Rapport du médecin hygiéniste en chef du Manitoba sur l'état de santé des Manitobains

Rapport du médecin hygiéniste en chef du Manitoba sur l'état de santé des ManitobainsSommaire

« Qui a la santé a l'espoir et qui a l'espoir a tout »
           - Adapté d'un proverbe arabe

La santé s'est considérablement améliorée au cours des 150 dernières années. Après des siècles sans grand changement, l'espérance de vie moyenne s'est accrue d'environ trente ans – un immense bond en avant. Les principaux moteurs de cette amélioration de la santé – l'amélioration de l'hygiène, une alimentation et des milieux de travail plus sûrs, et une réduction du tabagisme – étaient le résultat d'avancées en matière de politiques publiques visant à prévenir les maladies et à promouvoir la santé.

UN RAPPORT CENSÉ ÊTRE UNE SOURCE D'INSPIRATION

Il a été rédigé pour servir de document de référence pour toute la population manitobaine. L'objectif de ce rapport est d'être une source d'inspiration et de stimuler la réflexion et le débat public sur les mesures à prendre pour que le Manitoba devienne une province où davantage de gens ont plus de possibilités d'être en bonne santé. Il fournit une évaluation globale de l'état de santé actuel des Manitobaines et des Manitobains, et souligne les défis et les possibilités d'amélioration de la santé et du bien-être de la population.

La santé influe sur tout ce que nous sommes et sur tout ce que nous faisons. Nous devons, en tant que collectivité, être résolus à trouver des solutions novatrices aux enjeux de santé. Nous encourageons les Manitobaines et les Manitobains à lire ce rapport, et à agir afin d'améliorer la santé de toute la population.

CADRE DU RAPPORT : ÉTAPES DE VIE, DOMAINES PRIORITAIRES ET HISTOIRES DE VIE

Chapitres sur les étapes de vie :

Ce rapport décrit l'état de santé de la population du Manitoba dans le cadre des étapes de la vie, en soulignant les principaux problèmes de santé qui surviennent au cours des différentes étapes de la vie. Ces problèmes peuvent changer ou évoluer en tout temps et varient d'une personne à l'autre selon les facteurs physiques, sociaux et environnementaux.

1) ENFANCE : (DE LA CONCEPTION À 17 ANS)

Ce chapitre souligne l'importance d'environnements stimulants – mis en place à la maison, à l'école et dans la collectivité – comme fondement de la réussite, de la santé et du bien-être tout au long de la vie. Les gens, la collectivité et les circonstances entourant chaque enfant créent des environnements qui peuvent soit aider, soit entraver la capacité d'un enfant à s'épanouir. Cette science émergente appuie la sagesse traditionnelle selon laquelle « il faut tout un village (nourricier) pour élever un enfant ».

Principales leçons à retenir :

  • Les enfants issus de populations vulnérables sont plus susceptibles d'avoir de mauvais résultats en matière de santé, à tous les stades de l'enfance.
  • Des environnements sûrs, stables et stimulants peuvent favoriser le développement d'enfants en santé, et aussi atténuer les effets du stress et des traumatismes.
  • Les programmes et politiques qui augmentent l'exposition à des environnements stimulants peuvent améliorer la santé et le bien-être tout au long de la vie.

2) ADULTES : (DE 18 À 64 ANS)

Ce chapitre souligne la manière dont les cadres bâtis – l'environnement physique aménagé ou modifié par l'homme
où les gens vivent, travaillent et se divertissent – influent directement sur la santé physique, mentale et sociale des gens.

Principales leçons à retenir :

  • On estime que plus de 80 % des adultes au Manitoba ont un ou plusieurs facteurs de risque de maladies chroniques qu'ils peuvent éviter. Les maladies chroniques sont complexes et elles sont engendrées en grande partie par les déterminants généraux de la santé.
  • Le cadre bâti peut influer positivement ou négativement sur beaucoup d'aspects de la santé de la population, entre autres l'activité physique, l'alimentation saine, la santé mentale, les blessures et l'équité en matière de santé.

3) LES AÎNÉS : (65 ANS ET PLUS)

Ce chapitre souligne l'importance de l'engagement social pour promouvoir la santé. La promotion des collectivités amies des aînés et des attitudes positives par rapport au vieillissement profite à tout le monde.

Principales leçons à retenir :

  • Les interactions sociales influent sur le bien-être mental et physique.
  • L'engagement social chez les aînés :
    • améliore la satisfaction par rapport à la vie, la santé et le bien-être en général;
    • retarde l'apparition des maladies chroniques et des déficiences;
    • aide au rétablissement après une déficience;
    • est associé à une réduction de la mortalité.

SECTEURS D'INTERVENTION PRIVILÉGIÉS :

Le rapport présente quatre secteurs d'intervention privilégiés, traitant de renseignements de base précis ayant trait aux principaux problèmes de santé de la population, qui ont des répercussions sur les différentes étapes de la vie.

  • Santé des Premières Nations, des Métis et des Inuits : colonisation et réconciliation – Comprendre l'histoire et les conséquences de la colonisation sur la santé et le bien-être.
  • Santé mentale : le fondement d'une bonne santé – La santé mentale signifie bien plus que l'absence d'une maladie mentale. Prendre soin de sa santé mentale est tout aussi important que prendre soin de sa santé physique.
  • Le cadre bâti – L'environnement physique qui nous entoure a des répercussions importantes sur notre santé physique et mentale.
  • Équité en matière de santé – Les différences liées aux facteurs socioéconomiques (p. ex. le revenu, l'éducation,
    l'emploi) ont des répercussions importantes sur la santé au Manitoba et contribuent aux écarts observés entre les populations les moins en santé et les plus en santé dans la province.

Histoires de vie :

Le rapport comprend cinq « histoires de vie » fictives pour donner des exemples qui montrent les répercussions des déterminants de la santé. Les cinq histoires touchent l'ensemble des étapes de la vie.   

  • Amanda (stade prénatal)
  • Maya et Omar (jeunes)
  • Bob (adulte)
  • Giselle (aînée)
  • Jacob (aîné)

COMMENT DEVRIEZ-VOUS UTILISER CE RAPPORT?

PENSEZ à l'information présentée et à ce que vous pourriez faire pour améliorer la santé et le bien-être de la population
manitobaine.

FAITES-EN PART aux autres.

AGISSEZ en faisant ce que vous pouvez pour transformer les idées présentées dans ce rapport en réalité.

ENCOURAGEZ les autres à agir de façon à avoir un effet positif sur la santé et le bien-être de la population manitobaine.

« Des citoyens en bonne santé sont le plus grand atout qu'un pays peut posséder » – Winston Churchill