Protéger les Manitobains

Assurer la santé et la sécurité des Manitobains


MISE À JOUR le 17 avril 2020


On recommande fortement à tous les Manitobains d’annuler ou de reporter tous les voyages non essentiels. Cette mesure a pour but de limiter les déplacements, même à l’intérieur du Manitoba, aux déplacements essentiels seulement. L’auto-isolement s’applique à tous les particuliers pendant une période de 14 jours suivant leur départ de l’endroit qu’ils visitaient, ou suivant le dernier contact connu avec une personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19 ou encore la dernière exposition connue à une telle personne.

Cette mesure ne vise pas :

  • les travailleurs du transport commercial de biens et de services;
  • les travailleurs qui demeurent dans une province voisine et qui se rendent au Manitoba pour travailler;
  • les travailleurs de la santé de l’extérieur de la province qui se rendent travailler au Manitoba;
  • les gens qui font des déplacements personnels normaux dans les collectivités voisines.

Si des symptômes se manifestent pendant une période d’auto-isolement ou d’autosurveillance de 14 jours, les gens doivent communiquer avec Health Links - Info Santé pour déterminer s’ils devraient subir un test de dépistage de la COVID-19. Dans les cas où un test n’est pas recommandé, les gens doivent demeurer à la maison (auto-isolement) à partir de la journée où les symptômes apparaissent, s’ils n’ont plus de fièvre et si les autres symptômes se sont atténués.

Les déplacements personnels normaux dans les collectivités frontalières, qui peuvent inclure les déplacements pour les rendez-vous médicaux, sont exemptés de cette exigence d’auto-isolement pendant 14 jours. Cette mesure vise les collectivités situées très près de la frontière.

Les résidents du Manitoba qui veulent obtenir des soins médicaux hors de la province, et à une plus grande distance de la frontière, devraient voir s’il est possible de reporter le rendez-vous ou de le réaliser autrement qu’en personne, par exemple, par voie électronique.

Lorsqu’un rendez-vous médical dans une province voisine est essentiel, et a lieu loin de la frontière, les Manitobains doivent déployer tous les efforts possibles pour se rendre directement au rendez-vous et en revenir directement.

Les visites qui se font en une journée et qui n’entraînent aucune exposition sauf le rendez-vous médical sont exclues de la recommandation relative à l’auto-isolement. En cas de déplacement sur plus d’une journée et d’autres expositions dans la province voisine, l’auto-isolement de 14 jours s’applique.

Il est possible d’obtenir de l’information sur l’autosurveillance, l’auto-isolement et quoi faire pendant que vous attendez vos résultats de test de dépistage de la COVID-19 en cliquant sur les liens suivants :

Novel Coronavirus Fact Sheet (Contains Advice for Self-monitoring)
Self-Isolation Fact Sheet
What Do I Do While Waiting for My (COVID-19) Test Results?

Renseignements à l'intention des voyageurs

Renseignements à l'intention des voyageurs

Renseignements à l'intention des voyageurs (pdf)

Affiche de renseignements à l'intention des voyageurs

Affiche de renseignements à l'intention des voyageurs (pdf)

Restrictions relatives aux déplacementà destination du Nord du Manitoba et des localités éloignées

Restrictions relatives aux déplacementà destination du Nord du Manitoba et des localités éloignées (PDF)


MISE À JOUR le 29 mai 2020

Les résidents de ces établissements peuvent recevoir des visiteurs à l’extérieur lorsque toutes les personnes peuvent raisonnablement maintenir entre elles une distance d’au moins deux mètres.


Pour protéger la santé des patients, du personnel et des bénévoles, l’accès des visiteurs a été suspendu dans tous les hôpitaux du Manitoba. Des exceptions pour des raisons de compassion continueront à être faites au cas par cas, mais feront l’objet d’un contrôle vigilant. Un visiteur par patient pourra être admis avec l’approbation de la direction des établissements individuels dans certains départements.


