Alcool, drogues et jeux

La santé et le bien-être sont la responsabilité conjointe des gouvernements, des collectivités, des familles et des particuliers. Santé, Aînés et Vie active Manitoba propose du financement et une orientation stratégique provinciale en ce qui concerne la consommation de drogues et d’alcool et les habitudes de jeu problématiques.

Les problèmes de jeu et de consommation de drogues et d’alcool peuvent avoir d’énormes répercussions sur les particuliers, les familles et les collectivités. Vous trouverez ci-dessous des ressources pour aider les Manitobains et leurs êtres chers s’ils éprouvent des difficultés. Si vous avez besoin d'une aide d'urgence, veuillez composer le 911. Pour des services de traitement et des renseignements, veuillez utiliser les liens ci-dessous :

EN CAS D'URGENCE, COMPOSEZ LE 911Lignes d'aide sans frais pour les situations non urgentes :
  • Ligne téléphonique Manitoba Suicide Prevention & Support
    (confidentiel et 24 h sur 24) : 1 877 435-7170
  • Service d’aide contre les dépendances du Manitoba : 1 855 662-6605
  • Ligne d’information sur le Service centralisé d’aide aux jeunes alcooliques et toxicomanes : 1 877 710-3999
  • Pour obtenir de l'aide 24 h sur 24, Klinic Crisis Line :
    Téléphone : 204 786 8686 / Sans frais : 1 888 322-3019
    ATS : 204 784-4097
  • MbAddictionHelp.ca (service d'aide contre les dépendances du Manitoba) – Autres ressources de soutien (en anglais seulement)

Pour plus de renseignements sur les drogues, l'alcool et le jeu, consultez les ressources suivantes :


Loi sur la stabilisation des mineurs toxicomanes - Information s’adressant aux parents

Au Manitoba, la Loi sur la stabilisation des mineurs toxicomanes (aide aux parents) est entre en vigueur le 1er nov. 2006.La Loi sur la stabilisation des mineurs toxicomanes

La Loi sur la stabilisation des mineurs toxicomanes (aide aux parents) permet d’avoir recours à la détention non volontaire et à la stabilisation à court terme pour les jeunes manitobains de moins de 18 ans. Cependant, cette loi doit uniquement servir en dernier recours, lorsque d’autres mesures ont échoué et qu’un mineur s’inflige de graves blessures volontaires en raison d’une consommation importante et continuelle d’alcool ou de drogues.

L’objectif de la période de stabilisation est de fournir un environnement sûr pour stimuler le mineur et concevoir un plan de traitement qu’il pourra suivre une fois qu’il aura obtenu son congé.

La présente feuille de renseignements vous aidera à décider si vous devez faire une demande d’ordonnance visant la prise de corps en vertu de la loi. Elle indique ce que vous devez faire avant de prendre cette mesure, et les étapes que vous devez suivre si vous pensez que la stabilisation non volontaire est la seule option.


Clinique d'accès rapide aux traitements des dépendances

Que sont les cliniques d'accès rapide aux traitements des dépendances et à qui sont-elles destinées?

Les cliniques d’accès rapide aux traitements des dépendances sont des cliniques sans rendez-vous pour les adultes (18 ans et plus) qui veulent obtenir de l’aide avec une consommation à risque élevé d’alcool ou de drogues. Cela comprend les gens qui veulent essayer une aide médicale pour réduire ou cesser leur consommation d’alcool ou de drogues. Ils peuvent faire l’expérience de symptômes fréquents d’intoxication ou de surdose, de même que des symptômes de sevrage déplaisants lorsqu’ils essaient de réduire ou de cesser leur consommation. Les cliniques d’accès rapide aux traitements des dépendances sont également pour les gens qui ont des troubles de santé liés à la consommation d’alcool ou de drogues, dont l’hépatite, la pancréatite et les infections. Aucun renvoi n’est nécessaire.

Les cliniques d'accès rapide aux traitements des dépendances ne sont pas pour les gens ayant besoin de soins médicaux urgents en raison de problèmes physiques ou de troubles de santé mentale graves comme les psychoses (paranoïa, idées délirantes, hallucinations), agitation; étant à risque actif de se blesser eux-mêmes ou d'autres personnes ou nécessitant une intervention des services de police ou de sécurité.

