Transformation du système de santé

Programme de transformation


Arguments en faveur d'une transformation du système de santé

Les soins de santé représentent le service le plus important – et le plus coûteux – fourni par le gouvernement du Manitoba. De nombreuses études du système de soins de santé du Manitoba ont conclu que le système de la province est trop complexe et que, dans de nombreux cas, il agit comme un obstacle à la prestation efficace et efficiente des services.

Les offices régionaux de la santé ont été créés en 1997 pour mieux gérer les services de soins de santé en les rapprochant des patients. Le nombre et le type de fournisseurs de soins de santé requis pour fournir des soins ont changé au fil du temps, mais le système de soins de santé ne s’est pas modernisé en fonction de ces changements.

De 2003 à 2016, le financement des soins de santé a augmenté de 97 %. Cette hausse considérable dans le financement des soins de santé n’a pas entraîné d’amélioration significative des résultats en santé, et le Manitoba demeure au dernier rang ou presque du classement national dans plusieurs catégories.

À l’heure actuelle, nous comptons huit organismes de prestation de soins de santé autonomes : les cinq offices régionaux de la santé, Diagnostic Services of Manitoba, Action cancer Manitoba et la Fondation manitobaine de lutte contre les dépendances.

Ces organismes planifient leurs services de santé de manière relativement isolée les uns des autres, entraînant un dédoublement des services et des inefficacités dans la prestation de soins tout en faisant obstacle à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un plan de services cliniques pour tous les Manitobains.

Le moment est venu d’harmoniser la façon dont les services de soins de santé répondent aux besoins des Manitobains. Ces transformations renforceront les services de soins de santé au Manitoba et nous permettront de bâtir un système durable pour l’avenir.

^ ci-haut


Programme de transformation du ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active du Manitoba

Le Programme de transformation du ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active du Manitoba a été introduit afin d’orienter la planification réfléchie et la mise en œuvre progressive de vastes changements dans le système de santé visant à améliorer la qualité, l’accessibilité et l’efficacité des services de soins de santé dans l’ensemble du Manitoba.

Cette charte vient définir le Programme de transformation et constituera la référence pour la gestion continue et l’évaluation du succès global. Elle définit la portée générale du Programme, y compris son rôle et son mandat.

La charte fournira une base solide pour la gouvernance du Programme de transformation, définira la portée et la structure du Programme et veillera à ce que tous les intervenants aient une compréhension commune du rôle et des responsabilités des principaux dirigeants, des projets, des aboutissements et des résultats du Programme.

^ ci-haut


Équipe de direction de la transformation

Une équipe de direction de la transformation a été mise sur pied et inclut des représentants de différents secteurs du système de santé. L’équipe est chargée d’évaluer la priorité des initiatives de transformation et de formuler des recommandations sur la gouvernance et l’élaboration de politiques.

Les membres ont été soigneusement sélectionnés pour assurer des liens solides avec les organismes de santé ruraux et urbains, ainsi que pour renforcer la connaissance du système dans les domaines de la prévention, de la santé clinique et de la santé des entreprises. La composition de l’équipe est susceptible d’évoluer avec la progression de la transformation et la finalisation du modèle de gouvernance.

Composition de l’équipe au 15 avril 2018

  • Karen Herd, sous-ministre de la Santé (présidente et initiatrice de la transformation)
  • Olivia Baldwin-Valainis, responsable provinciale, Communications
  • Bernadette Preun, sous-ministre adjointe, Politique et programmes provinciaux, ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active du Manitoba
  • Beth Beaupre, sous-ministre adjointe, Secrétariat à la main-d’œuvre de la santé, ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active du Manitoba
  • Avis Gray, sous-ministre adjointe, Vie active, relations avec la communauté autochtone, population et santé publique, ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active du Manitoba
  • Dan Skwarchuk, sous-ministre adjoint et directeur financier, Division de l’administration et des finances, ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active du Manitoba
  • Dr Brock Wright, président et directeur général, Soins communs
  • Réal Cloutier, président par intérim et directeur général, Office régional de la santé de Winnipeg
  • Jane Curtis, directrice générale, Southern Health–Santé Sud
  • Brian Schoonbaert, vice-président, service de la finance et de l’information, Santé de Prairie Mountain
  • Glenn McLennan, vice-président et directeur financier, Office régional de la Santé de Winnipeg
  • Marion Ellis, vice-présidente et infirmière en chef, Office régional de la santé d’Entre-les-Lacs et de l’Est
  • Lanette Siragusa, responsable provinciale, Planification et surveillance des services cliniques et préventifs
  • Perry Poulsen, responsable des technologies de l’information, Programme de cybersanté du Manitoba, Office régional de la Santé de Winnipeg
  • Lorraine Larocque, directrice, Santé publique, Office régional de la santé du Nord
  • Adam Topp, représentant gouvernemental

