Alcool, drogues et jeux

La santé et le bien-être sont la responsabilité conjointe des gouvernements, des collectivités, des familles et des particuliers. Santé, Aînés et Vie active Manitoba propose du financement et une orientation stratégique provinciale en ce qui concerne la consommation de drogues et d’alcool et les habitudes de jeu problématiques.

Les problèmes de jeu et de consommation de drogues et d’alcool peuvent avoir d’énormes répercussions sur les particuliers, les familles et les collectivités. Vous trouverez ci-dessous des ressources pour aider les Manitobains et leurs êtres chers s’ils éprouvent des difficultés. Si vous avez besoin d'une aide d'urgence, veuillez composer le 911. Pour des services de traitement et des renseignements, veuillez utiliser les liens ci-dessous :

EN CAS D'URGENCE, COMPOSEZ LE 911Lignes d'aide sans frais pour les situations non urgentes :
  • Ligne téléphonique Manitoba Suicide Prevention & Support
    (confidentiel et 24 h sur 24) : 1 877 435-7170
  • Service d’aide contre les dépendances du Manitoba : 1 855 662-6605
  • Ligne d’information sur le Service centralisé d’aide aux jeunes alcooliques et toxicomanes : 1 877 710-3999
  • Pour obtenir de l'aide 24 h sur 24, Klinic Crisis Line :
    Téléphone : 204 786 8686 / Sans frais : 1 888 322-3019
    ATS : 204 784-4097
  • MbAddictionHelp.ca (service d'aide contre les dépendances du Manitoba) – Autres ressources de soutien (en anglais seulement)

Pour plus de renseignements sur les drogues, l'alcool et le jeu, consultez les ressources suivantes :


Loi sur la stabilisation des mineurs toxicomanes - Information s’adressant aux parents

Au Manitoba, la Loi sur la stabilisation des mineurs toxicomanes (aide aux parents) est entre en vigueur le 1er nov. 2006.La Loi sur la stabilisation des mineurs toxicomanes

La Loi sur la stabilisation des mineurs toxicomanes (aide aux parents) permet d’avoir recours à la détention non volontaire et à la stabilisation à court terme pour les jeunes manitobains de moins de 18 ans. Cependant, cette loi doit uniquement servir en dernier recours, lorsque d’autres mesures ont échoué et qu’un mineur s’inflige de graves blessures volontaires en raison d’une consommation importante et continuelle d’alcool ou de drogues.

L’objectif de la période de stabilisation est de fournir un environnement sûr pour stimuler le mineur et concevoir un plan de traitement qu’il pourra suivre une fois qu’il aura obtenu son congé.

La présente feuille de renseignements vous aidera à décider si vous devez faire une demande d’ordonnance visant la prise de corps en vertu de la loi. Elle indique ce que vous devez faire avant de prendre cette mesure, et les étapes que vous devez suivre si vous pensez que la stabilisation non volontaire est la seule option.

 

Santé, Aînés et Vie active
Direction de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances
300, rue Carlton Winnipeg MB R3B 3M9
Téléphone : (204) 786-7101