Il peut être très difficile d'accepter que votre consommation d'alcool ou de drogues cause est problématique, et il est normal de ressentir de la honte, de la peur ou de la colère. Mais la bonne nouvelle est que les traitements médicaux visant la consommation problématique d'alcool ou de drogues ou les dépendances sont sécuritaires et efficaces. Il est possible de se remettre d'une dépendance.

Vous n'avez pas besoin de rendez-vous, allez simplement à la clinique pendant les heures d'ouverture. Si vous avez une carte de santé du Manitoba ou un numéro d'immatriculation de Santé Manitoba, veuillez les apporter.

Qu'est-ce qui se passe lorsque je vais à une clinique d'accès rapide aux traitements des dépendances?

Si vous êtes anxieux ou hésitant à l'idée d'aller dans une clinique d'accès rapide aux traitements des dépendances, envisagez d'emmener une personne de confiance. Cela peut vous aider à vous sentir moins dépassé et moins seul.

L'équipe de la clinique prendra note de vos antécédents médicaux et vous posera des questions au sujet de votre consommation d'alcool ou d'autres drogues, par exemple :

  • quand et comment vous avez commencé à consommer;
  • quelle quantité vous consommez et à quelle fréquence;
  • quel effet votre consommation a sur votre vie et vos responsabilités.

L'équipe de la clinique est là pour vous aider. Ces questions ont pour but d'obtenir un portrait complet de vous afin de déterminer la meilleure façon de vous aider.

Les troubles liés à la consommation d'alcool ou de drogues sont traitables.

Une fois les antécédents médicaux obtenus, l'équipe de la clinique d'accès rapide aux traitements des dépendances fera ses recommandations de traitement. Il y a quatre options :

  1. Éducation
    L'équipe de la clinique d'accès rapide aux traitements des dépendances vous donnera des renseignements sur la façon de faire des choix qui réduiront les risques de consommation excessive, comme des conseils sur la façon d'espacer votre consommation ainsi que sur les situations à éviter.

  2. Counseling
    L'équipe de la clinique d'accès rapide aux traitements des dépendances offre un bref counseling ou peut vous renvoyer vers des programmes de counseling dans le cadre de votre traitement. Les programmes de counseling peuvent inclure de l'éducation sur l'alcool et les drogues et les choix de vie sains, des séances de counseling individuelles et de groupe, de l'aide pour développer des capacités d'adaptation et des liens vers des groupes de soutien par les pairs. L'équipe travaillera avec vous pour déterminer quelle forme de counseling vous serait le plus utile.

  3. Médicaments
    Les dépendances à certaines substances, comme l'alcool et les opioïdes, peuvent être traitées avec un médicament qui aidera à diminuer l'état de besoin ainsi que les symptômes de sevrage qui pourraient accompagner vos premiers jours de sobriété. Les médicaments peuvent rendre les autres types de traitements plus efficaces et diminuer les risques de rechute. Ces médicaments sont sécuritaires et efficaces lorsqu'ils sont prescrits par un médecin de la clinique d'accès rapide aux traitements des dépendances. L'équipe discutera avec vous des options appropriées.

  4. Autres soutiens
    Il est possible que vous ayez besoin de services plus intensifs comme des services de gestion du sevrage (désintoxication) ou traitement en résidence des dépendances. L'équipe de la clinique d'accès rapide aux traitements des dépendances peut organiser des renvois vers ces services parmi d'autres services spécialisés.
Où puis-je trouver une clinique d'accès rapide aux traitements des dépendances?

Pour connaître les heures d’ouverture des cliniques d’accès rapide aux traitements des dépendances ou pour obtenir plus de renseignements, téléphonez à la ligne d’aide contre les dépendances du Manitoba au 1 855 662-6605 ou consultez le site mbaddictionhelp.ca/services/rapid-access-to-addictions-medicine-raam/.

Pour les jeunes de moins de 18 ans, veuillez communiquer avec le Service centralisé d’aide aux jeunes alcooliques et toxicomanes. Composez le 1 877 710-3999 (de 8 h 30 à 16 h 30 en semaine) ou visitez Organismes de lutte contre les dépendances desservant les jeunes (moins de 18 ans).

 

Santé, Aînés et Vie active
Direction de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances
300, rue Carlton Winnipeg MB R3B 3M9
Téléphone : (204) 786-7101