En plus d’avoir une bonne hygiène des mains et d’appliquer l’étiquette respiratoire et d’autres mesures de prévention (voir Comment puis-je réduire mon risque d’infection?), les fournisseurs de services de garde d’enfants à domicile, les centres pour jeunes et les autres organismes communautaires devraient :

  • veiller à ce que tous les éviers pour le lavage des mains de la garderie ou de l’établissement soient munis de savon liquide et de serviettes de papier. Il est particulièrement important pour les enfants et les adultes en milieu de garde de se laver les mains :
  • avant de quitter la maison et en arrivant à la garderie;
  • après avoir toussé ou éternué;
  • après être allé à la toilette;
  • avant, pendant et après la préparation d’aliments;
  • avant de manger, y compris les collations;
  • après avoir changé la couche d’un enfant;
  • avant d’utiliser du matériel que les gens se partagent, comme des fournitures de bricolage;
  • avant de quitter la garderie et en arrivant à la maison,
  • mettre à la disposition de tous des désinfectants pour les mains à base d’alcool partout dans la garderie ou l’établissement;
  • avoir en tout temps suffisamment de mouchoirs et de poubelles munies de sacs de plastique.

Consultez la page Préparation et prévention pour en savoir plus sur la façon de nettoyer les surfaces et les objets afin de prévenir la propagation de la COVID-19. Portez une attention particulière au nettoyage des objets qui sont fréquemment touchés, et retirez tous les objets qui ne peuvent être nettoyés et désinfectés adéquatement, comme les jouets en peluche.

Il est aussi important que les fournisseurs de services de garde d’enfants à domicile, les centres pour jeunes et les autres organismes communautaires qui préparent des aliments prennent les mesures suivantes :

  • veiller à ce que les lave-vaisselle mécaniques désinfectent bien. Un lave-vaisselle à haute température doit atteindre au minimum 65,5 °C (150 °F) pendant le cycle de lavage et 82 °C (180 °F) pendant le cycle de rinçage pendant au moins 10 secondes. Les lave-vaisselle et les lave-verres chimiques doivent fournir au moins 50 ppm de chlore.
  • Pour le lavage de la vaisselle à la main, utiliser 200 ppm d’ammonium quaternaire ou au moins 50 ppm de chlore.
  • Nettoyer et désinfecter régulièrement toutes les surfaces de contact avec les aliments (équipement, ustensiles, planches à couper, tables des clients) après chaque utilisation ou aussi souvent que nécessaire. Les désinfectants comme le chlore, l’ammonium quaternaire et l’iode sont des désinfectants efficaces pour les surfaces de contact avec les aliments. Laisser agir une minute ou le temps indiqué sur l’étiquette. Vérifier la concentration des désinfectants au moyen de papier réactif (100 ppm pour le chlore, 200 ppm pour l’ammonium quaternaire) si possible;
  • désinfecter les surfaces fréquemment touchées au moins deux fois par jour (p. ex., les poignées de porte et autres types de poignées, les interrupteurs, les bureaux, les toilettes, les robinets et les lavabos) avec les désinfectants appropriés pour les différentes surfaces, en suivant les instructions sur l’étiquette.

Les organismes communautaires qui fournissent du soutien individualisé aux membres de la collectivité (p. ex., les programmes d’apprentissage pour adultes) doivent se reporter aux recommandations d’éloignement social à l’intention de la population, des écoles et des établissements d’enseignement ainsi qu’aux stratégies pour les employeurs. Lorsque cela est possible, offrir le soutien en ligne plutôt qu’en personne.


MISE À JOUR Le 28 avril 2020

Conformément aux stratégies d’éloignement social présentées aux Manitobains et en consultation avec les principaux intervenants, les responsables de la santé publique ont recommandé la suspension de tout l’apprentissage en classe dans les écoles de la maternelle à la 12e année pour une période indéterminée pendant la présente année scolaire. Cette mesure est prise pour aider à réduire la propagation de la COVID-19 au Manitoba. Les cours reprendront dès que les responsables de la santé publique indiqueront que cela est sécuritaire.

