Obtenir un droit de visite : sans recourir aux tribunaux

Retournez à la Table des matières
 

Ressources gouvernementales

SERVICE DE CONCILIATION FAMILIALE

Avant de porter l’affaire devant les tribunaux, les grands-parents devraient explorer les services
offerts par le Service de conciliation familiale (une direction de Services à la famille et Travail
Manitoba).
 
Ces services sont gratuits pour les familles qui, en raison d’une séparation ou d’un divorce, sont aux prises avec des différends concernant la garde d’enfants et les droits de visite. Le Service de conciliation familiale peut collaborer avec la Cour du Banc de la Reine et la Cour provinciale afin de trouver des solutions pour les grands-parents qui demandent un droit de visite.
 
Il y a des bureaux du Service de conciliation familiale à Winnipeg, à Brandon, à Dauphin, à Thompson, à The Pas et à Flin Flon. Les numéros de téléphone de ces bureaux figurent à Ressources.

Programme Pour l’amour des enfants

Dans la plupart des cas, les grands-parents qui envisagent de demander un droit de visite devant un tribunal doivent d’abord suivre le programme Pour l’amour des enfants. Il s’agit d’un programme d’information qui éduque les participants sur les aspects juridiques et affectifs liés à une séparation, et sur les besoins des enfants dont les parents se séparent. Toute personne qui conteste la garde d’un enfant, un droit de visite ou une tutelle privée est obligée de suivre ce programme.
 
Le programme, d’une durée totale de six heures, est offert en deux séminaires de trois heures. Pour vous inscrire, communiquez avec le bureau du Service de conciliation familiale le plus près de chez vous. Les numéros de téléphone se trouvent à Ressources. Une séance d’information est également offerte aux grands-parents qui suivent le programme Pour l’amour des enfants et qui souhaitent obtenir des renseignements plus détaillés concernant leur situation.
 
Information et renvoi – Évaluation des besoins d’une personne (grand-parent) afin de déterminer quelle option répondrait le mieux à ses besoins (Service de conciliation familiale, avocats, tribunaux ou organismes communautaires).
 
Conseiller auprès des grands-parents – Conseiller du Service de conciliation familiale qui aide les
grands-parents à trouver les meilleurs services et solutions en cas de différends concernant un droit de visite à l’égard des petits-enfants. Le conseiller auprès des grands-parents coordonne également le Grandparent Support Group.
 
Médiation – Solution de rechange pour éviter les tribunaux. Le Service de conciliation familiale offre un service de médiation aux grandsparents, et aux autres membres de la famille, qui sont prêts à travailler avec un médiateur qualifié pour les aider à prendre des décisions en tenant compte des besoins de leurs petits-enfants.
 
Remarque : Il est possible de conclure des ententes relatives aux droits de visite pendant la médiation. Lorsqu’une cause se retrouve devant un tribunal, le juge ou le conseiller-maître peut la renvoyer en médiation à n’importe quel moment.