^ ci-haut


Plan directeur et feuille de route

De nombreuses études du système de santé du Manitoba, incluant le rapport Provincial Clinical and Preventive Services Planning for Manitoba (aussi appelé « rapport Peachey »), l’examen de la durabilité et de l’innovation dans le système de soins de santé réalisé par KPMG et les observations du groupe de travail sur la réduction des délais d’attente, ont conclu que le système du Manitoba est trop complexe et que, dans de nombreux cas, il agit comme un obstacle à la prestation efficace et efficiente des services.

L’équipe de direction de la transformation est en train d’élaborer un plan directeur de la transformation et une feuille de route du Programme qui fourniront au ministère et à l’ensemble du système de santé une vision claire et cohérente de l’orientation de notre système de santé et de la façon dont nous la concrétiserons dans le cadre de cette initiative de transformation.

Le plan directeur de la transformation (le « quoi ») est une description du but à atteindre concernant le système de santé, c’est-à-dire son « état visé » une fois la transformation bien avancée. Une fois terminé, le plan directeur guidera cette transformation en fournissant une description claire de l’état visé pour tous les organismes de santé provinciaux. Il décrira le rôle de chaque organisme, les fonctions qu’ils remplissent dans l’état visé et la façon dont chacun interagit avec les autres pour créer un système de santé plus harmonisé et mieux adapté aux besoins des Manitobains.

La feuille de route du Programme (le « comment ») est une description des projets et des activités nécessaires pour faire passer notre système de santé de son « état actuel » (situation présente) à son « état visé » (but à atteindre) et assurer une transformation réussie.

Une fois terminée, la feuille de route du Programme énoncera les projets individuels, les activités à l’échelle du Programme, les besoins en ressources et une stratégie d’échelonnement qui aidera à guider l’ensemble de la transformation. L’élaboration du plan directeur de la transformation touche à sa fin.

La conception de la feuille de route du Programme débutera sous peu et indiquera comment et quand les activités liées à la transformation se dérouleront.

^ ci-haut


Soins communs

Un organisme provincial de services de santé appelé Soins communs est en train d’être créé à partir de ressources existantes dans le but de fournir aux offices régionaux de la santé des services centralisés de soutien clinique et à l’exploitation.

Ces services comprennent la gouvernance clinique, notamment la planification stratégique de services tels que les soins chirurgicaux, orthopédiques, primaires et de santé mentale, et l’élaboration et la fourniture de normes cliniques uniformes et de services de soutien pour les ressources humaines de la santé et les relations de travail.

Le rapport Provincial Clinical and Preventive Services Planning for Manitoba (aussi appelé « rapport Peachey ») et l’examen de la durabilité et de l’innovation dans le système de soins de santé mené par KPMG indiquent tous deux que malgré la responsabilité du gouvernement de superviser le système provincial de soins de santé, la Province n’a jamais élaboré de plan provincial relatif aux services cliniques.

Beaucoup d’autres provinces et territoires sont dotés d’un tel plan, lequel est essentiel au soutien de la planification efficace des ressources humaines, des investissements en biens d’équipement, de la planification de la construction et d’autres initiatives qui devraient être coordonnées à l’échelle provinciale. Soins communs sera responsable de cette initiative au Manitoba.

La participation à un plan provincial et la compréhension d’un tel plan bénéficieront grandement aux services aux entreprises et de soutien. Les services et fonctions qui seront centralisés comprennent la passation de marchés et l’acquisition de fournitures et d’équipement, la planification des immobilisations, les communications, la distribution des aliments, les services de buanderie, les services d’ingénierie clinique et les services juridiques.

En outre, certains services de soins de santé provinciaux seront gérés de manière centralisée considérant la portée provinciale des services qu’ils prodiguent. Ces services incluent l’exploitation du Centre des sciences de la santé, de Transplant Manitoba, des laboratoires provinciaux et des services médicaux d’urgence (incluant ceux prodigués à l’extérieur de Winnipeg).

