La Loi et les adultes ayant une déficience mentale