Manitoba
Version imprimable

Jobs and the Economy

Apprenticeship Manitoba on Facebook
Apprentice Manitoba


Recherche:

Ressources :

Contactez-nous
<empty> Quoi de neuf?
<empty> Outils

Renseignements :

<empty> Développement des entreprise
<empty> Exportateur
<empty> Stratégique internationale
<empty> Investir au Manitoba

Manœuvre en construction


Pour en savoir plus sur ce métier, consultez Apprentissage Manitoba.

Que fait le manœuvre en construction?

Les manœuvres en construction travaillent habituellement sur différentes structures, notamment les bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels, ainsi que les barrages hydroélectriques, les routes, les ponts et les chemins de fer. Dans certaines régions, ils peuvent également travailler sur des projets de services publics, d’aménagement paysager et de pipeline. Les manœuvres en construction travaillent principalement à l’extérieur, dans toutes les conditions météorologiques. Ils doivent souvent travailler en hauteur, au-dessus de plans d’eau, et dans des espaces étroits et des excavations. Ils peuvent travailler dans des lieux urbains densément peuplés ou dans des endroits isolés. Ils font souvent des heures supplémentaires pendant les périodes de construction de pointe.

Ils sont formés pour :

  • manipuler les matériaux et l’équipement;
  • réaliser des activités de démolition, d’excavation et de compactage;
  • préparer les chantiers, les rendre sûrs et en faire le nettoyage;
  • enlever et installer l’équipement d’accès;
  • gérer la circulation piétonnière et automobile dans les situations potentiellement dangereuses et mettant en jeu l’intérêt du public;
  • travailler sur des structures de béton et de maçonnerie, d’acier, de bois et d’éléments préfabriqués.

Quelles sont les compétences ou habiletés nécessaires?

Les attributs clés des travailleurs de ce métier sont l’aptitude à la mécanique, la dextérité manuelle et la capacité de réaliser du travail physique éprouvant. Les travailleurs doivent également pouvoir travailler au sein d’une équipe et, parfois, interagir directement avec le public lorsqu’il est question de considérations telles que la sécurité et la responsabilité légale. Un bon sens de l’organisation, des qualités de leadership et des compétences en lecture de plans sont des atouts pour toute personne souhaitant travailler dans ce métier. Les compétences liées à ce métier sont semblables ou chevauchent celles de nombreux métiers en construction. En acquérant de l’expérience, les manœuvres en construction peuvent accéder à des postes de superviseur ou de contremaître.

Combien de temps dure l’apprentissage?

L’apprentissage dure deux ans et comprend deux niveaux. L’apprenti doit consacrer au moins 1 800 heures à la formation technique et pratique par niveau. Environ 80 % du temps est consacré à l’acquisition de compétences pratiques en milieu de travail sous la supervision d’un compagnon désigné et 20 % à l’apprentissage des aspects théoriques et techniques du métier en classe.

Qu’est-ce qui est enseigné pendant la formation technique en classe?

À chaque niveau de leur formation en apprentissage, les apprentis doivent suivre des cours théoriques conçus pour améliorer et consolider l’expérience pratique acquise sur les lieux de travail.

Les matières comprennent :

  • les bases du métier de manœuvre en construction
  • mathématiques et documents techniques (notions liées au métier)
  • les outils, l’équipement et le matériel
  • les projets de construction en béton
  • les travaux routiers
  • les spécialités du métier de manœuvre en construction
  • les pratiques des manœuvres en construction sur les lieux de travail
Lien menant aux renseignements sur le programme d’études

Quel est le rapport entre le nombre d’apprentis et de superviseurs?

L’expérience comptant pour l’essentiel de la formation en apprentissage, il est indispensable que chaque apprenti ait accès sur place à un compagnon qualifié et qu’il bénéficie de l’attention et des conseils nécessaires pour accomplir de façon sécuritaire et efficace les tâches liées au métier.

Pour chaque apprenti travaillant dans ce métier, l’employeur doit conserver un rapport de 1:1 entre le nombre d’apprentis et le nombre de compagnons sur place et s’assurer que chaque apprenti est supervisé directement par un compagnon dûment qualifié dans le métier ou par un formateur qualifié dans ce métier.

Quelles sont les conditions d’admission?

Programme d’apprentissage au secondaire : Commencez votre formation en apprentissage à l’école secondaire. Vous devez avoir au moins 16 ans.

Admission générale : L’obtention d’un diplôme d’études secondaires (12e année) ou d’un diplôme équivalent est obligatoire. Si vous ne possédez pas de diplôme d’études secondaires, vous pouvez être admissible en tant que participant au programme d’accès des stagiaires (anciennement étudiant adulte). On peut aussi exiger l’évaluation et la reconnaissance de vos acquis.

Qualification professionnelle : Si vous avez de l’expérience dans ce métier, mais que vous n’avez pas de certificat professionnel, vous pouvez devenir compagnon qualifié en fonction du nombre d’années d’expérience démontrée dans l’industrie et de la réussite à l’examen d’obtention du Sceau rouge. Vous devez soumettre la demande de qualification professionnelle et le formulaire d’attestation d’expérience de travail liée au métier. Les gens de métier qui ne répondent pas à toutes les conditions d’admission exigées doivent entreprendre une formation d’appoint appropriée.

Pour obtenir plus de détails sur les conditions d’admission et la manière de commencer votre apprentissage ou d’obtenir votre certificat, consultez la section «  Comment commencer ».

Est-ce que je reçois un certificat?

Lorsque vous aurez réussi tous les niveaux exigés d’expérience pratique et de formation technique, vous devrez passer un examen interprovincial. Vous devez avoir une note d’au moins 70 % pour obtenir un certificat interprovincial portant le Sceau Rouge qui confirme votre statut de compagnon agréé.

Votre certificat professionnel portant le Sceau rouge qui confirme votre titre de compagnon dans ce métier est reconnu dans tout le Canada.

Quel salaire puis-je espérer toucher comme apprenti?

Les règlements d’application de la Loi sur l’apprentissage et la reconnaissance professionnelle établissent les taux de salaire des apprentis. Chaque employeur qui conclut un contrat d’apprentissage avec un apprenti doit veiller à payer à ce dernier au moins le taux de salaire minimum pour ce métier.

Les apprentis qui travaillent pour des employeurs syndiqués ont droit au taux de salaire inscrit dans l’entente collective s’il est supérieur aux taux de salaire précisés par règlement.
Les employeurs peuvent également fournir d’autres avantages comme l’assurance collective pour les soins dentaires, de santé et de la vue, et des allocations de formation.

Vous pouvez obtenir des renseignements à jour sur les salaires en consultant la rubrique consacrée à la rémunération pendant la formation.

Quelles sont les perspectives de carrière?

Les manœuvres en construction pratiquent leur métier principalement sur des chantiers de construction et travaillent pour des employeurs privés ou encore des administrations municipales, provinciales ou fédérales.

À mesure qu’ils acquièrent de l’expérience, les manœuvres en construction qui suivent des formations additionnelles peuvent se spécialiser dans différents domaines de la construction, notamment la conduite de véhicules à caractère non routier, le forage et le dynamitage, le creusement de tunnels et les sauvetages d’urgence.

haut de page