Dernières nouvelles concernant l’éducation et la COVID-19

Ressources additionnelles


MISE À JOUR Le 1er avril 2020

Le ministère de la Justice continue à prendre des mesures pour réduire la propagation de l’infection et améliorer l’accès à la justice dans la province. À compter du 2 avril, les nouvelles admissions aux centres correctionnels pour adultes et pour jeunes au Manitoba seront gérées par le Centre de détention provisoire de Winnipeg. Toutes les personnes incarcérées seront isolées pendant une période allant jusqu’à 14 jours dans le but de réduire la propagation de la COVID-19 dans les établissements. Les bureaux des shérifs aideront les services policiers ruraux en ce qui concerne le transport lorsque cela est possible. Toutes les visites en personne dans les centres correctionnels pour adultes et pour jeunes au Manitoba ont été suspendues, y compris les programmes pour les détenus, la formation du personnel et les autres activités de groupe.

La Province augmente le nombre d’appels téléphoniques gratuits pour les personnes incarcérées afin de les aider à garder contact avec leur réseau de soutien. On encourage les avocats à rencontrer leurs clients à distance, lorsque cela est possible, mais les visites des avocats en personne demeurent autorisées à tous les établissements, à l’exception du Centre de détention provisoire de Winnipeg. Les procédures de nettoyage dans tous les centres correctionnels du Manitoba ont été considérablement accrues, notamment avec le recours à l’équipement de nébulisation pour désinfecter les grands espaces et les endroits à grande circulation. Les protocoles d’utilisation de l’équipement de protection individuelle sont en place pour assurer la sécurité du personnel et des détenus.

L’accès aux audiences de libération sous caution sera élargi aux soirs et aux fins de semaine à compter du 2 avril, ce qui permettra d’accroître l’efficacité du système, de tenir les audiences de libération sous caution et d’autres audiences en temps opportun, ainsi que de limiter les admissions non nécessaires au Centre de détention provisoire de Winnipeg. Les procureurs de la Couronne travailleront les soirs, les nuits et les fins de semaine pour les consultations et les audiences, et pour travailler avec les avocats de la défense sur les recommandations de peine. La Province travaille aussi avec les corps policiers pour accroître le nombre d’audiences de libération conditionnelle à distance dans les régions du Nord. On augmentera également le nombre d’audiences des tribunaux qui peuvent se tenir au téléphone afin d’éviter que les gens se déplacent hors de leur collectivité.


MISE À JOUR Le 7 avril 2020

Nous traversons une période sans précédent qui requiert une approche pour l’approvisionnement sécuritaire et continu en médicaments. Beaucoup de fabricants ont soulevé des préoccupations concernant les interruptions dans l’expédition et le transport de médicaments à l’échelle internationale, et leur capacité à répondre à la demande. Par conséquent, pour minimiser les pénuries potentielles, les pharmacies doivent limiter les quantités de médicaments remises aux patients à un maximum d’un mois. Toutes les provinces ont mis en oeuvre cette restriction.


MISE À JOUR Le 31 mars 2020

Les services à l’enfant et à la famille sont des services essentiels prescrits dont les obligations sont prévues dans la Loi sur les services à l’enfant et à la famille, la Loi sur les régies de services à l’enfant et à la famille, et la Loi sur l’adoption. La protection des enfants pour assurer leur sécurité et leur bien-être demeure d’importance capitale pendant cette période sans précédent.

La santé et la sécurité du personnel qui offre des services aux premières lignes sont essentielles à nos mandats, puisque les services fournis sont des sources de soutien considérables pour les enfants, les jeunes et les familles les plus vulnérables dans notre province.

