Manitoba
Version imprimable

Emploi et Économie

Apprenticeship Manitoba on Facebook
Apprentice Manitoba


Recherche:

Ressources :

Contactez-nous
<empty> Quoi de neuf?
<empty> Outils

Renseignements :

<empty> Développement des entreprise
<empty> Exportateur
<empty> Stratégique internationale
<empty> Investir au Manitoba

Comprendre les taux de salaire des apprentis

Aperçu

Pour chaque métier d’apprentissage, les taux de salaire minimum des apprentis — et toutes les autres exigences en matière de formation et de reconnaissance professionnelle — sont énoncés dans le règlement qui est propre au métier en question. Les règlements sur les métiers spécialisés sont des textes législatifs. Pour consulter le règlement qui s’applique à votre métier, ou tout autre texte législatif portant sur la formation et la reconnaissance professionnelle des apprentis, veuillez consulter les Lois et règlements du gouvernement du Manitoba.

Les taux de salaire fixés par règlement sont des taux minimum; les employeurs sont libres de verser un salaire plus élevé que le salaire minimum réglementaire.

Pour chaque métier d’apprentissage, les taux de salaire minimum des apprentis (de même que toutes les exigences règlementaires en matière de formation) sont fixés par la Commission de l’apprentissage et de la reconnaissance professionnelle (la Commission), sur les conseils des Comités consultatifs provinciaux (CCP).

La Commission et les CCP s’efforcent d’établir des taux de salaire minimum de façon que l’apprenti perçoive une part grandissante du taux salarial habituellement versé à un compagnon (dans le métier en question) à mesure qu’il passe par les différents niveaux du programme d’apprentissage menant au certificat professionnel.

Taux de salaire provinciaux

Pour la plupart des métiers, le salaire minimum d’un apprenti correspond à un taux supérieur au salaire minimum provincial. Pour tous les métiers, le taux salarial minimum des apprentis du premier niveau est supérieur au salaire minimum provincial.

Calcul de votre taux de salaire :
Quand le règlement applicable à un métier donné indique que le salaire minimum d’un apprenti technicien de machinerie agricole au premier niveau du programme d’apprentissage correspond à 150 pour cent du salaire minimum provincial, il faut :

Multiplier le taux de salaire minimum provincial en vigueur en octobre 2010 de 9,50 $/heure (ou celui d’octobre 2011 de 10,00 $/heure) par 150 pour cent ou 1,5. 9,50 $ X 1,5 = 14,25 $

Le taux de salaire est de 14,25 $ l’heure

Tableau des salaires minimum provinciaux

Taux de salaire dans l’industrie de la construction (LSIC)

Pour la plupart des compagnons ou ouvriers qualifiés qui travaillent dans le secteur de la construction, les salaires sont régis par la Loi sur les salaires dans l’industrie de la construction (LSIC). La Commission de l’apprentissage et de la reconnaissance professionnelle et les CCP se servent de ces taux pour calculer les taux de salaire minimum des apprentis dans la plupart des métiers de la construction. Dans les règlements, le taux de salaire minimum de l’apprenti correspond à un pourcentage du « taux en vigueur pour un ouvrier qualifié ». Le « taux en vigueur pour un ouvrier qualifié » signifie le taux qui est précisé dans les règlements de la LSIC.

Le 6 mars 2008, le ministère du Travail et de l'Immigration a enregistré une modification au Règlement sur le salaire minimum dans le secteur de l'industrie de la construction 56/2008 qui accorde aux ouvriers qualifiés un nouveau taux de salaire intégré s’appliquant à l’ensemble du Manitoba (taux du Manitoba). Veuillez noter que cette modification retire les taux de salaire distincts d’un employé travaillant dans la région de Winnipeg ou à un ouvrage important, et de celui travaillant dans les régions rurales.

