Chlamydiose (Chlamydia trachomatis)

La chlamydiose est une infection transmise sexuellement (ITS) provoquée par la bactérie Chlamydia trachomatis. Si elle n'est pas traitée, elle peut être à l'origine de graves problèmes de santé à long terme.

Vous pouvez la contracter en cas de contacts sexuels avec une personne infectée, même si celle-ci n'a aucun symptôme.

Symptômes

La plupart des personnes infectées par la chlamydia ne présentent aucun symptôme. Par conséquent, cette infection est sous-diagnostiquée. Cependant, si des symptômes apparaissent, ils se manifestent habituellement de deux à six semaines après l'exposition.

La chlamydiose peut provoquer une sensation de brûlure à la miction (action d'uriner). Les autres symptômes comprennent des douleurs abdominales ou dans le bas du dos, des rapports sexuels douloureux, des écoulements vaginaux anormaux, des saignements vaginaux entre les règles ou pendant ou après des relations sexuelles, des écoulements urétraux anormaux, des démangeaisons autour de l'orifice de l'urètre, des testicules enflés ou douloureux ainsi que des douleurs, des saignements ou des écoulements au niveau du rectum.

En l'absence de traitement, de graves complications peuvent se manifester, y compris une douleur pelvienne chronique, une atteinte inflammatoire pelvienne, l'infertilité et une arthrite réactionnelle.

La chlamydiose peut aussi entraîner des problèmes pendant la grossesse (fausse couche, naissance prématurée et faible poids à la naissance) ou des difficultés à tomber enceinte. Une femme enceinte peut transmettre l'infection à son futur bébé au moment de l'accouchement. Cela peut provoquer une infection pulmonaire ou oculaire chez l'enfant.

Causes

La chlamydia se transmet pendant des relations vaginales, anales ou orales. Elle peut aussi être transmise par la mère à son enfant au cours de l’accouchement. Toute personne sexuellement active peut être infectée par la chlamydia. Le risque d’infection augmente avec le nombre de partenaires sexuels.

Les adolescentes et les jeunes femmes sont plus à risque de contracter la chlamydia, car leur col de l’utérus n’est pas encore pleinement développé et il est plus susceptible d’être infecté.

Traitement

On diagnostique facilement la chlamydiose en procédant à une analyse d'urine ou en prélevant des échantillons dans le rectum ou dans le col de l'utérus chez les femmes et dans l'urètre chez les hommes. Il est également possible de prélever des échantillons ailleurs (p. ex. dans la gorge) en fonction de la situation. La chlamydiose peut se traiter à l'aide d'antibiotiques, si on la dépiste tôt. Une fois le diagnostic établi, tous les partenaires sexuels devraient subir une évaluation et un test de dépistage et suivre un traitement.

Prévention
  • Les rapports protégés permettent de réduire les risques de transmission de chlamydia (p. ex. utilisation appropriée et constante de préservatifs ou de méthodes de barrière).
  • On encourage les personnes sexuellement actives à se faire dépister régulièrement, et plus particulièrement si elles ont un ou plusieurs nouveaux partenaires sexuels.
  • En cas de suspicion d'infection, la personne concernée ne devrait pas avoir de relations sexuelles avec quiconque jusqu'à ce que tous ses partenaires aient été dépistés et traités.
  • En informant son ou ses partenaires sexuels que l'on est atteint d'une infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS), ils peuvent se soumettre à un test de dépistage et se faire traiter. Cette mesure peut faciliter la réduction des risques de propagation de la maladie.
  • Les personnes souffrant d'une chlamydiose ne doivent avoir aucun rapport sexuel non protégé pendant les sept jours qui suivent l'administration en une seule dose d'un antibiotique ou jusqu'à la fin du traitement dans le cas d'un traitement à doses multiples.

Parlez avec un médecin ou un fournisseur de soins de santé de vos risques de contracter une chlamydiose. N'hésitez pas à avoir une discussion franche et ouverte à propos de vos antécédents sexuels et de vos tests de dépistage concernant les ITS. Votre médecin peut vous donner les meilleurs conseils concernant les tests de dépistage ou les traitements dont vous pourriez avoir besoin.


Ressources de Santé

Pour les fournisseurs de soins de santé


Autres ressources

Prévention des maladies infectieuses
Santé publique
Santé Manitoba
300, rue Carlton, 4e étage
Winnipeg (Manitoba) R3B 3M9 CANADA
Health Links – Info Santé
204 788-8200 ou 1-888-315-9257
Questions santé