Les tiques à pattes noires

Les tiques à pattes noiresLes tiques à pattes noires sont des parasites apparentés aux araignées. Les tiques à pattes noires ne peuvent sauter ou voler. Elles s’installent plutôt dans l’herbe haute ou les broussailles et attendent qu’un hôte se frotte contre elles. Elles grimpent alors sur le corps de l’hôte, puis tentent de s’accrocher et de se nourrir.

Les tiques à pattes noires se nourrissent en s’accrochant à la peau d’un animal (y compris les humains) à l’aide de leurs pièces buccales, puis boivent le sang très lentement sur une période de plusieurs jours. La morsure d’une tique est habituellement indolore. À mesure qu’elle se nourrit, son corps se gonfle pour emmagasiner le sang qu’elle aspire. On dit alors qu’elle s’engorge. Si une tique à pattes noires est infectée par un agent pathogène d’une maladie transmise par les tiques, elle peut transmettre cette infection à son hôte en se nourrissant.

La morsure d’une tique à pattes noires n’entraîne pas nécessairement une infection. Premièrement, les tiques à pattes noires ne sont pas toutes infectées par des agents pathogènes. Deuxièmement, seules la nymphe et la tique adulte peuvent transmettre l’infection (la larve doit acquérir l’agent pathogène en se nourrissant). Troisièmement, une tique à pattes noires a besoin de temps pour préparer son corps à s’engorger de sang et ce n’est souvent que 24 heures après s’être accrochée à un hôte qu’elle commence à se nourrir (Figures 3 et 4). Par conséquent, les tiques sont plus susceptibles de transmettre les agents pathogènes de l’anaplasmose, de la babésiose et de la maladie de Lyme après avoir été accrochées plus de 24 heures à leur hôte. D’où l’importance de vérifier la présence de tiques.

Les maladies transmises par les tiques circulent naturellement entre les tiques à pattes noires et les animaux sauvages. Des animaux comme les rongeurs, les petits mammifères et le cerf de Virginie sont des réservoirs (la source) d’agents pathogènes des maladies transmises par les tiques. La tique à pattes noires constitue le vecteur (le véhicule) au moyen duquel les agents pathogènes se propagent d’un animal à l’autre. Les agents pathogènes n’ont pas d’effets sur la plupart des animaux sauvages et il n’y a aucun risque d’attraper une maladie transmise par les tiques en consommant de la viande ou par contact avec la fourrure ou la peau provenant d’un animal sauvage. Mais lorsque vous entrez en contact avec un animal, il y a un risque que des tiques aillent sur vous. Les personnes et certains animaux domestiques sont des hôtes accidentels susceptibles d’être exposés à un agent pathogène et de tomber malades lorsqu’une tique à pattes noires infectée se nourrit de leur sang.

Le cycle de vie des tiques à pattes noires comprend trois étapes : larve, nymphe et adulte. Ce cycle de vie s’étend sur au moins trois ans, chaque étape se prolongeant jusqu’à un an. Les tiques doivent se nourrir de sang pour passer d’une étape à l’autre. Les larves et les nymphes à jeun sont très difficiles à voir (Figure 1).


Étapes du cycle de vie d’une tique à pattes noires (1-larve, 2-nymphe, 3-mâle adulte, 4-femelle adulte). Échelle : les tiques reposent sur une pièce de 10 cents.

Photos reproduites avec la permission de Robbin Lindsay, Agence de la santé publique du Canada.

Les tiques femelles adultes à jeun mesurent environ 3 à 5 mm de longueur et sont de couleur brun rougeâtre foncé. Les tiques mâles adultes sont plus petites que les femelles et sont toutes de couleur brun foncé (Figure 1). Les tiques à pattes noires adultes sont plus petites que les tiques américaines du chien (ou tiques des bois) adultes, plus communes. Le dos de la tique américaine du chien a des marques blanches qui lui sont propres, absentes sur le dos de la tique à pattes noires (Figure 2). Les tiques américaines du chien ne transmettent pas les agents pathogènes de l’anaplasmose, de la babésiose et de la maladie de Lyme.

Tiques américaines du chien (ou tiques des bois) adultes (rangée du bas) et tiques à pattes noires (ou tiques du chevreuil) adultes (rangée du haut).

Photos reproduites avec la permission de Robbin Lindsay, Agence de la santé publique du Canada.

 

Tiques à pattes noires femelles adultes à divers stades d’engorgement.

Photos reproduites avec la permission de Robbin Lindsay, Agence de la santé publique du Canada.

 

Nymphes de tiques à pattes noires à différents stades d’engorgement.

Photos reproduites avec la permission de Robbin Lindsay, Agence de la santé publique du Canada.


Où trouve-t-on des tiques à pattes noires?

Au Manitoba, le risque le plus élevé d’entrer en contact avec une tique à pattes noires est dans les zones où des populations de tiques à pattes noires sont établies. La distribution actuelle des populations établies connue est illustrée sur notre carte de surveillance. À l’extérieur des zones affectées, la présence de tiques à pattes noires transportées par des oiseaux est peu probable. Les Manitobains sont invités à prendre les précautions qui s’imposent contre les tiques dans les habitats qui leur conviennent (voir ci‑dessous). C’est ce qu’on appelle la surveillance active et l’on s’attend à ce que ces populations de tiques à pattes noires prolifèrent et s’étendent avec le temps.

L’exposition aux tiques à pattes noires se prolonge d’avril à novembre. Les nymphes sont actives à la fin du printemps et au début de l’été, tandis que les tiques adultes le sont au printemps et à l’automne. Les tiques à pattes noires restent actives jusqu’à la première neige qui demeure au sol ou jusqu’au moment où les températures demeurent en dessous de 4°C.


