Site provincial du patrimoine du Manitoba n° 80

 

Cathédrale de Saint-Boniface
190, av. de la Cathédrale,
Winnipeg

Cathédrale de Saint-Boniface

Date de désignation : le 23 février 1994
Autorité responsable de la désignation : M. Harold Gilleshammer,
ministre de la Culture, du Patrimoine et de la Citoyenneté
Propriétaire actuel : la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface

Le premier novembre 1818, le Père Joseph-Norbert Provencher érigea sur ce site une petite chapelle de rondins qu’il dédia à Saint-Boniface, le moine missionnaire et apôtre anglais qui répandit la foi catholique chez les tribus germaniques au VIIIe siècle. Saint-Boniface, la première mission permanente à l’ouest des Grands Lacs, est devenue le cœur de l’activité missionnaire catholique romaine, qui s’étendait jusqu’aux côtes du Pacifique et de l’Arctique, tout en étant au service de la population croissante de la Colonie de rivière Rouge.

Cinq cathédrales ont été érigées sur ce très bel emplacement. En 1832, l’évêque Provencher érigea une cathédrale surmontée de deux flèches, et en 1862 une cathédrale de pierre y fut construite sous la supervision de l’évêque Taché. Le 15 août 1906, l’archevêque Langevin bénit la première pierre de ce qui allait devenir l’une des plus imposantes églises de l’Ouest du Canada. Elle a été conçue par un bureau d’architectes de Montréal (Marchand et Haskell). Cette structure, le meilleur exemple d’architecture romanesque française au Manitoba, a été ravagée par le feu le 22 juillet 1968.

La cathédrale actuelle, bénite par l’archevêque Baudoux en 1972, a été conçue par l’architecte franco-manitobain Étienne Gaboury. Elle intègre la sacristie, la façade et les murs de l’ancienne basilique. Les tombes des évêques de Saint-Boniface reposent dans la façade de l’édifice.

Louis Riel, comme bon nombre des premiers colons, personnages importants et missionnaires catholiques de l’Ouest, est enterré ici dans le plus vieux cimetière catholique de l’Ouest canadien.

Retourner à la liste de noms de site ou de régions