Syphilis (Treponema pallidum)

La syphilis est une infection transmissible sexuellement (ITS) provoquée par la bactérie Treponema pallidum. Vous pouvez la contracter en cas de contacts sexuels avec une personne infectée. Comme l'ulcère initial est habituellement indolore, toutes les personnes infectées ne savent pas qu'elles le sont. Si l'infection n'est pas traitée, elle peut entraîner de graves maladies ou, dans de rares cas, la mort. Chez la femme enceinte, l'infection peut se transmettre au bébé, provoquant une syphilis congénitale, pouvant elle-même donner lieu à des anomalies congénitales ou à l'accouchement d'un enfant mort-né.

Symptômes

Le premier symptôme consiste en une plaie ouverte et sans douleur que l'on appelle un chancre ou un ulcère (même s'il n'est pas toujours indolore). Il se manifeste en général de trois jours à trois mois après avoir eu des relations sexuelles avec une personne infectée par la syphilis. Le chancre se manifeste là où la bactérie a pénétré dans l'organisme. Ces lésions sont le plus souvent sur les parties génitales (c.-à-d. le pénis ou le vagin), la bouche ou le rectum.

Après ces premiers symptômes, une éruption cutanée et des symptômes semblables à ceux de la grippe peuvent se manifester. Ensuite, une infection syphilitique non traitée peut entraîner de graves complications et des dommages permanents au cerveau, au cœur, aux os et aux vaisseaux sanguins. Certaines personnes infectées par la syphilis ne présentent aucun symptôme pendant des années.

Causes

La syphilis est une ITS qui se transmet habituellement au moment de relations sexuelles anales, orales ou vaginales. Elle peut se transmettre par contact direct avec les lésions ou les éruptions syphilitiques. Une femme enceinte peut transmettre l'infection à son futur bébé pendant la grossesse ou l'accouchement. Cette situation s'appelle la syphilis congénitale et peut donner lieu à des anomalies congénitales ou à une mortinatalité.

Effets de la syphilis congénitale sur un bébé

La syphilis congénitale peut avoir des répercussions graves et permanentes sur la santé d'un bébé. Ces répercussions sur le bébé dépendent de plusieurs critères : depuis quand la mère est-elle infectée? Cette dernière a-t-elle été traitée pour cette infection? Dans l'affirmative, quand a-t-elle reçu ce traitement?

La syphilis congénitale peut provoquer :

  • une fausse couche (perte du bébé pendant la grossesse);
  • l'accouchement d'un enfant mort-né (un bébé mort à la naissance);
  • une prématurité (un bébé né prématurément);
  • un poids faible à la naissance;
  • le décès du bébé peu de temps après sa naissance.

Jusqu'à 40 % des bébés nés de mères atteintes d'une syphilis non traitée peuvent naître morts ou mourir de cette infection au stade de nouveau-nés.

Les bébés nés avec une syphilis congénitale peuvent souffrir des problèmes suivants :

  • malformation osseuse;
  • anémie grave (faible nombre de globules rouges);
  • hépatomégalie et splénomégalie;
  • ictère (coloration jaune de la peau et des yeux);
  • problèmes cérébraux et nerveux, comme une cécité ou une surdité;
  • méningite;
  • éruptions cutanées.
Traitement

La syphilis peut se traiter à l'aide d'antibiotiques, habituellement la pénicilline. Les personnes qui ont la syphilis doivent informer leur ou leurs partenaires sexuels de leur diagnostic. Ces derniers doivent également faire un test de dépistage et être traités pour réduire la propagation de la maladie.

Il est important de recevoir un traitement le plus tôt possible. Celui-ci peut seulement tuer la bactérie qui est à l'origine de l'infection. Il ne peut pas réparer les dommages occasionnés. Les personnes traitées pour une syphilis peuvent être réinfectées si elles ont de nouveau des relations sexuelles avec une personne infectée.

En cas de dépistage positif à la syphilis pendant la grossesse, un traitement en cours de grossesse est immédiatement nécessaire. Ce traitement est primordial pour éviter la transmission au bébé. Les bébés atteints de syphilis congénitale doivent être traités immédiatement après la naissance. À défaut, ils risquent de développer de graves problèmes de santé. En fonction des résultats de l'examen médical du bébé, l'administration d'un traitement antibiotique à l'hôpital pendant 10 jours peut s'avérer nécessaire. Il importe également que les bébés traités pour une syphilis congénitale fassent l'objet d'un suivi médical pour que l'on s'assure de la réussite du traitement.

En cas de diagnostic de syphilis et de traitement contre cette maladie, des analyses de suivi réalisées par un fournisseur de soins de santé sont requises pendant au moins un an pour s'assurer que le traitement fonctionne.

Prévention
  • Les rapports protégés permettent de réduire les risques de transmission de la syphilis (p. ex. : utilisation appropriée et constante de préservatifs ou de méthodes de barrière).
  • On encourage les personnes sexuellement actives à se faire dépister régulièrement, et plus particulièrement si elles ont un ou plusieurs nouveaux partenaires sexuels.
  • En cas de suspicion d'infection, la personne concernée ne devrait pas avoir de relations sexuelles avec quiconque jusqu'à ce que tous ses partenaires aient été dépistés et traités.
  • En informant son ou ses partenaires sexuels que l'on est atteint d'une infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS), ils peuvent se soumettre à un test de dépistage et se faire traiter. Cette mesure peut faciliter la réduction des risques de propagation de la maladie.
  • Les personnes atteintes de la syphilis devraient éviter tout contact sexuel pendant les sept jours qui suivent la fin de leur traitement.
  • Pendant la grossesse, un dépistage de la syphilis doit être effectué à trois reprises : à la première consultation prénatale, à 28-32 semaines de gestation et au moment de l'accouchement. Il peut être recommandé à certaines personnes de réaliser des tests de dépistages mensuels pendant la grossesse. Il est essentiel de faire des tests de dépistage de la syphilis pendant la grossesse et, le cas échéant, de se faire traiter pour réduire les risques de syphilis congénitale chez le bébé.

Parlez avec un médecin ou un fournisseur de soins de santé de vos risques de contracter la syphilis. N'hésitez pas à avoir une discussion franche et ouverte à propos de vos antécédents sexuels et de vos tests de dépistage concernant les ITS. Votre médecin peut vous donner les meilleurs conseils concernant les tests de dépistage ou les traitements dont vous pourriez avoir besoin.


Ressources de Santé au Manitoba

Pour le grand public

Pour les fournisseurs de soins de santé


Autres ressources

Prévention des maladies infectieuses
Santé publique
Santé Manitoba
300, rue Carlton, 4e étage
Winnipeg (Manitoba) R3B 3M9 CANADA
Health Links – Info Santé
204 788-8200 ou 1-888-315-9257
Questions santé