En vedette : Les Archives de la Compagnie de la Baie d'Hudson – Mots et images

Seven Oaks dans les documents des Archives de la Compagnie de la Baie d'Hudson : 1816-2016


Partie IV : Peter Fidler et Brandon House : en chemin vers Seven Oaks

Au cours des semaines précédant le 19 juin 1816, plusieurs événements ont été le point de départ de la confrontation qui s’est produite à Seven Oaks. Le 1er juin, en chemin vers la Colonie de la Rivière-Rouge, un groupe de 48 personnes mené par Cuthbert Grant et composé d’employés de la Compagnie du Nord-Ouest, de Métis et d’Autochtones est entré de force à Brandon House, un poste de la Compagnie de la Baie d’Hudson.

À cette époque, Peter Fidler était le traiteur en chef du poste. Il raconte ces événements dans son journal de poste datant de 1815-1816. Il y décrit les moments tragiques vécus le 1er juin :

journal entry for 1 June 1816
agrandir
Brandon House post journal, 1 June 1816, HBCA B.22/a/19 fo. 36.

« at ½ past noon about 48 Halfbreeds, Canadians, Freemen & Indians came all riding on Horseback, with their Flag flying blue about 4 feet square & a figure of 8 horizontally in the middle, one beating an Indian Drum, and many of them singing Indian songs. They all rode directly to the usual crossing place of the river where they all stopped about two minutes... They all turned suddenly round and rode full speed into our yard – some of them tyed their Horses, others loose & fixed their flag at our Door, which they soon afterwards hoisted over our East Gate next to the Canadian House. Cuthbert Grant then came up to me in the yard & demanded of me to deliver to him all the keys of our Stores, Warehouses etc. I of course would not deliver them up – They then rushed into the House and broke open the Warehouse Door first, plundered the Warehouse of every article it contained, tore up part of the Cellar floor, & cut out the Parchment windows without saying for what this was done or by whose Authority. »

journal entry for 7 June 1816
agrandir
Brandon House post journal, 7 June 1916, HBCA B.22/a/19 fo. 38d

Pendant sept jours, les hommes de Cuthbert Grant ont vidé le poste de toutes ses provisions, dépouillé les employés de leurs biens et mis le feu à de nombreux bâtiments. Les employés de la Compagnie de la Baie d’Hudson, qui étaient moins nombreux, ont été forcés de rejoindre la plaine et de trouver refuge auprès des peuples autochtones voisins. Le 7 juin, le groupe de Cuthbert Grant est parti, reprenant sa route vers l’est et la Colonie de la Rivière-Rouge.

Le journal de poste de Peter Fidler fournit un compte rendu détaillé et de première main de cet événement tragique, alors que ce type de document servait habituellement à consigner brièvement des faits ordinaires de la vie quotidienne. Les journaux de poste contenaient les transactions commerciales et les activités quotidiennes des postes de traite de fourrure de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Le gouverneur et le comité de Londres les utilisaient pour prendre des décisions concernant la viabilité des activités des postes. Parfois, les journaux relatent aussi des événements inhabituels ayant eu lieu dans les postes. Ils sont alors des documents précieux qui permettent de comprendre des faits historiques importants.

Un an plus tard, Peter Fidler a fait une déposition pour William Coltman, un commissaire chargé par le gouvernement britannique de mener une enquête concernant les événements qui s’étaient produits à Seven Oaks.

En juillet 1817, Peter Fidler a étudié l’itinéraire des charrettes prises par Cuthbert Grant et ses hommes après leur départ de Brandon House, alors qu’ils se déplaçaient entre le ruisseau Catfish (aujourd’hui le ruisseau Omand’s) et Frog Plain. M. Fidler était accompagné de M. Antoin Descharme, qui avait conduit l’une de ces charrettes, ainsi que d’autres témoins.

Sa déposition contient les résultats de cette étude, ainsi qu’un croquis indiquant l’itinéraire. En se basant sur les conclusions de l’étude, il affirme que les hommes de Cuthbert Grant auraient pu choisir un itinéraire plus facilement praticable et que la rencontre fatidique aurait ainsi pu être évitée.

Carte montrant le Red River, Assiniboine River, Catfish Creek, Brandon house, Seven Oaks, et Frog Plains. “Cart Tracks of the NWC Servants” et “The track of M. Fraser and two men”
agrandir
image tournée
agrandir
Peter Fidler's plan, HBCA E.8/6 fo. 95d.

Pour trouver d’autres documents sur Brandon House ou Peter Fidler, effectuez des recherches dans la base de données Keystone.


Lisez le partie I, le partie II, le partie III, et le partie V du numéro de la série Les Archives en vedette, intitulé Seven Oaks dans les documents des Archives de la Compagnie de la Baie d’Hudson : 1816-2016.

Explorez les anciens numéros de la série Les Archives en vedette.