Réseau consultatif provincial sur les perspectives en santé mentale

Valeur du vécu Qui sommes-nous? Apport significatif du Manitoba à la politique de santé mentale Accès membre

Le Réseau est formé de personnes ayant un vécu de trouble mental et de maladie mentale, de membres de leur famille et de leurs soutiens naturels. Il donne à toutes ces personnes les connaissances, les compétences et des occasions de participer à des groupes de travail et des comités liés aux travaux de la Province dans le domaine de la santé mentale. Le vécu des personnes ayant un trouble mental et une maladie mentale, ou bien des membres de leur famille ou de leurs soutiens naturels, est essentiel aux travaux de la Direction de la santé mentale et des soins spirituels et aidera à documenter et à orienter la politique et la planification de la province au profit de toute la population du Manitoba.

Pour en savoir plus sur cette initiative, veuillez communiquer avec :

Jacqueline Cassel-Vernon
Analyste de la politique et coordonnatrice du Réseau consultatif provincial sur les perspectives en santé mentale
300, rue Carlton, bureau 1070
Winnipeg (Manitoba)  R3B 3M9
Tél. : 204-788-2556
Jacqueline.Cassel-Vernon@gov.mb.ca

^ ci-haut


Valeur du vécu

Définitions

Personne ayant un vécu s'entend d'une personne qui a un vécu de trouble mental ou de maladie mentale. Cette personne peut avoir ou ne pas avoir accès aux services officiels de santé mentale et de bien-être.

Famille s'entend des membres de la famille nucléaire ou élargie d'une personne ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, ainsi que des autres personnes importantes désignées comme membres de la famille.

Soutien naturel s'entend de tout particulier qui fournit un soutien important à une personne ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale. Un soutien naturel ne fait pas nécessairement partie du système de soins officiel et n'est pas rémunéré pour le soutien qu'il offre. Les familles et les soutiens naturels jouent souvent un rôle clé dans la vie des personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, et accompagnent leur cheminement jusqu'à leur rétablissement.

Les personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, leur famille et leurs soutiens naturels ont des perspectives uniques et importantes. Elles ont vécu un rétablissement souvent difficile, complexe et personnel d’un trouble mental ou d’une maladie mentale, ou soutenu une personne proche dans son cheminement.

Des études ont montré qu’il est essentiel pour les personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale de participer de façon significative à leur processus d’élaboration d’un plan de rétablissement personnalisé; il est également important et pertinent qu’elles participent véritablement à l’évaluation et à la planification des services au niveau du système. Pour que les politiques et les programmes de santé mentale incorporent les meilleures pratiques de rétablissement reflétant des expériences de la vie, les personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, leur famille et leurs soutiens naturels font partie des meilleures sources de renseignements sur ce qui fonctionne bien et sur ce qui ne fonctionne pas. Leur participation est inestimable pour guider les politiques et la planification visant à favoriser efficacement le rétablissement des personnes aux prises avec un trouble mental ou une maladie mentale.

Des recherches effectuées par les docteurs Patricia Deegan et Jason Newberry, et l’Association internationale pour la participation publique, parmi d’autres, ont documenté et influencé la conception du Réseau consultatif provincial sur les perspectives en santé mentale.

^ ci-haut


Qui sommes-nous?

Les pratiques progressives dans les domaines de la planification, de la mise en œuvre et de l’évaluation des services de santé mentale, exigent la participation de personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, de leur famille et de leurs soutiens naturels dans le processus de planification. Le Réseau consultatif provincial sur les perspectives en santé mentale est un réseau provincial de personnes qui sont recrutées et soutenues afin de fournir leurs commentaires sur les processus provinciaux de planification des services de santé mentale en fonction de leur expérience, de leur intérêt et de leur perspective unique comme personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale. De même, ces personnes peuvent avoir été, ou continuer d’être, bénéficiaires de services de santé mentale, ou d’autres services de santé, ou des services sociaux, et membres de famille ou soutiens naturels d’une personne ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale.

Le Réseau consultatif provincial sur les perspectives en santé mentale se sert des données obtenues en personne et par les médias électroniques pour soutenir le perfectionnement de ses membres. Cela leur permettra de participer de façon significative et de faire part de leurs commentaires et de leurs réactions à titre d’information dans le cadre des travaux de la Province en santé mentale. Les membres du Réseau communiqueront en ligne et par téléphone, et parfois au cours de séances en personne.

