Manitoba

Services à la famille Manitoba

Loi sur les personnes vulnérables ayant une déficience mentale

Planification individuelle

Bureau du commissaire aux personnes vulnérables

Qu'est-ce que la planification individuelle?

Le prosessus de planification aide la personne vulnérable à envisager un avenir désirable et à prendre les dispositions nécessaires pour que celui-ci se réalise. La personne vulnérables, les membres de son réseau de soutien et le (la) subrogé(e) ou le curateur (le cas échéant) collaborent avec le travailleur des ervices communautaires à reconnaître les points forts, les besoins et les rêves d'avenir de la personne elle-même. Le processus de planification permet alors à la personne vulnérable de déterminer les services et le soutien dont elle aura besoin pour satisfaire ses besoins et atteindre ses objectifs. Les services nécessaires peuvent inclure ceux qui sont offerts par l'intermédiaire des Services à la familleet du Logement et ceux de la collectivité. À la fin du processus, on élabore un document appelé plan individuel.

Le plan individuel est-il obligatoire?

Oui. La Loi précise qu'il faut élaborer un plan individuel pour toute personne vulnérable qui reçoit des services de soutien par l'intermédiaire de Services à la familleet du Logement Manitoba.

Quelles sont les étapes du processus de planification?

Avant de commencer le processus de planification, un travialleur des services communautaires invite la personne vulnérable et son réseau de soutien, si elle le désire, afin de prendre des décisions sur le processus, à savoir:

  • De quelle méthode de planification se servira-t-on?
  • Qui facilitera ou dirigera le processus?
  • Sur quels points portera le plan de la personne vulnérable?
  • Qui sera invité(e) à participer au processus de planification?

Quand on aura pris ces décisions, la personne vulnérable et les autres personnes impliquées dans le processus collaboreront avec le travailleur des services communautaires à l'élaboration du plan. Services à la famille et Consommation Manitoba Manitoba demande que l'on tienne compte des facteurs suivants dans la planification des services de soutien offerts par l'intermédiaire du ministère.

  • Connaissance de la personne vulnérable et de sa vision - Les membres de l'équipe de planification commencent par réunir des renseignements personnels la concernant, par déterminer qui est cette personne et quelle est la situation actuelle. L'équipe discute des rêves, des espoirs et des intérêts présents et futurs de cette personne. Les rêves et la vision sont un élément important, car ils donnent à l'équipe un objectif - même si le rêve peut ne pas se réaliser.
  • Planification des objectifs - Les objectifs sont importants parce qu'ils obligent les membres de l'équipe à avoir une idée claire et précise des désirs et des besoins de la personne vulnérable. Une fois que ceux-ci sont définis, l'équipe établit les priorités et commence à agir en conséquence. On tiendra compte également des possibilités, des ressources et des barrières existantes dans la recherche d'une qualité de vie meilleure.
  • Plan d'action - À cette étape, l'equipe détermine les activités grâce auxquelles les objectifs seront atteints; elle donne les responsabilités aux personnes ou aux organismes déterminés, et elle établit des limites de temps pour l'accomplissement des tâches.
  • Planification du suivi - Ici, l'équipe décide de la personne qui sera responsable du suivi des actions précises qui ont été planifiées.

Pendant ce processus, la personne vulnérable peut exprimer le désir d'aller voir plusieurs fournisseurs de soins afin de choisir celui qui lui conviendrait le mieux. Si un fournisseur de soins est en mesure de répondre aux besoins de la personne vulnérable, le travailleur des services communautaires fera une demande de fonds pour obtenir les services de soutien désirés.

Quand les services de soutien seront en place, le membres de l'équipe de planification et le travailleur des services communautaires resteront en rapport avec la personne vulnérable pour surveiller la situation et veiller à ce que les services continuent à être appropriés.

Au moins une fois par an, le travailleur des services communautaires rendra visite à la personne vulnérable pour évaluer si elle est satisfaite du processus de planification et des résultats obtenus. Si cette personne veut poursuivre le travail de planification, le travailleur des services communautaires prendra les dispositions nécessaires pour reprendre le processus.

Le plan individuel doit-il être élaboré souvent?

La Loi précise qu'un plan individuel doit être élaboré pour toute personne vulnérable qui reçoit des services de soutien par l'intermédiaire de Services à la familleet du Logement Manitoba. Une fois que le plan est en place, il se peut que cette personne décide qu'il n'est pas nécessaire d'aller plus loin. Toutefois, en raison de leur situation particulière, il arrive que d'autres personnes vulnérables planifient de façon continue.

Qui déclenche le processus de planification individuelle?

Le processus peut être entrepris par la personne vulnérable, le(la) subrogé(e), le curateur ou le travailleur des services communautaires.

Pour plus d'informations, appuyer ici

Partager