Un environnement de travail positif peut encourager l’employé à accepter de l’aide lorsqu’il est victime de violence familiale, ce qui a souvent des retombées sur le milieu de travail. Pour qu’un environnement de travail soit positif, la haute direction de l’entreprise doit clairement faire des efforts en ce sens. Cet engagement se répercute dans l’ensemble de l’organisation. L’élaboration et la mise en œuvre, par les employeurs, de politiques et de pratiques favorisant le bien-être et la productivité de tous les employés est un bon investissement dans l’entreprise.

Sans égard à leur taille ou à leur structure, toutes les organisations peuvent prendre des mesures concrètes et réalistes pour contrer les effets négatifs de la violence familiale sur les employés, les collègues de travail et le reste de la collectivité. Les employeurs peuvent aider de plusieurs manières.

Établir et faire connaître la position de votre entreprise en matière de violence familiale

Vous pouvez faire connaître votre soutien à la prévention de la violence, et aux personnes qui en sont victimes, par le biais de notes de service internes, lettres de la haute direction, exposés dans le cadre des réunions du personnel, affiches, documents joints aux chèques de paye, courriels et bulletins d’information publiés par l’entreprise.

Offrir de l’information et de la formation au personnel

Vous pouvez améliorer la sensibilisation et la compréhension des enjeux liés à la violence familiale des superviseurs, du personnel des ressources humaines et des employés, en faisant ce qui suit :

  • poser des affiches sur la prévention de la violence familiale, distribuer des dépliants et des autocollants, et afficher la liste des ressources disponibles dans les salles du personnel, les cafétérias et les toilettes;
  • inviter des fournisseurs de services de la collectivité à tenir des déjeuners-causerie sur la violence familiale et les ressources locales disponibles;
  • prévoir des jours de développement professionnel à l’intention des gestionnaires et du personnel afin d’examiner les politiques de l’entreprise en matière de violence familiale.

Élaborer des politiques de soutien en milieu de travail

Les politiques en milieu de travail concernant la violence familiale peuvent s’inspirer des politiques sur le harcèlement dans l’entreprise. Elles peuvent intégrer les définitions utilisées dans le Code canadien du travail et dans le Code canadien des droits de la personne. Adoptez une politique de tolérance zéro de la violence en milieu de travail, et incluez-y des énoncés de politiques propres à la violence entre partenaires. Un modèle vous est offert à la fin de la présente feuille de renseignements.

Créer un environnement de travail positif

Stimuler le moral des employés et réduire le stress sont des manières de promouvoir la confiance en soi, tout particulièrement chez les victimes de violence familiale. Offrez des programmes de mieux-être et de réduction du stress et des célébrations et des événements de reconnaissance des employés réguliers.

Créer des comités de la sécurité et de la santé au travail et des programmes d’aide aux employés

Les comités de la sécurité et de la santé au travail et les programmes d’aide aux employés aident les employeurs à surveiller, à mettre à jour, à modifier et à élaborer des politiques et des pratiques qui visent les objectifs suivants :

  • évaluer et gérer les risques;
  • reconnaître les signes des relations empreintes de violence;
  • former les superviseurs pour qu’ils reconnaissent les signes de mauvais traitements et y réagissent;
  • offrir de l’information et des programmes portant sur la prévention de la violence et s’assurer de la disponibilité des services de counseling et d’aiguillage à l’intention des employés.

Même si vous ne disposez pas d’un comité officiel, d’un programme d’aide ou de services de sécurité, les employeurs peuvent toujours aider à accroître la sécurité à l’intention des victimes de violence familiale. 

  • Veillez à ce que les parcs de stationnement et les corridors soient bien éclairés.
  • Installez des miroirs de sécurité ou des alarmes d’urgence.
  • Offrez des places de stationnement prioritaires près de l’immeuble.
  • Offrez d’accompagner un employé à risque à son véhicule.
  • Offrez de filtrer les appels reçus par l’employé.
  • Fournissez un téléphone cellulaire à l’employé.
  • Offrez de changer la période de travail ou le milieu de travail de l’employé.
  • Fournissez des numéros de ligne d’écoute téléphonique d’urgence et des renseignements sur les ressources disponibles à tout le personnel.
  • Fournissez une photographie de l’auteur des mauvais traitements au personnel de sécurité ou de l’accueil.
  • Prévoyez une personne-ressource pour l’employé en cas d’urgence.
  • Travaillez avec les services locaux de maintien de l’ordre.

Faire preuve d’un comportement respectueux dans le lieu de travail

Les employeurs qui font preuve d’un comportement respectueux créent un sentiment de sécurité et de stabilité en milieu de travail, surtout pour les victimes de violence familiale. Pour certaines victimes, le travail peut être le seul endroit où elles se sentent en sécurité.

  • Soyez facile d’approche et prenez le temps de rencontrer les employés.
  • Traitez les questions liées au rendement au travail de façon constructive, non pas de façon punitive.
  • Laissez savoir aux employés qu’ils sont de précieux membres de l’équipe.
  • Respectez les décisions prises par les employés vivant dans un contexte de violence familiale.
  • Protégez la confidentialité des employés.
  • Assurez-vous de la sensibilisation aux différences culturelles et de la pertinence culturelle.
  • Assurez-vous que les employés ont accès à des conseillers diplômés.

Avoir une bonne conscience sociale

L'établissement et le maintien de communautés saines représentent une bonne pratique commerciale. Nous avons tous un rôle à jouer en vue de promouvoir la sensibilisation à la violence familiale et la prévention de la violence familiale. Les employeurs peuvent aider à mettre fin à la violence familiale dans nos collectivités, grâce aux mesures suivantes :

  • en faisant don de services ou de produits aux organismes locaux d’aide en matière de violence familiale;
  • en parrainant des programmes communautaires touchant la violence familiale;
  • en participant à des activités charitables, comme des campagnes de financement;
  • en lançant des campagnes de sensibilisation du public en matière de violence familiale, ou en y participant.