#RestartMB
 

Foire aux questions

Vaccins


MISE À JOUR Dernière mise à jour : 19 mars 2020

Non. La grippe et le nouveau coronavirus sont des virus de types différents. Le vaccin contre la grippe saisonnière protège contre quatre souches grippales pendant la saison de la grippe, qui se déroule habituellement d’octobre à avril. Le vaccin antigrippal de 2019 cible efficacement les souches qui circulent. Le vaccin contre la grippe est recommandé tous les ans parce que de nombreuses différentes souches de virus de la grippe circulent chaque année




Auto-isolation / auto-surveillance


On a demandé à certaines personnes d’autosurveiller l’apparition de symptômes en raison de leurs déplacements récents ou de contacts avec des personnes malades (conformément aux conseils pour les voyageurs et les personnes qui ont été en contact avec des cas de nouveau coronavirus). Si une personne fait l’autoévaluation de ses symptômes et commence à faire de la fièvre, à tousser, à être essoufflée, à avoir de la difficulté à respirer ou à présenter tout autre symptôme pendant qu’elle est au travail ou à l’école, elle doit immédiatement se distancer de ses collègues, des élèves ou de toute autre personne, et téléphoner à Health Links – Info Santé pour déterminer les meilleures mesures à prendre.

Cliquez ici pour obtenir le Document d'orientation en matière de santé publique à l'intention des écoles (maternelle à la 12e année ou secondaires) et des services de garde (COVID-19) de l'Agence de la santé publique du Canada, qui comprend des recommandations à l'intention des administrateurs scolaires en vue de prévenir la propagation de la COVID-19, ainsi que de l'information sur les mesures à prendre si un élève ou un administrateur commence à manifester des symptômes de la COVID-19 à l'école.

Pour obtenir des conseils sur les moyens de réduire la propagation de la COVID-19 dans les milieux de travail, cliquez ici.




Courrier et colis


À l'heure actuelle, il n'existe aucun risque connu d'arrivée du coronavirus au Manitoba par des colis ou des paquets en provenance de pays où la COVID-19 se propage dans la collectivité. Il n'y a pas non plus de preuve montrant qu'il soit possible de contracter la COVID-19 par un contact avec des biens importés. À ce jour, il n'y a eu au Canada aucun cas de COVID-19 associé à des biens importés d'autres pays.

La COVID-19 se propage par les gouttelettes respiratoires provenant de la gorge ou des poumons d'une personne qui tousse ou qui éternue. Même s'il est possible que ces gouttelettes tombent sur des surfaces comme des colis ou des paquets, le coronavirus ne survit pas très longtemps sur les surfaces et ne survivrait vraisemblablement pas pendant la durée (p. ex., plusieurs jours ou semaines) de l'expédition internationale du colis.




Nettoyage


La transmission de la COVID-19 survient le plus souvent par contact étroit (moins de deux mètres [six pieds]) avec une personne infectée qui tousse ou qui éternue. Le virus peut aussi se propager lorsqu'une personne touche à des surfaces ou à des objets contaminés et porte ensuite ses mains à sa bouche, à ses yeux ou à son nez. Les données dont nous disposons indiquent en effet que la COVID-19 peut survivre pendant des heures voire des jours sur des surfaces faites de différentes matières. C'est pourquoi il est très important de nettoyer et de désinfecter régulièrement les surfaces et les objets auxquels les personnes touchent souvent (p. ex., les poignées de porte et autres types de poignées, les rampes, les boutons d'ascenseur, les interrupteurs et les fontaines d'eau).

Dans tous les endroits publics (p. ex., les centres commerciaux, les épiceries et les restaurants) et les milieux de travail, on doit s'assurer de nettoyer puis de désinfecter l'ensemble des surfaces et des objets auxquels on touche souvent, au moins deux fois par jour ou au besoin (notamment si la surface ou l'objet est visiblement sale).Le lavage à l'eau chaude et au savon enlève les microbes et la saleté. La désinfection tue les microbes à l'aide d'une solution d'eau de Javel (une partie d'eau de Javel pour neuf parties d'eau), de solutions à base d'alcool à au moins 70 % ou de désinfectants ménagers approuvés par l'EPA. Assurez-vous que le désinfectant demeure en contact avec la surface ou l'objet pendant une minute. Les personnes qui nettoient et désinfectent les surfaces et les objets doivent porter des gants jetables. Nettoyez les surfaces et les objets non rigides tels que les tapis et les rideaux avec les nettoyants recommandés ou lavez-les à la machine au cycle d'eau chaude, si possible.




Risque, identification des cas, tests, recherche des contacts


NOVEAU Dernière mise à jour : 22 mars 2020

Les fournisseurs de soins peuvent établir un diagnostic de COVID-19 en fonction de vos symptômes et des résultats de vos tests en laboratoire.

On dressera un historique détaillé de vos déplacements ou de vos risques d’exposition récents. Les gens qui ont récemment voyagé à l’extérieur de la province et qui développent des symptômes respiratoires ou grippaux dans les 14 jours suivant leur retour au Manitoba, ou qui ont été exposés à d’autres cas et qui présentent des symptômes comme de la fièvre, de la toux, de l’essoufflement, de la difficulté à respirer ou d’autres symptômes comme les maux de gorge ou de l’écoulement nasal, sont testés pour la COVID-19.

Votre fournisseur de soins de santé peut consulter des experts en santé publique ou en maladies infectieuses pour déterminer si un test de la COVID-19 est requis.


Dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, on procède à un contrôle pour voir si une personne qui a récemment voyagé ou été exposée à une personne malade a des symptômes de la maladie. Les tests de dépistage sont faits pour déceler la malade chez une personne, ce qui aide les fournisseurs de soins de santé à déterminer la meilleure façon de fournir des soins.

Comme les symptômes de la COVID-19 sont très semblables à ceux d’autres virus respiratoires, les gens sont testés après un contrôle pour confirmer le virus qui cause leurs symptômes.