Ces changements viendront limiter le dédoublement des fonctions de gestion et d’administration tout en veillant à ce que chaque région soit en mesure de fournir des services de soins de santé conformément à un plan provincial de services cliniques. Soins communs veillera également à ce que les services fournis de manière centralisée soient coordonnés et uniformes.

Pour en savoir davantage sur Soins communs, consultez le site suivant : soinscommunsmb.ca.

^ ci-haut


Changements aux services médicaux d’urgence

EMS - Care not station [vidéo]


EMS - A move to 24/7 staffing [vidéo]


Les ambulanciers paramédicaux procurent des soins préhospitaliers aux personnes malades ou blessées. Ces soins comprennent les évaluations médicales, les traitements et les services de transport aux établissements de soins de santé de manière sécuritaire et en temps opportun. Les ambulanciers paramédicaux fournissent un haut niveau de soins dès le moment où ils atteignent un patient, et ce, jusqu’à l’arrivée de ce dernier à un établissement de soins de santé. En 2015-2016, plus de 110 000 appels de service ont été enregistrés au Manitoba.

Les plans de transformation des services médicaux d’urgence comprennent la mise en œuvre de recommandations issues de l’examen des services médicaux d’urgence du Manitoba réalisé en 2013. L’examen a donné lieu à une norme provinciale de temps de réponse recommandé ne dépassant pas 30 minutes pour 90 % de la population, 90 % du temps. En 2015-2016, 95,52 % des appels faits au sud du 53e parallèle pendant le jour et 94,67 % des appels faits pendant la nuit ont enregistré un temps de réponse conforme à cette norme.

Ces chiffres sont encourageants, mais nous pouvons faire mieux. Certains centres ont de la difficulté à conserver suffisamment de personnel pour fournir les services, et de nombreux postes ruraux emploient du personnel à temps partiel et ont recours à du personnel de garde ou sur appel pour fournir les soins en dehors des heures normales. Cette manière de procéder entraîne une hausse des temps de réponse et des coûts, puisque le personnel doit d’abord se rendre au poste avant de répondre à l’appel. D’autres sites reçoivent un très faible volume d’appels, ce qui représente une utilisation inefficace des ressources.

Les Manitobains méritent d’avoir des services ambulanciers prévisibles et fiables dans l’ensemble de la province. L’examen de 2013 a recommandé le déplacement ou la restructuration d’un certain nombre de postes un peu partout au Manitoba (au sud du 53e parallèle). Ces recommandations ont été validées par un groupe de travail d’experts composé de représentants du gouvernement et des régions ainsi que d’ambulanciers paramédicaux. Entre autres, le groupe a procédé à l’examen des données des centres manitobains de coordination des transports portant sur le volume d’appels et leur répartition de manière à cerner les occasions de renforcer le système.

Ces mesures nous permettront de mieux situer les services et d’assurer une correspondance entre les ressources et le nombre réel d’appels afin d’offrir des temps de réponse conformes aux normes.

Répartition flexible

Lorsqu’une ambulance répond à un appel, les ressources peuvent être déplacées pour que l’ambulance puisse procéder à une intervention rapide, le cas échéant. Cette manière de procéder est souvent utilisée dans les régions rurales du Manitoba pour veiller à ce que les personnes qui en ont le plus besoin aient accès au service. C’est ce qu’on appelle une « répartition flexible ».

La collectivité A et la collectivité B ont toutes deux des postes d'ambulance.

La collectivité A et la collectivité B ont toutes deux des postes d'ambulance.


Lorsque l’ambulance de la collectivité B répond à un appel.

Lorsque l’ambulance de la collectivité B répond à un appel.


L'ambulance de la collectivité A est envoyée à un endroit se trouvant entre les deux collectivités.

L'ambulance de la collectivité A est envoyée à un endroit se trouvant entre les deux collectivités.


Ainsi, les deux collectivités sont desservies dans l’éventualité où un deuxième appel serait reçu.

Ainsi, les deux collectivités sont desservies dans l’éventualité où un deuxième appel serait reçu.



Cartes

La première carte indique le nombre et l'emplacement actuels des postes de services médicaux d'urgence dans le sud du Manitoba. Les temps de conduite de nuit et de jour y sont représentés pour chaque établissement de services médicaux d'urgence.


Catchment Legend

La deuxième carte indique le nombre et l'emplacement futurs des postes de services médicaux d'urgence dans le sud du Manitoba. Veuillez noter que tous les postes seront ouverts en tout temps.



Catchment Legend

Les deux cartes indiquent les régions desservies par chaque poste ainsi que leurs temps de réponse.

^ ci-haut