Le Réseau consultatif provincial sur les perspectives en santé mentale :

  • sera formé en tout temps de 15 à 20 membres, composés de personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, de leur famille ou de leurs soutiens naturels;
  • aura des membres venant de diverses régions géographiques et cultures, et reflétant la population diversifiée du Manitoba;
  • aura le soutien d’un coordonnateur qui fournira des services d’orientation, des occasions de perfectionnement des compétences et un soutien continu aux membres du Réseau;
  • fournira des séances d’orientation à ses nouveaux membres;
  • tiendra des réunions de perfectionnement des compétences et de communication des connaissances et des expériences;
  • gérera un site Web offrant de l’information à ses membres;
  • aura des occasions de participer aux groupes de travail ou aux comités établis par la Direction;
  • aura des occasions d’examiner et de fournir des commentaires sur divers documents créés par la Direction.
  • Toute personne qui désire devenir membre du Réseau doit :
  • avoir un vécu de trouble mental ou de maladie mentale ou être un membre de la famille ou un soutien naturel de cette personne;
  • comprendre et accepter qu’il est possible de se rétablir d’une maladie mentale;
  • être physiquement et mentalement suffisamment en bonne santé (en rétablissement) pour occuper ce poste de bénévole afin de pouvoir notamment :
    • se déplacer pour se rendre à des réunions ou y participer par téléphone;
    • assister à des réunions de deux ou trois heures;
    • lire, comprendre et savoir faire comprendre l’information présentée sur le Réseau et ses rôles;
  • avoir les capacités de lecture et d’écriture appropriées en anglais afin de pouvoir comprendre les documents écrits du Réseau ou d’autres comités (le niveau de lecture minimal recommandé étant l’anglais de 8e année).

^ ci-haut


Apport significatif du Manitoba à la politique de santé mentale

Conseil consultatif provincial sur la santé mentale (1992-2008)
À partir de 1992, la Direction avait des comités d’intervenants communautaires chargés de formuler des suggestions sur les politiques et la planification. Ces comités ont participé activement à la réforme de la santé mentale au cours des années 1990. En 2001, le Conseil consultatif provincial sur la santé mentale a été officiellement établi sur ordre du ministre de la Santé. Les membres étaient des personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale ainsi que des défenseurs des intérêts des personnes aux prises avec des troubles de santé mentale venant de toute la province. Le Conseil a été établi afin de fournir un soutien en planification à l’échelle de la province à la Direction de la santé mentale, de la lutte contre les dépendances et du soutien spirituel, pour l’élaboration d’un énoncé de vision du Renouveau en santé mentale aux fins de la revitalisation des services et des systèmes de santé mentale au Manitoba.

Une fois l’énoncé de vision terminé, le Conseil a procédé, en collaboration avec la Direction et les offices régionaux de la santé et les organismes communautaires de santé mentale, à élaboration de deux politiques visant la participation significative des personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, de leurs familles et de leurs soutiens naturels.

En 2009, les travaux du Conseil ont été interrompus pour permettre à la Direction d’élaborer le plan stratégique de la santé mentale, Relever le défi.

Renouveau en santé mentale (2000)
À partir de 2000, le Renouveau en santé mentale a permis d’élargir le mandat du système de santé mentale afin d’inclure les pratiques visant l’amélioration du bien-être mental et du traitement des maladies mentales. Son premier objectif concernait la participation améliorée et significative des personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, de leur famille et de leurs autres soutiens naturels, ainsi que les services individuels et la planification du système de santé.

Lancement du plan stratégique de promotion de la santé mentale provincial (2011)
En juin 2011, le ministère a lancé Relever le défi – Plan stratégique de promotion de la santé mentale et du bien-être de la population manitobaine. L’une des actions stratégiques du plan pour « améliorer la transmission et l’utilisation des connaissances issues des expériences vécues » a donné lieu au processus d’examen et d’élaboration d’un nouveau modèle pour la participation significative à la planification provinciale des personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, de leur famille et de leurs soutiens naturels.

Élaboration d’un modèle de participation des personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, de leur famille et de leurs soutiens naturels (2011-2012)
À l’automne 2011, le ministère a établi le groupe de travail sur la participation significative à l’élaboration des politiques et à la planification au niveau provincial des personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, de leur famille et de leurs soutiens naturels. Le groupe de travail, formé principalement de personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, de leur famille et de leurs soutiens naturels, a fourni de l’information utile pour la création d’un modèle de participation significative aux politiques et à la planification provinciales en remplacement du modèle du Conseil consultatif provincial sur la santé mentale. Ses recommandations incluaient l’établissement d’un réseau de personnes ayant un vécu de trouble mental ou de maladie mentale, de leur famille et de leurs soutiens naturels, mené par un coordonnateur. Cela a mené au lancement du Réseau consultatif provincial sur les perspectives en santé mentale en 2014.

^ ci-haut