Les lignes directrices et les politiques relatives à la pratique élaborées et communiquées en réponse à la COVID-19 sont conformes aux directives de la santé publique pour prévenir la transmission de la COVID-19 et veiller à ce que les parents nourriciers, les fournisseurs de soins de groupe, les organismes de protection de l’enfance et le personnel des régies, ainsi que tous les principaux intervenants, aient accès à l’information qui orientera leur pratique quotidienne.

Rappel : Si vous pensez qu’un enfant est victime de mauvais traitements ou qu’il est négligé, téléphonez au 204 944-4200 (à Winnipeg) ou au 1 866 345-9241.
En cas d’urgence, composez le 911 ou le numéro de votre service de police local.

Pour toute question ou préoccupation concernant les services fournis par un office, commencez par adresser votre question au travailleur des services à l’enfant et à la famille concerné, et, par la suite, au superviseur ou au directeur de l’organisme. Si vos préoccupations ne sont pas réglées, vous pouvez les adresser à la régie qui surveille l’office. Pour obtenir en les coordonnées, consultez la liste des coordonnées des offices et des régies de services à l’enfant et à la famille au : www.gov.mb.ca/fs/childfam/cfsagencies.fr.html

Ressources additionnelles

Soutenir l’information en matière de santé et de pratique pour les régies et les offices des services à l’enfant et à la famille, et les fournisseurs de soins communautaires

Circulaires et mises à jour


MISE À JOUR Le 7 avril 2020

Dans le cadre des efforts de limitation de la propagation de la COVID-19, seules les affaires de droit familial urgentes sont instruites. La pandémie peut engendrer du stress et des soucis additionnels pour les parents et les enfants; particulièrement si une famille est en instance de séparation ou de divorce. Les familles peuvent utiliser les ressources ci-dessous pour aider à répondre à certaines de leurs préoccupations.

Pour les questions non urgentes, téléphonez à notre ligne d’information pendant les heures normales de bureau : au 204 945-2313 (Winnipeg) ou au 1 844 808-2313 (sans frais). Vous pouvez aussi envoyer un courriel à GetGuidance@gov.mb.ca, mais les courriels sont moins fréquemment surveillés.

Autres coordonnées importantes :

  • Si vous êtes victime de violence familiale et êtes en situation d’urgence, composez le 911. Si vous êtes en situation de crise, téléphonez à la ligne de secours en cas de crise de violence familiale au 1 877 977-0007.
  • Communiquez avec les Services aux victimes du ministère de la Justice au 204 945-6851 ou, sans frais, au 1 866 484-2846, si :
      • vous êtes victime de violence conjugale;
      • votre enfant a été victime d’un crime;
      • vous ou un de vos proches êtes désigné en tant que victime en vertu de la Déclaration des droits des victimes;
      • vous avez besoin d’information concernant la Charte canadienne des droits des victimes ou concernant l’indemnisation des victimes d’actes criminels.
  • Pour obtenir une ordonnance de protection, veuillez joindre les tribunaux du Manitoba au 204 945-1699 ou les Services aux victimes au 204 945-6851 ou, sans frais, au 1 866 484-2846. Vous pouvez aussi consulter Droit de la famille Manitoba pour connaître d’autres organismes pouvant aider en matière de violence familiale et d’ordonnances de protection.
  • Pour toute question concernant les services de droit de la famille, y compris les modifications à la prestation des services de médiation, de recalcul ou d’exécution d’une ordonnance, consultez Droit de la famille Manitoba ou les tribunaux du Manitoba.

Pour obtenir du soutien afin de résoudre les questions familiales liées à la COVID-19, notamment, le droit de visite des enfants, téléphonez à notre ligne de conseils au 204 945-2313 (Winnipeg) ou au 1 844 808-2313 (sans frais) ou écrivez à GetGuidance@gov.mb.ca, en indiquant « Aide pour la COVID-19 » dans la ligne d’objet.