Calcul de votre taux de salaire :
Quand le règlement indique que le salaire minimum d’un apprenti monteur de chauffage au premier niveau du programme d’apprentissage correspond à 40 pour cent du salaire en vigueur pour un ouvrier qualifié dans ce métier, il faut :

Multiplier le taux de salaire en vigueur pour un ouvrier qualifié (31,60 $/heure à Winnipeg et pour les ouvrages importants) par 40 pour cent ou 0,4.

31,60 $ X 0,4 = 12,64 $

Le taux de salaire est de 12,64 $ l’heure

Tableau des salaires de l’industrie de la construction

Si vous avez des questions sur la LSIC, sur les taux de salaire des ouvriers qualifiés ou sur les normes d’emploi, veuillez vous adresser à la :
Direction des normes d’emploi
Travail et Immigration Manitoba
401, avenue York, bureau 604
Winnipeg (Manitoba)  R3C 0P8
945-3352 ou 1 800 821-4307 sans frais (au Manitoba)
www.manitoba.ca/labour/standards/index.fr.html

Tableau des salaires des métiers de l’électricité

Électricien industriel

Les taux de salaire minimum pour apprentis électriciens industriels correspondent à un pourcentage du taux de salaire d’un ouvrier qualifié (compagnon) qui travaille pour un employeur donné dans un lieu de travail donné.

Calcul de votre taux de salaire :

Selon le règlement sur le métier d’électricien industriel, le salaire minimum d’un apprenti du premier niveau correspond à 40 pour cent du « salaire en vigueur pour un compagnon », lequel est défini comme étant le salaire d’un compagnon employé par le même employeur et travaillant au même endroit que l’apprenti.

Le taux de salaire minimum d’un apprenti varie d’un employeur à un autre, selon le taux versé au compagnon par l’employeur en question.

Multipliez le taux de salaire en vigueur pour un compagnon par 40 pour cent ou 0,4.

Salaire (horaire) X 0,4 = salaire horaire minimum prévu par règlement pour un apprenti

Électricien d’installation

Pour tous les métiers, les ouvriers qualifiés du secteur de la construction qui travaillent dans des chantiers régis par la Loi sur les salaires dans l’industrie de la construction (LSIC) bénéficient de salaires minimum qui sont fixés par règlement en vertu de la LSIC.

Pour la plupart des métiers d’apprentissage du secteur de la construction, la Commission de l’apprentissage et de la reconnaissance professionnelle a calculé les taux de salaire minimum des apprentis en fonction du salaire d’un ouvrier qualifié, tel qu’il est prévu par la LSIC.

Cependant, les électriciens d’installation peuvent travailler dans l’industrie de la construction, auquel cas, leurs salaires sont réglementés par la LSIC. S’ils travaillent dans la construction, l’entretien ou la réparation d’habitations, leurs salaires ne sont pas réglementés par la LSIC.

En conséquence, l’apprenti électricien d’installation qui travaille dans le secteur de la construction bénéficie d’un salaire minimum correspondant à un pourcentage du taux de salaire prescrit pour un compagnon par la LSIC; l’apprenti électricien d’installation qui travaille dans la construction, l’entretien ou la réparation d’habitations bénéficie d’un salaire minimum correspondant à un pourcentage du taux de salaire accordé à un compagnon qui est employé par le même employeur et qui travaille au même endroit que l’apprenti.

Calcul de votre taux de salaire, quand celui-ci est régi par la LSIC :

Selon le règlement sur le métier d’électricien d’installation, le salaire minimum d’un apprenti du premier niveau correspond à 40 pour cent du « taux de salaire de référence », lequel est défini comme étant le salaire d’un électricien d’installation qualifié, tel qu’il est prévu par la LSIC.

Multipliez le taux de salaire de référence (31,95 $/heure à Winnipeg et pour des ouvrages importants) par 40 pour cent ou 0,4.

31,95 $ X 0,4 = 12,78 $

Le taux de salaire est de 12,78 $ l’heure.

Pour plus de renseignements sur le calcul des salaires régis par la LSIC, veuillez consulter la section sur les Taux de salaire dans l’industrie de la construction.

