Aquatic Invasive Species Banner


Qu'est-ce qu'une espèce envahissante?

Les espèces envahissantes sont des organismes (animaux, végétaux, parasites, virus, etc.) non indigènes à une région, qui, une fois sortis de leur environnement naturel, que ce soit intentionnellement ou accidentellement, supplantent les espèces indigènes. Ces espèces envahissantes réussissent à se développer dans leur nouveau milieu en raison de leur taux de reproduction élevé et de l'absence de prédateurs naturels et de maladies. Les espèces envahissantes peuvent entraîner des répercussions économiques, sociales, environnementales et sanitaires négatives.

Quelles sont les espèces aquatiques envahissantes?

Les espèces aquatiques envahissantes peuvent vivre dans l'eau douce ou dans un milieu marin. La plupart des espèces préoccupantes pour le Manitoba, comme la moule zébrée et la moule quagga, le cladocère épineux, l'écrevisse à taches rouges et la carpe asiatique sont des espèces d'eau douce. Le Manitoba compte actuellement 15 espèces aquatiques envahissantes. Ce chiffre est petit comparativement au nombre d'espèces aquatiques envahissantes découvertes dans les Grands Lacs (plus de 200) et les bassins hydrologiques du Mississippi (plus de 120).

La moule zébrée au Manitoba

La présence de moules zébrées a été confirmée dans le lac Winnipeg à l'automne 2013 et dans la rivière Rouge et le lac Cedar en 2015.

La moule zébrée est un petit mollusque aquatique (de 1 à 3 cm) qui cause des préoccupations au Manitoba car elle engendre de sérieux problèmes environnementaux et économiques. Espèce originaire de l'est de l'Europe et de l'ouest de l'Asie, la moule zébrée a occasionné des dommages se chiffrant dans les millions de dollars dans le bassin du fleuve Saint-Laurent et des Grands Lacs et elle a coûté des milliards de dollars en mesures de contrôle à l'économie nord-américaine. Malgré l'éradication réussie des moules zébrées dans les quatre ports traités au lac Winnipeg en 2014, on en a découvert ailleurs dans le bassin sud, et elles s'y propagent naturellement. L'invasion du lac Winnipeg par la moule zébrée en est à ses débuts - l'éradication n'est plus une option.

Les moules zébrées adultes sont pourvues d'une coquille et elles peuvent se fixer solidement aux moyens de transport en contact avec l'eau, comme les bateaux, les remorques, les aéronefs, les véhicules à caractère non routier et autre matériel nautique. Elles peuvent survivre hors de l'eau pendant une période de 7 à 30 jours, selon la température et l'humidité.

Les véligères (moules zébrées au stade larvaire) sont emportés passivement par le courant et sont invisibles à l'oeil nu. Les véligères ont besoin d'eau pour survivre et ils peuvent donc être transportés par inadvertance dans de petites quantités d'eau se trouvant dans des bateaux, des aéronefs, des véhicules à caractère non routier et du matériel nautique comme des seaux à appâts.

Il est extrêmement important d'arrêter la propagation des moules zébrées, car une fois établies, elles ne peuvent pas être éradiquées.

adult_zebra

Une moule zébrée adulte

Véligères de moules zébrées microscopiques trouvés dans un petit échantillon d'eau

Tous les utilisateurs d'eau Mettez fin à la propagation des moules zébrées.

Apprenez-en plus sur les moyens de mettre fin à la propagation des espèces aquatiques envahissantes. NETTOYEZ, VIDEZ et SÉCHEZ votre bateau, votre remorque et tout matériel nautique et JETEZ tous les appâts indésirables aux ordures.