Rétablissement sécuritaire des services
 

Principales mesures initiales de santé publique

Outre les mesures de santé publique essentielles, d'autres mesures de santé publique ont été mises en oeuvre lors de la réponse initiale et seront probablement maintenues sous une forme ou une autre :

RESTRICTIONS SUR LES VOYAGES

Le médecin hygiéniste en chef a publié des ordres de santé publique stipulant que toute personne entrant au Manitoba, qu'elle vienne d'un autre pays ou d'une autre province, doit s'isoler pendant 14 jours. Le gouvernement peut proposer un hébergement aux personnes qui ne peuvent pas s'isoler en toute sécurité.

Les exceptions aux ordres en vigueur sont les suivantes :

  • les personnes qui transportent des biens et des matériaux au Manitoba ou qui transitent par la province, à condition qu'elles ne présentent aucun symptôme de COVID-19;
  • les personnes qui fournissent des services essentiels au Manitoba, comme les fournisseurs de soins de santé, les membres des forces de police, le personnel des services d'urgence et des services sociaux ainsi que les personnes participant à la construction ou à l'entretien d'infrastructures essentielles, sous réserve qu'elles ne présentent aucun symptôme de COVID-19;
  • les personnes qui se rendent au Manitoba pour faciliter les ententes de partage des responsabilités parentales en vertu d'une ordonnance ou d'une entente de garde, y compris accompagnées de leurs enfants, sous réserve qu'elles ne présentent aucun symptôme de COVID-19;
  • les personnes qui se rendent au Manitoba pour une urgence médicale;
  • les personnes qui se rendent régulièrement dans les collectivités proches de la frontière ou en reviennent pour des raisons essentielles.

En outre, les déplacements à destination du Nord du Manitoba (au nord du 53e parallèle de latitude) et dans les collectivités éloignées qui ne sont pas reliées au réseau de routes provinciales par une route praticable toute l’année sont interdits.

Ces restrictions seront maintenues dans un avenir prévisible.

ENTREPRISES ESSENTIELLES

Les entreprises essentielles ont été autorisées à exercer leurs activités, à condition qu’elles appliquent des mesures visant à assurer une distance raisonnable entre les clients. Aucune modification de cette disposition n’est prévue.

RASSEMBLEMENTS PUBLICS

D’abord limités à 50 personnes, les rassemblements publics ont ensuite été limités à dix personnes. Les rassemblements publics tels que les réunions sociales, les cérémonies de culte, les mariages et les funérailles continueront à être limités à dix personnes dans un avenir prévisible, le nombre total de personnes autorisées augmentant progressivement si les données de santé publique et la surveillance montrent que l’activité du virus reste faible. Si l’activité du virus reste faible, nous envisagerons sérieusement, à la mi-mai, d’assouplir les restrictions sur la taille des rassemblements.

GARDERIES

Les établissements de garde d’enfants et les éducateurs de la petite enfance continuent d’être essentiels à la lutte provinciale contre la COVID-19 et au rétablissement des services. Pour réduire au minimum les risques :

  • l’accueil dans les garderies autorisées est limité à 16 enfants par garderie;
  • les fournisseurs de services de garderie à domicile continuent de s’occuper d’un maximum de huit enfants;
  • les consignes d’hygiène ont été renforcées, et des protocoles de prévention des infections et d’autres mesures ont été mis en œuvre.

Les services de garde d’enfants jouent un rôle primordial dans le plan de rétablissement des services, car ils permettent aux parents de retourner travailler. Ils demeurent une priorité essentielle pour le gouvernement du Manitoba. À la fin du mois d’avril 2020, on recense plus de 1 100 places libres dans les établissements de garde ouverts afin d’aider d’autres familles en quête d’un mode de garde pour leurs enfants. L’admissibilité aux services de garde d’enfants a été étendue à tous les Manitobains et Manitobaines qui travaillent ou retournent au travail.

Le ministère des Familles continuera de collaborer avec le secteur des services de garde d’enfants afin de s’assurer que les familles ont accès à des services de garde si elles en ont besoin. Cela comprend le programme de subvention administré par les chambres de commerce de Winnipeg et du Manitoba, dans le cadre duquel les travailleurs des services à l’enfance peuvent recevoir une aide pour ouvrir de nouvelles places à leur domicile ou dans des lieux communautaires.