Le radon

Qu’est-ce que le radon?

Le radon est un gaz radioactif incolore et inodore qui se trouve naturellement dans l’environnement. Il provient de la décomposition de l’uranium présent dans les sols et les roches. Comme le radon est un gaz, il se déplace facilement dans le sol et cela lui permet de s’infiltrer dans l’air que nous respirons. Lorsque le radon s’infiltre dans les maisons et les bâtiments, il peut s’accumuler et atteindre des concentrations dangereuses pour la santé.

^ ci-haut

Quelles sont les lignes directrices de Santé Canada en matière de concentration de radon dans l’air intérieur?

Le radon est mesuré en becquerels par mètre cube (Bq/m3), qui est une mesure de la radioactivité. Santé Canada recommande que la moyenne annuelle des concentrations de radon dans l’air d’un espace habitable normal soit de 200 Bq/m3 ou moins. Les concentrations de radon peuvent varier d’une saison à l’autre et même d’un jour à l’autre dans une pièce ou un espace donné. La concentration moyenne observée au cours d’une année de surveillance est la valeur directrice utilisée par Santé Canada pour mesurer la concentration de radon dans l’air intérieur. La valeur de 200 Bq/m3 ou moins vise les pièces de la maison où une personne passe plus de quatre heures par jour de manière continue.

^ ci-haut

Comment le radon s’infiltre-t-il dans un bâtiment?

Le radon peut s’infiltrer dans un bâtiment par les fissures ou les espaces dans les murs et les fondations. En général, c’est au sous-sol que l’on trouve les concentrations de radon les plus élevées, mais il peut arriver qu’il y ait des concentrations élevées à d’autres étages. Les concentrations de radon peuvent varier d’un bâtiment à un autre et même d’une pièce à une autre. 

^ ci-haut

Si les concentrations de radon sont plus élevées que les lignes directrices de Santé Canada, est-ce que les gens souffriront du cancer?

Le risque lié à l’exposition au radon est à long terme et il est associé à la concentration de radon, à la durée de l’exposition et à l’usage du tabac de la personne exposée.

D’après Santé Canada, l’exposition à des concentrations élevées de radon est un risque accru de
développer un cancer du poumon, surtout chez les fumeurs. Selon les études, une exposition au radon dans l'air ambiant de la maison ne semble pas être associée à d’autres problèmes de santé.

Par exemple, on a évalué qu’un fumeur exposé à une concentration de radon de 200 Bq/m3 pendant 70 ans a une probabilité de 17 % de développer un cancer du poumon au cours de sa vie, comparativement à 2 % pour un non-fumeur. Pour un fumeur exposé à des concentrations de radon de 800 Bq/m3 pendant la même période, le risque s’accroît à 30 %, comparativement au risque de 5 % pour un nonfumeur exposé à 800 Bq/m3 de radon.

  Concentration de radon
pendant toute la vie
Probabilité d’apparition
du cancer du poumon
Fumeur* Niveau de base 12%
Fumeur 200 Bq/m3 17%
Fumeur 800 Bq/m3 30%
Non-Smoker Niveau de base 1%
Non-Smoker 200 Bq/m3 2%
Non-Smoker 800 Bq/m3 5%

(Source : Santé Canada, Report of the Radon Working Groupe on a New Radon Guideline for Canada, 2006.)

* Le niveau de base correspond à la concentration dans l’air extérieur ou à l’absence d’exposition au radon.

Quiconque a des préoccupations en matière de santé au sujet de l’exposition au radon devrait
communiquer avec un fournisseur de soins de santé ou téléphoner à Health Links–Info Santé
(1-888-315-9257).

Pour obtenir de l’information et des ressources sur l’arrêt du tabagisme, visitez la page Web www.canada.ca/fr/sante-canada/services/preoccupations-liees-sante/tabagisme/cesser-fumer.html.

^ ci-haut

Quelles sont les concentrations de radon au Manitoba?

Au Manitoba, tout comme ailleurs au Canada et dans le reste du monde, la radioactivité naturelle du sol varie d’une région à une autre. Les concentrations de radon peuvent varier aussi à l’intérieur d’une même région.

Selon les données historiques, les bâtiments manitobains affichent des concentrations de radon
plus élevées que les moyennes canadiennes. Des études menées dans des maisons de Winnipeg ont indiqué que de 15 % à 25 % des maisons affichaient des concentrations supérieures à la ligne directrice courante de 200 Bq/m3. L’enquête la plus récente de Santé Canada indique que 23,5 % des maisons manitobaines indiquent des concentrations supérieures à la ligne directrice.

