Loi sur l'analyse de fluides corporels et la communication des résultats d'analyse

La Loi sur l'analyse de fluides corporels et la communication des résultats d'analyse est entrée en vigueur le 15 septembre 2009. Cette loi permet à une personne qui est entrée en contact avec un fluide corporel d’une autre personne de présenter une requête en vue de l’obtention d’une ordonnance de dépistage permettant d'obtenir un échantillon sanguin qui sera analysé pour déterminer si cette autre personne est atteinte de l'hépatite B, de l’hépatite C ou du VIH.

Une personne peut présenter une requête afin d’obtenir une ordonnance de dépistage si elle est entrée en contact avec un fluide corporel d’une autre personne :

  • en étant victime d’un acte criminel;
  • en fournissant des services de santé ou des premiers soins d’urgence à l’autre personne;
  • en exerçant des fonctions à titre de pompier, de secouriste chargé des interventions médicales d'urgence, d'infirmière autorisée,
  • d’infirmière psychiatrique, d’infirmière auxiliaire, d’aide en soins de santé ou d’agent de la paix.
Documents connexes
Feuilles de renseignements
Renseignement pour le public

Santé publique
Santé, Vie saine et Aînés
300, rue Carlton
4é étage
Winnipeg MB R3B 3M9  CANADA
Téléphone :  204-788-6666