Service d'intégration communautaire des personnes handicapées


Planification relative à l'âge de la majorité - transition des jeunes pris en charge aux Services d'intégration communautaire des personnes handicapées

Les Services d’intégration communautaire des personnes handicapées (les « Services »), anciennement connus sous le nom de Programme d’aide à la vie en société, offrent une gamme de mesures de soutien et de services aux adultes admissibles ayant une déficience intellectuelle. La politique de transition des Services décrit l’aide que les Services offrent aux jeunes et à leurs fournisseurs de soins avant que les jeunes atteignent l’âge de 18 ans. La présente feuille de renseignements répond à des questions souvent posées sur la manière dont les Services et les Services à l’enfant et à la famille collaborent pour faciliter la transition des jeunes.

 

En quoi consiste la planification de la transition des jeunes pris en charge qui sont admissibles aux Services?

Le processus consiste à préparer les jeunes admissibles à faire la transition des services pour enfants aux services pour adultes. Il comprend la présentation de demandes aux Services d’intégration communautaire des personnes handicapées ainsi qu’aux autres services pour adultes auxquels un jeune pourrait être admissible. Cela se fait bien avant que le jeune atteigne l’âge de 18 ans afin que les ressources et les programmes offerts soient mis en place une fois qu’il aura atteint cet âge. La planification peut aussi comprendre l’accès à du soutien communautaire non officiel et l’élaboration de réseaux de soutien. L’une des priorités des Services est de faciliter la transition pour qu’elle se fasse le plus harmonieusement possible pour les jeunes et leurs fournisseurs de soins.

Que sont les Services d’intégration communautaire des personnes handicapées pour adultes?

Les Services d’intégration communautaire pour les personnes handicapées du ministère des Familles offrent une gamme de services de soutien aux Manitobains ayant une déficience intellectuelle ainsi qu’à leur famille. Le programme aide les adultes admissibles à vivre en sécurité et à participer pleinement à la vie de la collectivité.
 

Critères d’admissibilité

 
Pour être admissible aux Services, il faut remplir les conditions suivantes :
·         présenter une réduction marquée du fonctionnement intellectuel accompagnée d’une détérioration du comportement adaptatif se manifestant avant l’âge de 18 ans;
·         avoir 18 ans ou plus;
·         avoir la citoyenneté canadienne;
·         habiter au Manitoba.

Quand la planification de la transition doit-elle commencer?

Elle devrait commencer à l’âge de 15 ans. Il est important de commencer le processus assez tôt pour pouvoir faire les étapes nécessaires du processus d’aiguillage et déterminer l’admissibilité au programme.

Quelles sont les quatre étapes du processus et que doit-on faire à chaque étape?

Que comprend le processus de transition aux Services?
Le processus de transition compte quatre étapes.

1re étape : Évaluation
Les besoins du jeune sont déterminés dès l’âge de 15 ans dans le cadre du processus de planification du cas et de l’évaluation clinique.

2e étape  : Aiguillage
À l’âge de 15 ans.
Il faut envoyer une demande d’aiguillage accompagnée de documents justificatifs (comme l’évaluation clinique) aux Services.

3e étape  : Planification
Au plus tard à 17 ans.
De préférence, l’admissibilité aux Services sera confirmée et communiquée à la personne ayant fait la demande d’aiguillage. Le travailleur des services à l’enfant et à la famille et le travailleur des services communautaires, qui relève des Services d’intégration communautaire des personnes handicapées, collaborent en vue d’élaborer le plan de transition.

4e étape : Transition
Lorsque le jeune atteint l’âge de 18 ans, il fait la transition aux Services. Le travailleur des services à l’enfant et à la famille et le travailleur des services communautaires continuent de se rencontrer et d’examiner le plan de transition jusqu’à ce que le jeune ait terminé sa transition.

1re étape : Évaluation

L’évaluation doit commencer à l’âge de 15 ans. La politique d’admissibilité des Services exige l’obtention d’une évaluation clinique faite par un spécialiste qualifié (un psychologue inscrit ou un psychologue scolaire) confirmant que le jeune présente une réduction marquée du fonctionnement intellectuel s’étant manifestée avant l’âge de 18 ans. Si le jeune va à l’école, son travailleur des services à l’enfant et à la famille doit communiquer avec le conseiller scolaire afin de vérifier si le psychologue scolaire a fait une évaluation clinique. Si l’école ne peut pas fournir d’évaluation, de nombreux spécialistes qualifiés peuvent en faire une. L’Association des psychologues du Manitoba, www.cpmb.ca (en anglais seulement), offre des renseignements sur les psychologues inscrits de la province. 

2e étape : Aiguillage


Le processus d’aiguillage doit commencer à l’âge de 15 ans. Le travailleur des services à l’enfant et à la famille présente une demande d’aiguillage accompagnée de documents justificatifs et d’une évaluation clinique aux Services avant que le jeune atteigne l’âge de 16 ans. Les documents justificatifs comprennent les évaluations professionnelles, les bulletins scolaires et les documents portant sur les antécédents familiaux ou sociaux qui montrent que le jeune satisfait aux critères d’admissibilité des Services et qui fournissent des renseignements utiles pour la planification future. Si une évaluation clinique ne peut être obtenue immédiatement, la demande d’aiguillage doit tout de même être présentée au bureau approprié du ministère. L’évaluation clinique doit être envoyée aux Services dès que possible.

Liens utiles:
Brochure des Services d'intégration communautaire des personnes handicapées:
http://www.gov.mb.ca/fs/pwd/pubs/spl_brochure.fr.pdf

Vers la vie d'adulte: Protocole de transition de l'école à la communauté pour les élèves avec des besoins spéciaux:

3e étape : Planification

La planification devrait avoir commencé bien avant le 17e anniversaire du jeune. Le travailleur des services à l’enfant et à la famille et le travailleur des services communautaires rencontrent le jeune, les membres de sa famille et les autres personnes de soutien. La planification doit être axée sur les éléments suivants : une meilleure connaissance du jeune au moyen de la communication de renseignements sur ses préférences, ses capacités, ses expériences et ses aspirations pour la vie adulte; la détermination des ressources dont il aura besoin pour son passage à l’âge adulte; la vérification de la connaissance et de la compréhension de toutes les exigences du Programme de réglementation des soins en résidence visant les adultes; et la détermination du soutien offert à la maison, dans la collectivité et à l’école (le cas échéant) qui préparera le jeune à la transition à l’âge adulte.

4e étape : Transition
 
La transition du jeune sera harmonieuse et réussie si la planification se fait de manière réfléchie et collaborative. Le plan peut prévoir que le jeune adulte continue de vivre dans un foyer nourricier à long terme et que les Services assument la gestion de son cas ainsi que les responsabilités se rapportant aux permis et au financement. Le jeune adulte pourrait également faire la transition à un nouveau milieu de vie (situation de vie autonome, placement familial pour adultes, foyer communautaire, etc.). Pour que le placement dans un nouveau milieu soit réussi, il faut que les systèmes pour adultes et pour enfants collaborent et fassent la planification préalable nécessaire.


Joindre les services

Pour obtenir les coordonnées de votre bureau local des Services d’intégration communautaire des personnes handicapées, veuillez vous rendre à l’adresse suivante : www.gov.mb.ca/fs/clds/index.fr.html .