Calcul de votre taux de salaire, quand celui-ci n’est pas régi par la LSIC :
(construction, entretien, réparation d’habitations)
Selon le règlement sur le métier d’électricien d’installation, le salaire minimum d’un apprenti du premier niveau correspond à 40 pour cent du « taux de salaire de référence », quand le chantier n’est pas n’est pas régi par la LSIC. Ce « taux de salaire de référence » est le taux accordé à un compagnon électricien d’installation qui travaille pour le même employeur et au même endroit que l’apprenti.

Le taux de salaire minimum d’un apprenti varie d’un employeur à un autre, selon le taux versé au compagnon par l’employeur en question.

Multipliez le taux de salaire en vigueur pour un compagnon par 40 pour cent ou 0,4.

Salaire (horaire) X 0,4 = salaire horaire minimum prévu par règlement pour un apprenti.

Remarque : Aucun apprenti ne peut toucher un salaire inférieur à 110 % du salaire minimum provincial en vigueur, pour le premier niveau, à 120 % pour le deuxième niveau, à 130 % pour le troisième niveau et à 140 % pour le quatrième niveau.

Tableau des salaires des métiers de l’électricité


Si vous avez des questions sur la LSIC, sur les taux de salaire des ouvriers qualifiés (compagnons) ou sur les normes d’emploi, veuillez vous adresser à la :
Direction des normes d’emploi
Travail et Immigration Manitoba
401, avenue York, bureau 604
Winnipeg (Manitoba)  R3C 0P8
945-3352 ou 1 800 821-4307 sans frais (au Manitoba)
www.manitoba.ca/labour/standards/index.fr.html

Taux de salaire des métiers hybrides

Pour certains métiers, on tient compte à la fois du salaire minimum provincial et des salaires dans l’industrie de la construction pour le calcul du salaire minimum d’un apprenti. Ces métiers comprennent actuellement les charpentiers, les poseurs de lattes spécialisés en systèmes intérieurs et les peintres et décorateurs. Pour ces métiers, veuillez vous référer au tableau sur le salaire minimum provincial et aux taux de salaire dans l'industrie de la construction afin de déterminer quel taux de salaire s’applique à une situation donnée.

Les métiers hybrides peuvent également comprendre des métiers touchant à l'industrie de la construction normalement couverts par la Loi sur les salaires dans l'industrie de la construction. Toutefois, si les employés travaillent à la construction d’une maison ou effectuent des travaux d’entretien ou de service sur un site de travail déterminé, ils ne sont pas visés par la Loi sur les salaires dans l’industrie de la construction. En ce qui concerne ces métiers de la construction pour lesquels la Loi ne s’applique pas, les apprentis sont payés à un pourcentage minimum du taux de salaire courant versé à un ouvrier qualifié employé en vertu du même contrat ou du même travail que l’apprenti. Le pourcentage minimum par niveau est celui indiqué dans le tableau sur les salaires de l’industrie de la construction, mais le taux de salaire dépend du taux de salaire courant versé à un ouvrier qualifié travaillant sur un site de travail déterminé. Les tôliers, les couvreurs, les monteurs d’appareils de chauffage et les plombiers sont des exemples de ces métiers. 

Pour tous les métiers, quels que soient les salaires énoncés dans les règlements propres à chacun d’eux, le salaire d’un apprenti ne peut être inférieur au salaire minimum prévu dans le Règlement général sur l’apprentissage et la qualification professionnelle, selon lequel tout apprenti du premier niveau doit toucher 110 % du salaire minimum provincial et 10 % supplémentaires de ce salaire minimum pour chaque niveau supérieur.

Si le salaire prescrit (p. ex. un salaire prescrit en vertu du Règlement sur le salaire minimum dans le secteur de l’industrie de la construction) est inférieur au pourcentage progressif du salaire minimum provincial décrit dans le règlement général, l’apprenti doit toucher le salaire le plus élevé des deux.