on entend par exploitation sexuelle des enfants le fait de contraindre, de persuader ou d'engager une personne de moins de 18 ans à participer à un acte sexuel, au commerce du sexe ou à la pornographie, avec ou sans son consentement, en échange d'argent, de drogues, de nourriture, de protection ou d'autres nécessités.

Q – Que devez‑vous faire si vous connaissez une victime?

R – Si vous croyez qu’un enfant est victime d’exploitation sexuelle et qu’il a besoin de protection, communiquez avec un office des services à l’enfant et à la famille.

Si une personne est en danger immédiat, composez le numéro d’urgence du service de police de votre région.

Q – Qu’est‑ce que le Tracia’s Trust? Qu’est‑ce que la Stratégie manitobaine de lutte contre l’exploitation sexuelle?

R – Le Tracia’s Trust : la Stratégie manitobaine de lutte contre l’exploitation sexuelle inclut plusieurs initiatives dans les domaines de la prévention, de l’intervention, de la législation, de la coordination, de la recherche et de l’évaluation. La stratégie inclut la coordination des services pour des personnes de tout âge, notamment les enfants, les jeunes et les adultes, et vise toutes les formes d’exploitation sexuelle, notamment la prostitution, la pornographie, le trafic sexuel, le tourisme sexuel et la cyberprédation.

Q – Quels groupes sont les plus à risque d’être victimes d’exploitation sexuelle?

R – La majorité des enfants, des jeunes et des adultes victimes d'exploitation sexuelle sont des filles. Toutefois, le public est de plus en plus sensibilisé au problème d'exploitation sexuelle de garçons et de jeunes transgenres. Bon nombre des victimes sont d’origine autochtone.

La plupart de ces enfants, de ces jeunes et de ces adultes ont connu des conflits familiaux et des problèmes de toxicomanie, ont été victimes de mauvais traitements telles la négligence, la violence physique ou l'abus sexuel, et ont des démêlés avec le système de services à l'enfant et à la famille.

La plupart d'entre eux ont également été sans abri pendant des périodes de temps courtes ou prolongées, ce qui est souvent le résultat d'une fugue du domicile, d'un placement par les services à l'enfant et à la famille ou de problèmes liés au système juridique. Ce sont pendant ces périodes que les jeunes sont les plus susceptibles d'être exploités sexuellement, car parfois ils se prostituent en échange de besoins essentiels tels le logement et la nourriture.