Comprendre les délais d’attente

Méthode d’évaluation des délais d’attente

La façon dont les délais d’attente sont calculés dépend du type de système d’information disponible.

Les délais d’attente provenant du site Web sont basés sur des cas observés pendant le mois signalé. Cependant, les services de diagnostic n’utilisent pas cette méthode d’évaluation.

Les délais d’attente des services diagnostiques sont actuellement les suivants :

  • le délai d’attente moyen pour les cas complétés (calculé rétrospectivement);
  • le délai d’attente minimum selon la prochaine plage libre du calendrier (estimé de façon prospective);
  • le délai d’attente moyen selon la prochaine plage libre du calendrier (estimé de façon prospective).

Au fur et à mesure que les améliorations prévues aux systèmes d’information pour les services diagnostiques seront mises en œuvre, les délais d’attente seront normalisés avec les autres secteurs de programmes.

Facteurs pouvant faire varier les données de délai d’attente

Plusieurs facteurs faisant varier les délais d’attente ne sont pas reliés à la disponibilité des ressources ou l’efficacité d’un établissement. Ils comprennent les éléments suivants :

Variabilité

Le délai d’attente est très variable et peut changer soudainement d’un mois à l’autre. À la longue, la mesure du délai d’attente ressemble souvent à ceci :

Petits volumes

L’information recueillie à propos des délais d’attente montre des écarts importants entre les ORS, à savoir combien de temps les patients ont attendu pour des services. Il est essentiel de noter que le calcul de délai d’attente fondé sur un très petit nombre de patients et sur une très courte période peut être trompeur, puisque quelques patients avec des délais d’attente très longs ou très courts peuvent avoir une grande influence sur les résultats du mois (particulièrement en termes de délai d’attente moyen). Dans de tels cas, un hôpital peut avoir un seul mois avec un délai d’attente moyen très long, bien que le délai d’attente normal soit beaucoup plus court et que cela ne change rien pour la majorité des patients. Donc, plus le nombre de cas signalés est petit, plus il est difficile de prédire les délais d’attente.

Ce problème touche particulièrement les ORS qui traitent peu de patients (par exemple, un petit hôpital effectuant des opérations de la cataracte), de même que des hôpitaux plus grands qui pratiquent des chirurgies spécialisées (par exemple, une intervention chirurgicale pour un cancer du poumon).

Autres facteurs faisant varier les données de délai d’attente :
  • Choix du patient – un patient dans un état qui ne met pas sa vie en danger peut choisir de retarder un traitement pour des raisons personnelles ou familiales à un moment qui lui convient davantage.
  • État du patient – le traitement peut être retardé jusqu’à ce que l’état du patient s’améliore suffisamment en vue d’une chirurgie ou d’un contrôle.
  • Suivi – un patient dans un état donné peut subir un traitement de suivi ou un contrôle anticipé pour surveiller l’évolution de son état.
  • Complexité du traitement – des ressources précises peuvent être requises pour un patient ayant des exigences particulières, entraînant ainsi un délai jusqu’à ce qu’elles puissent être planifiées.

^ Ci-Haut

Objectifs à court terme pour l’accès au délai d’attente

En décembre 2005, les provinces et les territoires ont donné leur accord à l’élaboration de repères nationaux fondés sur des données probantes. Cette entente incluera bientôt les services de diagnostic (en vigueur en 2006). Le Manitoba collabore avec des intervenants et des experts cliniques en vue de développer des objectifs à court terme pour l’accès au délai d’attente que les patients, les fournisseurs de soins de santé et les gestionnaires utiliseront afin de contrôler les progrès. Le Manitoba ajoutera ces éléments au site Web tandis que la normalisation des données est en cours.

Provenance des données

Les ORS doivent recueillir les données des délais d’attente pour les services mis sur pied par Santé, Aînés et Vie active. Les établissements réunissent l’information provenant des médecins, des salles d’opérations ou des systèmes de planification. Ces renseignements sont vérifiés par les ORS avant d’être envoyés à la Gestion de l’information sur la santé du Manitoba.