L’usage du tabac contribue à la grande majorité des cas de cancer du poumon au Manitoba et il pose un risque plus élevé que l’exposition au radon. Chaque année, la province signale plus de 600 décès causés par le cancer du poumon. Au Manitoba, les taux de cancer du poumon ne sont pas plus élevés que la moyenne canadienne. Selon Santé Canada, on pourrait prévenir chaque année entre 12 et 36 décès causés par le cancer du poumon en réduisant les concentrations de radon à 200 Bq/m3 au Manitoba.

^ ci-haut

Comment peut-on connaître la concentration de radon dans une maison?

Santé Canada recommande qu’on analyse la concentration de radon dans une maison pendant un minimum de trois mois, idéalement pendant les mois d’hiver (octobre à avril) lorsque les concentrations dans l’air intérieur sont généralement les plus élevées. Étant donné que les concentrations de radon dans une maison varient avec le temps, les données recueillies sur une longue période de temps donnent une mesure plus exacte de la concentration annuelle moyenne de radon.

^ ci-haut

Comment peut-on vérifier la concentration de radon dans une maison?

L’aire d’expérience devrait se situer à l’étage le plus bas de la maison où les gens passent habituellement plus de quatre heures par jour. Dans certains cas, il peut s’agir d’un sous-sol fini, tandis que dans d’autres, il peut s’agir du rez-de-chaussée. Il n’est pas nécessaire d’analyser l’air des pièces où les gens passent moins de quatre heures par jour.

Certaines entreprises vendent des détecteurs de radon aux propriétaires de maison afin qu’ils analysent l’air dans leur maison. Les détecteurs recueillent des données pendant une période de temps définie, puis ils sont retournés à l’entreprise pour l’analyse. Le coût des détecteurs varie généralement de 50 $ à 100 $. D’autres entreprises offrent les services d’un technicien formé qui se rend à la maison d’un client pour recueillir des données, interpréter les résultats et faire des recommandations, au besoin.

Pour plus d’information sur l’analyse de la concentration de radon, visitez le site Web www.canada.ca/fr/sante-canada/services/sante-environnement-milieu-travail/radiation/radon.html ou composez le 204-983-5490.

^ ci-haut

Comment peut-on réduire la concentration de radon dans une maison?

La meilleure façon de réduire la concentration de radon dans la maison consiste à contrôler sa source et à aérer l’espace.

On peut réduire le radon qui s’infiltre dans la maison en provenance du sol en calfeutrant et en scellant les fissures et les ouvertures dans le plancher et les murs du sous-sol et en scellant les ouvertures autour des tuyaux et des drains. Parmi d’autres méthodes de réduction du radon, on peut installer des siphons de sol particulièrement destinés à prévenir l’infiltration du radon dans le sous-sol, un ventilateurrécupérateur de chaleur pour accroître la ventilation mécanique et permettre les renouvellements d’air et une petite pompe pour aérer le faux-plancher du sous-sol en expulsant le radon sous la dalle de béton vers l’extérieur de la maison. Santé Canada déclare que la dépressurisation active du sol effectuée par un entrepreneur est la méthode la plus courante de réduction des concentrations de radon.

La Société canadienne d’hypothèques et de logement offre un document qui traite de la mesure et de la réduction des concentrations de radon. Pour l’obtenir,il suffit de composer le 1-800-668-2642 ou de visiter la page Web www.canada.ca/fr/sante-canada/services/sante-environnement-milieu-travail/radiation/radon.html.

^ ci-haut

Qu’est-ce que l’enquête sur les immeubles du gouvernement du Manitoba?

Le gouvernement manitobain procède à une enquête sur les concentrations de radon dans les immeubles gouvernementaux, y compris les écoles, les unités de logement et les bureaux pour recueillir de l’information qui aidera à orienter les stratégies de gestion du radon. Les résultats de l’enquête seront publiés en ligne après avoir terminé les évaluations et informé les occupants des immeubles..

^ ci-haut

Où peut-on obtenir plus d’information?

Site Web de Santé Canada : www.canada.ca/fr/sante-canada/services/sante-environnement-milieu-travail/radiation/radon.html

^ ci-haut

Salubrité de l’environnement
Santé publique
Santé, Aînés et Vie active

300, rue Carlton
4é étage
Winnipeg MB  R3B 3M9  CANADA
Tél. : 204-788-6735
Téléc. : 204-948-2040