Hépatite C

L'hépatite C est une infection du foie. Elle est causée par le virus de l'hépatite C (VHC). Ce virus se transmet le plus souvent en partageant des instruments associés à l'utilisation de drogues. Les personnes atteintes d'une infection chronique au VHC ont un risque plus élevé de présenter des complications de santé graves. Un traitement est disponible et peut soigner la plupart des personnes atteintes d'une hépatite C.

Symptômes

La plupart des personnes infectées par le VHC ne présentent aucun symptôme. D'autres peuvent ne manifester aucun symptôme pendant des décennies. Lorsque ces symptômes se manifestent, ils comprennent habituellement un ictère (coloration jaune de la peau et des yeux), une fatigue, une perte d'appétit, des nausées, des éruptions cutanées, des urines foncées, des selles pâles ainsi que des douleurs à l'estomac. Les personnes souffrant d'une infection chronique peuvent souffrir de complications, comme une atteinte hépatique ou un cancer du foie.

Causes

Le VHC se propage par contact avec le sang d'une personne infectée. Ce virus se transmet le plus souvent en partageant des instruments associés à l'utilisation de drogues et à la réalisation de tatouages ou de perçages. La transmission du VHC par contact sexuel, bien que peu fréquente, peut se produire.

Les personnes qui ont été exposées à du sang ou à des produits sanguins contaminés ou qui ont subi une greffe d'organe avant 1992 peuvent être à risque. Avant cette date, le dépistage systématique de ce virus dans les produits sanguins n'était pas effectué.

Une femme enceinte peut transmettre l'infection à son futur bébé au moment de l'accouchement, mais ce risque est très faible.

Traitement

Chez une personne sur quatre infectée par le VHC, le virus disparaît par lui-même dans les six mois qui suivent l'infection.

Trois personnes sur quatre finissent par développer une infection chronique. Des médicaments permettent de traiter le VHC et de prévenir l'apparition d'atteintes hépatiques graves. La plupart des personnes peuvent donc être soignées. Puisqu'il est possible que les symptômes ne se manifestent pas pendant des décennies, il est important d'établir si vous avez le virus, pour que le traitement puisse commencer immédiatement. La seule façon de confirmer la présence du VHC est de se faire tester.

Prévention

Prendre certaines précautions peut contribuer à réduire votre risque d'infection par le VHC :

  • ne partagez jamais d'aiguilles ou d'instruments associés à l'utilisation de drogues. Changez d'aiguille et d'instrument à chaque fois;
  • s'il est possible que vous soyez en contact avec le sang d'une autre personne, portez des gants jetables. Lavez-vous également les mains à l'eau savonneuse pendant au moins 15 secondes ou utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool avant de mettre vos gants et après les avoir retirés;
  • lorsque vous vous faites faire un tatouage ou un perçage, ne permettez jamais le recours à des instruments artisanaux ou réutilisés;
  • protégez-vous lors de vos rapports sexuels (p. ex. utilisation appropriée et constante de préservatifs ou de méthodes de barrière).

Parlez avec un médecin ou un fournisseur de soins de santé de vos risques de contracter l'hépatite C (VHC). N'hésitez pas à avoir une discussion franche et ouverte à propos de vos antécédents sexuels et de vos tests de dépistage concernant les ITS. Votre médecin peut vous donner les meilleurs conseils concernant les tests de dépistage ou les traitements dont vous pourriez avoir besoin.


Ressources de Santé au Manitoba

Pour le grand public

Pour les fournisseurs de soins de santé

Formulaires


Autres ressources

Prévention des maladies infectieuses
Santé publique
Santé Manitoba
300, rue Carlton, 4e étage
Winnipeg (Manitoba) R3B 3M9 CANADA
Health Links – Info Santé
204 788-8200 ou 1-888-315-9257
Questions santé