La méningococcie (Neisseria meningitides)

La méningococcie est causée par la bactérie Neisseria Meningitidis. Cette maladie est souvent transmise d’une personne infectée à d’autres dans l’air, par la toux ou les éternuements. Elle peut aussi se propager par le contact direct avec une personne infectée qu’on embrasse ou avec qui on partage des articles personnels, comme une bouteille d’eau ou un instrument de musique. Les personnes infectées peuvent présenter des infections graves, parfois fatales, telles que la méningite (infection de la membrane entourant le cerveau et la moelle épinière) et la septicémie (infection du sang). Même avec des soins médicaux rapides, la méningococcie est fatale chez 10 % des personnes infectées. Parmi ceux qui survivent à la maladie, 20 % peuvent avoir des dommages cérébraux permanents, perdre des membres (bras, jambes, doigts ou orteils) ou présenter des troubles neurologiques, dont la perte d’ouïe, des convulsions et des retards de développement.

Protecting Our Tomorrows: Portraits of Meningococcal Disease (Protéger notre avenir : portraits de la méningococcie) est un projet de sensibilisation mondiale parrainé par GSK.

Il présente des photographies de la célèbre photographe et protectrice des enfants Anne Geddes, qui servent de thèmes de réflexion et d’inspiration. La photo ci-contre est celle d’un garçon nommé Harvey qui a contracté la méningococcie alors qu’il n’avait que deux ans. Après avoir passé des mois à l’hôpital, il a perdu ses deux jambes et tous les doigts de sa main droite en raison de cette maladie agressive.
""
Symptoms

De nombreuses personnes infectées par la méningococcie ne présentent aucun symptôme et ne deviennent pas malades, mais peuvent tout de même transmettre la maladie à d’autres. Quand les symptômes apparaissent, ils comprennent une éruption cutanée caractéristique, une forte fièvre, un mal de tête prononcé, des maux d’estomac, une faiblesse, la somnolence et une raideur du cou. Certaines personnes se sentent confuses et très fatiguées et la lumière forte leur fait mal aux yeux. Dans les cas très graves, un coma (c.-à-d. une perte de conscience) peut se produire. La maladie peut progresser très rapidement, causant un choc (faible tension artérielle) et des dommages à de nombreux organes. Le choc peut causer la mort dans les six à douze heures suivant le premier signe de maladie.

Causes

La méningococcie est causée par la bactérie Neisseria Meningitidis. La maladie est le plus souvent transmise par une personne qui est porteuse de la bactérie sans le savoir. La bactérie vit dans les parois du nez ou de la gorge; la personne porteuse ne présente pas de symptômes de la maladie, mais peut tout de même la transmettre en toussant ou en éternuant. Une personne peut être porteuse pendant des semaines ou des mois. Parfois, la bactérie peut vaincre le système de défense du corps et provoquer la maladie. La maladie peut aussi se propager par les baisers ou le partage d’objets qui ont été en contact avec la bouche d’une personne infectée par la méningococcie, notamment les cigarettes, le rouge à lèvres, les instruments de musique, les bouteilles d’eau, la nourriture et les boissons.

Traitement

Il existe des antibiotiques qui peuvent traiter la méningococcie. Selon la gravité de l’infection, d’autres traitements peuvent être nécessaires, notamment un soutien respiratoire et le traitement des plaies présentes sur la peau. Il est essentiel de commencer un traitement le plus tôt possible. Même avec un traitement médical rapide, les dommages causés par l’infection subis avant le traitement ne peuvent être inversés.

Prévention

L’immunisation peut prévenir la méningococcie causée par certaines souches circulant au Canada. Le Manitoba offre une protection contre la méningococcie dans le cadre du calendrier de vaccination systématique recommandé. Un vaccin est donné à douze mois contre la souche C et les enfants sont vaccinés en sixième année contre les souches A, C, Y et W-135 dans le cadre du programme d’immunisation scolaire. Le vaccin contre la méningococcie est aussi offert gratuitement aux personnes ayant certains troubles médicaux à risque élevé. Veuillez consulter les critères d’admissibilité aux vaccins du programme public de vaccination du Manitoba, au www.manitoba.ca/health/publichealth/cdc/vaccineeligibility.fr.html, pour voir la liste des troubles médicaux à risque élevé compris dans le programme d’immunisation contre la méningococcie. D’autres précautions peuvent être prises, notamment adopter une bonne hygiène des mains, se couvrir le nez et la bouche pour tousser ou éternuer et éviter le partage d’objets personnels comme les bouteilles d’eau, le rouge à lèvres et les cigarettes.
Il est important de consulter votre médecin si vous devenez malade après avoir été en contact avec une personne ayant reçu un diagnostic de méningococcie. Les personnes atteintes d’infections méningococciques devront fournir une liste des personnes avec lesquelles elles ont été en contact pour que ces dernières reçoivent un traitement antibiotique préventif.


Ressources du ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active du Manitoba

Pour le public

Pour les fournisseurs de soins de santé

Lutte contre les maladies transmissibles
Santé publique
Santé, Vie saine et Aînés Manitoba
300, rue Carlton, 4e étage
Winnipeg (Manitoba)
R3B 3M9
CANADA
Téléphone : 204 788-6737
Télécopieur : 204 948-2190

Health Links – Info Santé
204 788-8200 ou 1-888-315-9257