Entérocoques résistants à la vancomycine (ERV) (Enterococcus spp.)

Entérocoques résistants à la vancomycine (ERV) (Enterococcus spp.)Les entérocoquessont des bactéries qu’on trouve dans l’intestin des personnes en bonne santé. Ils ne causent généralement pas de maladie. On parle alors de colonisation. Les entérocoques peuvent toutefois causer des infections de plaies et de la peau et, moins souvent, de sérieuses infections du sang et d’autres régions du corps. Les ERV sont des bactéries qui ont développé une résistance à la vancomycine, l’antibiotique et médicament de choix pour traiter les infections à entérocoques qui résistent à de nombreux autres médicaments. Quand la vancomycine ne peut plus tuer les entérocoques, cela veut dire que la bactérie est devenue résistante.

Fournisseur du contenu visuel : CDC/Janice Haney Carr

Symptômes

La plupart des gens qui ont des ERV n’en tomberont pas malades et leur corps se débarrassera de l’organisme de lui-même. Dans certains cas, les ERV peuvent causer une variété d’infections. Selon l’endroit infecté, une personne peut avoir différents symptômes y compris fièvre, infections de plaies, rougeur et inflammation, infections de l’appareil urinaire et pneumonie. Les personnes qui risquent le plus d’être malades sont celles qui ont été hospitalisées longtemps dans un établissement de soins de santé, qui habitent un établissement de soins de longue durée ou qui ont reçu de fréquentes doses de vancomycine auparavant. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli risquent davantage de tomber malades d’une infection aux ERV.

Causes

Les ERV se propagent souvent dans les établissements de soins de santé. Ils se transmettent le plus souvent de personne à personne par contact direct, habituellement avec des selles, de l’urine ou du sang contenant des ERV. Un autre moyen de transmission, beaucoup moins courant, est par contact avec du matériel tel que toilettes, lavabos, ridelles de lit et autres objets contaminés par des ERV. Les ERV peuvent être transmis à d’autres personnes quand la personne infectée ne pratique pas une bonne hygiène des mains, surtout après être allée aux toilettes et avant de manger. Les ERV peuvent vivre dans le milieu pendant des jours, voire des mois. 

Traitement

Les gens en bonne santé, qui sont porteurs d’ERV et n’ont aucun symptôme d’infection, n’ont pas besoin de traitement. On considère qu’une personne a une infection aux ERV quand elle présente des symptômes. On recommande alors une consultation avec un spécialiste en maladies infectieuses pour déterminer le traitement. 

Prévention

Pratiquer une bonne hygiène des mains, surtout avant de manger, et après être allé aux toilettes, est le moyen le plus efficace de prévenir la propagation de l’infection. Nettoyer régulièrement les surfaces fréquemment touchées, telles que rampes, robinets et poignées, peut aussi aider à réduire la propagation de l’infection. Porter des gants quand on s’occupe d’une personne atteinte d’une infection aux ERV réduit aussi le risque de transmettre la bactérie.


Ressources de Santé, Aînés et Vie active

Pour les fournisseurs de soins de santé


Autres ressources

Prévention des maladies infectieuses
Santé publique
Santé, Vie saine et Aînés Manitoba
300, rue Carlton, 4e étage
Winnipeg (Manitoba)
R3B 3M9
CANADA
Téléphone : 204 788-6737
Télécopieur : 204 948-2190

Health Links – Info Santé
204 788-8200 ou 1-888-315-9257