Header Side Menu Content Footer
Page d'accueil
Justice Manitoba
Pour commencer
Restez connectés
au gouvernement du Manitoba

Pour consulter des fichiers en format PDF, Adobe Acrobat Reader doit être installé sur votre ordinateur. Vous pouvez téléchargez ce logiciel gratuitement.

Get  Acrobat Reader

Signes indicateurs de récidivisme

Il n’existe pas de définition ni de méthode normalisée pour calculer le « récidivisme », c.-à-d. le taux de répétition des activités criminelles par les mêmes personnes. En règle générale, les services correctionnels calculent les statistiques en matière de récidive à des fins de gestion interne. Au Manitoba, la récidive est prise en compte dans les statistiques quand une personne est condamnée pour un nouveau délit et retourne en détention dans la province dans les deux ans suivant sa sortie de prison ou la fin de toute autre supervision à but correctionnel. Nous recueillons trimestriellement des données sur le récidivisme, ce qui signifie que notre méthode de calcul prend en compte le nombre de personnes dont les sentences ont pris fin deux ans plus tôt et qui ont été condamnées de nouveau dans la période de trois mois que nous examinons. Lors de l’examen des données trimestrielles, il est important de garder à l’esprit qu’une personne peut être recondamnée plus d’une fois au cours des deux ans suivant sa sortie de prison ou la fin de sa supervision. Ainsi, une même personne peut apparaître dans plusieurs rapports trimestriels. Cependant, nous ne croyons pas que cela arrive assez souvent pour affecter les résultats globaux de façon significative. D’autres provinces et territoires utilisent d’autres critères de mesure, ce pourquoi leur taux de récidivisme aura l’air très différent du nôtre.

Signes indicateurs de récidivisme chez les adultes (format PDF, en anglais seulement)
Signes indicateurs de récidivisme chez les jeunes (format PDF, en anglais seulement)

Share This