Quel type d'habitat convient aux tiques à pattes noires?

Les tiques à pattes noires survivent le mieux dans les endroits qui leur procurent un habitat humide et ombragé. Les zones boisées leur conviennent très bien, car les arbres leur font de l’ombre et perdent leurs feuilles, lesquelles recouvrent le sol et protègent les tiques actives. Les rivières et les ruisseaux sont des corridors fauniques naturels et ces habitats abritent des populations de petits mammifères, d’oiseaux et de grands mammifères comme le cerf, qui sont tout autant d’hôtes naturels de la tique à pattes noires. Les zones riveraines (qui bordent les rivières et les ruisseaux) peuvent soutenir l’expansion des populations de tiques à pattes noires dans des zones comme la prairie, un habitat qui, normalement, ne leur convient pas (Figure 6). Les zones arbustives autour des fermes peuvent aussi devenir un habitat favorable aux tiques à pattes noires.

Figure 6 – Les zones boisées le long de cette rivière constituent un habitat favorable aux tiques à pattes noires, ce qui n’est pas le cas des champs agricoles à proximité.


Que dois-je faire des tiques à pattes noires que je trouve?

Les Manitobains peuvent envoyer une photo d’une tique à pattes noires dans le cadre du Programme de surveillance passive des tiques à pattes noires. Le personnel du ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active l’examinera pour déterminer s’il s’agit d’une tique à pattes noires, puis vous communiquera des instructions additionnelles. Ce programme vise à guider les efforts de surveillance active et à obtenir davantage de renseignements sur la distribution des populations de tiques à pattes noires, les périodes d’activité et la présence des maladies transmises par les tiques. Le Programme de surveillance passive des tiques à pattes noires n’est pas destiné à contribuer au diagnostic clinique des maladies transmises par les tiques aux personnes ou aux animaux de compagnie.

Veuillez soumettre vos photos et autres renseignements demandés en cliquant ici. Ces renseignements sont essentiels à la réussite du programme.

REMARQUE : Veuillez conserver les 7 chiffres du code de confirmation fourni à la fin du processus de soumission électronique. Si vous avez des questions, ce code permettra au personnel d’avoir accès aux renseignements que vous avez soumis.

Instructions pour la soumission de photos de tiques :tiques à pattes noires
  • Photographier la face dorsale (le dos) de la tique (voir photo à droite).
  • Veiller à ce que l’image soit nette afin que le personnel puisse voir les caractéristiques clés à des fins d’identification.
  • Si possible, photographier la tique sur un fond blanc dans un endroit bien éclairé.
  • Ne pas utiliser de ruban adhésif pour maintenir la tique en place, de manière à ne pas endommager le spécimen et rendre difficile l’identification.
    • CONSEIL : pour l’immobiliser, placer la tique dans un congélateur pendant environ 20 minutes.
  • Chaque soumission est limitée à trois pièces jointes et la taille totale du fichier à 5 Mo.

SOUMISSION DE PHOTOS (Vérificateur de tiques du Manitoba)

Après avoir pris les photos, vous pouvez conserver les tiques dans un sac en plastique à fermeture rigide (p. ex. sac Ziploc). Les tiques gorgées de sang doivent être placées dans un petit flacon rigide (p. ex. un flacon de comprimés). Placez un mouchoir ou un coton-tige légèrement humides, mais pas détrempés, dans le sac ou le conteneur avec la tique. Les tiques peuvent être conservées dans le réfrigérateur ou le congélateur jusqu'à ce que le ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active vous fournisse des instructions addionnelles.


À quoi faut-il s’attendre si on soumet une photo?

LES SOUMISSIONS DE TIQUES À PATTES NOIRES NE SONT PAS DESTINÉES À CONTRIBUER AU DIAGNOSTIC CLINIQUE DES MALADIES TRANSMISES PAR LES TIQUES AUX PERSONNES OU AUX ANIMAUX DE COMPAGNIE. Toutes les photographies seront examinées dans les meilleurs délais, puis une réponse vous sera envoyée par courriel. Il se peut que l’on vous demande de soumettre votre spécimen de tique à des fins d’identification et d’analyse supplémentaires, auquel cas, des informations supplémentaires seront fournies.

Une fois reçus et identifiés, les spécimens sont envoyés au Laboratoire national de microbiologie, qui effectuera des analyses sur les spécimens convenables en vue de détecter la présence de divers agents pathogènes. Il convient de noter que Santé, Aînés et Vie active Manitoba n’exerce aucun contrôle sur le calendrier ou les priorités du Laboratoire. Par conséquent, les résultats du dépistage de maladies peuvent prendre plusieurs semaines.

Si vous souhaitez recevoir les résultats du dépistage de maladies pour la tique que vous avez soumise, vous devez remplir un formulaire de demande d’accès aux renseignements médicaux personnels. Les résultats d’analyse seront envoyés par télécopieur ou courrier recommandé dès qu’ils seront prêts. Veuillez noter que les résultats ne peuvent pas être envoyés par courriel ou communiqués par téléphone, ces modes de transmission étant considérés comme non sécurisés.

Il n’est plus nécessaire de remplir un formulaire de demande d’accès aux renseignements médicaux personnels pour les soumissions de tiques prélevées sur des animaux de compagnie.

^ ci-haut

Santé publique
Santé, Aînés et Vie active

300, rue Carlton, 4e étage
Winnipeg (Manitoba)
R3B 3M9 
CANADA
Téléphone : 204 788-6737
Télécopieur : 204 948-2040

Health Links – Info Santé
204 788‑8200 ou sans frais le 1 888 315‑9257