Aucun renseignement personnel de patient n’est compilé; par conséquent, les nouvelles méthodes de collecte des données interdisent de repérer la provenance des données d’un cabinet de médecin ou d’un système de planification d’un établissement. Toute erreur d’entrée de données ou de transcription peut changer les délais d’attente d’un établissement. Nous déployons donc tous les efforts nécessaires afin de garantir l’exactitude des données.

Demande accrue en services de soins de santé

Les options de soins deviennent de plus en plus complexes. De nos jours, plus de services de santé sont disponibles que jamais auparavant et la demande pour ces services ne cesse de croître.

Les Manitobains sont mieux informés au sujet de leur santé et prennent activement part à leurs soins de santé.

Nombre accru de professionnels de la santé

Pour chaque nouvelle technologie mise en œuvre dans la province, nous devons nous assurer qu’il y a des professionnels de la santé disponibles. En général, les programmes de formation peuvent durer plusieurs années.

Parfois, il faut élaborer des programmes de formation afin d’augmenter le nombre de professionnels de la santé de la province. Dans d’autres cas, il est nécessaire d’attirer des professionnels spécialisés à venir au Manitoba pour y travailler.

^ Ci-Haut

L’attente fait partie des soins

« Attendre pour recevoir des soins, c’est normal dans tout système de santé », Association médicale canadienne, Maîtriser les files d’attentes : Vers une solution aux délais de prestation des soins.

Parfois, attendre fait partie de vos soins de santé. Votre fournisseur peut souhaiter attendre de voir si votre état s’améliore avec le temps ou déterminer si un autre type de test ou de traitement vous conviendrait mieux. Parfois, vous devez attendre d’être en meilleure santé avant de subir une intervention chirurgicale ou un test. Plus vous serez en santé avant de recevoir un traitement, plus grandes sont les chances que vous serez en meilleure forme après avoir reçu le traitement.

Dans certains cas, l’attente de traitement peut être causée par une combinaison de facteurs, comme une demande accrue pour des services de soins de santé, des ressources limitées en soins de santé (spécialistes et appareil spécial) et l’utilisation inefficace des ressources existantes. Santé, Aînés et Vie active travaille avec ses partenaires pour réduire les délais d’attente.

Mieux utiliser les ressources en soins de santé

Nous avons tous la responsabilité d’utiliser nos ressources en soins de santé aussi efficacement que possible.

Rendez-vous manqués

Les études ont démontré que plus de 30 pour cent des patients ne se présentent pas aux tests ou aux rendez-vous prévus. Si vous ne pouvez vous présenter à un rendez-vous, téléphonez pour en informer l’établissement. Si vous annulez votre rendez-vous, une autre personne peut en obtenir un plus rapidement.

Demandes relatives aux tests et à la technologie

Les professionnels de la santé désirent le meilleur traitement possible pour leurs patients – mais ceci ne signifie pas toujours le test le plus coûteux ou la technologie la plus chère.

Parfois, il est plus approprié pour les patients de subir un test ou un traitement plus courant qui convient mieux au diagnostic et de traiter les symptômes. Dans ces cas, un rayon X au lieu d’un IRM ou une échographie au lieu d’un tomodensitogramme peut suffire. Votre fournisseur de soins de santé décidera de ce qui est le mieux pour vous.

Si vous attendez un test que vous ne désirez pas subir, si votre nom est inscrit sur de multiples listes d’attente, ou si vous n’avez plus besoin d’un test ou d’un traitement, assurez-vous d’annuler votre nom de la liste en communiquant avec votre fournisseur de soins de santé, l’établissement ou le coordonnateur de la liste d’attente appropriée. Chaque personne qui n’est plus inscrite sur une liste d’attente permet à la prochaine personne inscrite de se rapprocher des soins attendus.

Menez une vie saine!

Le meilleur moyen d’utiliser efficacement les ressources de la santé est de mener une vie aussi saine que possible. En adoptant une alimentation équilibrée, en faisant de l’exercice, en ne fumant pas et en prévenant la maladie, vous pouvez réduire les possibilités de souffrir de diabète et d’avoir besoin de services comme le remplacement de hanches.

Pour obtenir davantage d’information sur la façon d’être en meilleure santé, visitez le site Web « Vie saine et des Aînés »  .

^ Ci-Haut