J'ai besoin d'aide maintenant
Sortie Rapide

Comment puis-je savoir si j’ai été victime d’une agression sexuelle?

Il se peut que vous ayez été victime d’une agression sexuelle si :

  • vous n’avez pas donné votre consentement à une activité sexuelle ou à un contact sexuel, quels qu’ils soient;
  • vous avez été forcé et contraint à une activité sexuelle ou à un contact sexuel sous la menace, par la manipulation ou par des pressions;
  • vous n’étiez pas conscient de l’activité sexuelle ou du contact sexuel;
  • vous n’étiez pas en mesure de comprendre et d’accepter l’activité sexuelle à ce moment-là (p. ex., si vous étiez endormi, inconscient, sous l’influence de l’alcool ou d’autres drogues).

Que dois-je faire si je me fais agresser sexuellement?

  • Si vous estimez que vous êtes encore en danger, composez le 911.
  • Réfugiez-vous dans un lieu sûr.
  • Rendez-vous à l’hôpital, à une clinique ou à un poste de soins infirmiers aussitôt que possible.
  • Parlez-en avec une personne de confiance (p. ex., un ami, un parent ou un aîné).
  • Conservez les preuves (p. ex., conservez les vêtements portés durant l’agression et ne les lavez pas).

Votre santé est importante. Même si vous ne voyez pas de signes de blessures, nous vous encourageons à chercher de l’aide médicale aussitôt que possible. Il se peut que vous ayez des dommages internes, que vous ayez été exposé à des sédatifs ou des drogues illégales, ou à des infections transmissibles sexuellement.

En recevant des soins médicaux dans les cinq jours (120 heures) suivant une agression, vous êtes plus susceptible d’avoir de meilleurs résultats en matière de santé. Certains médicaments (p. ex., pour éviter une grossesse, prévenir les infections, réduire les risques si vous avez été exposé au VIH ou à l’hépatite) doivent être pris très vite après une agression pour être efficaces.

Il est aussi important que l’examen de la trousse d’examen consécutif à une agression sexuelle soit effectué dans ce délai.

Que se passe-t-il si cela s’est produit il y a plus de cinq jours?

Il n’est pas trop tard. Un fournisseur de soins de santé peut encore vous examiner et traiter vos blessures, vous conseiller sur vos options et vous aiguiller vers des services dans la collectivité qui pourront vous aider.

Qu’est-ce qui se passe lorsque je vais à l’hôpital?

Lorsque vous irez à l’hôpital :

  • on vous fera un examen médical;
  • on vous fera passer un test de dépistage et vous suivrez un traitement pour les infections transmises sexuellement et par le sang;
  • on vous fera passer un test de grossesse;
  • on vous demandera si vous voulez un médicament pour ne pas tomber enceinte (p. ex., la pilule du lendemain ou Plan B);
  • on vous demandera si vous souhaitez qu’on appelle la police;
  • vous aurez la possibilité de faire recueillir des preuves (p. ex., photos, échantillons de fluides corporels comme le sang);
  • on vous orientera vers d’autres services dans la collectivité qui peuvent vous aider.

Tous les services médicaux fournis seront sûrs, gratuits et confidentiels.

Vous pouvez vous faire accompagner par un ami, un membre de la famille ou une personne de confiance à l’hôpital. Les conseillers du Sexual Assault Crisis Program de Klinic (programme d’aide aux victimes d’agression sexuelle) sont disponibles à toute heure. Ils vous apporteront des vêtements de rechange lorsqu’ils vous rencontreront à l’hôpital.

Pour en savoir plus sur le Sexual Assault Crisis Program de Klinic, veuillez téléphoner à la Sexual Assault Crisis Line, accessible 24 heures sur 24, au 204 786-8631 à Winnipeg ou au numéro sans frais au Manitoba 1 888 292-7565.

Dans le nord-est du Manitoba, le Survivor's Hope Crisis Centre (SARAH Program) aide les victimes d'agression sexuelle. Le personnel de l'hôpital ou de la GRC peut communiquer avec les travailleurs du SARAH Program pour qu'ils vous aident. Ceux-ci peuvent fournir de l'information, du soutien (p. ex., vous accompagner à l'hôpital ou au poste de police) et vous orienter vers des ressources locales. Il est possible d'accéder au programme SARAH en tout temps, en se présentant à l'Hôpital général de Selkirk, à l'Hôpital de Pinawa, au Centre de santé de Pine Falls et au Centre de santé de Beauséjour. Vous pouvez joindre le personnel du programme SARAH au 1 204 753-5353 pendant les heures normales d'ouverture.

En recevant des soins médicaux dans les cinq jours (120 heures) suivant une agression, vous êtes plus susceptible d’avoir de meilleurs résultats en matière de santé. Certains médicaments (p. ex., pour éviter une grossesse, prévenir les infections, réduire les risques si vous avez été exposé au VIH ou à l’hépatite) doivent être pris très vite après une agression pour être efficaces.

Outre l’examen médical, vous avez aussi la possibilité de vous faire faire l’examen de la trousse d’examen consécutif à une agression sexuelle (aussi appelé examen médico-légal). L’examen de la trousse doit être effectué dans les cinq jours (120 heures) suivant l’agression.

Même si vous n’avez pas encore décidé si vous alliez signaler le crime à la police, le fait de recevoir un examen médico-légal et de conserver les preuves à l’abri de toute détérioration améliorera les chances que cela puisse être utilisé pour une enquête à une date ultérieure.

Qu’est-ce que la trousse d’examen consécutif à une agression sexuelle?

Outre l’examen médical, vous avez aussi la possibilité de vous faire faire l’examen de la trousse d’examen consécutif à une agression sexuelle (aussi appelé examen médico-légal).

L’examen de la trousse doit être effectué dans les cinq jours (120 heures) suivant l’agression.

Cet examen consiste en la recherche sur votre corps d’éléments de preuve nécessaires à une enquête policière. Les preuves peuvent être recueillies au moyen d’écouvillons, d’échantillons de sang et d’ADN, et de photographies.

Certaines parties de l’examen pourraient être désagréables pour vous et prendre beaucoup de temps, mais c’est important d’essayer de faire l’examen. Vous pouvez prendre autant de temps que vous voulez pour le faire. Si vous ne pouvez pas le terminer, vous pouvez refuser n’importe quelle partie de l’examen ou y mettre un terme en tout temps.

Dans les régions rurales du Manitoba, la police locale ou la GRC de votre région conserve les trousses jusqu’à ce qu’on en ait besoin. La police peut les livrer à l’hôpital ou au centre de santé de votre localité, dans le cadre du processus habituel d’intervention et d’examen médicaux.

Puis-je obtenir de l’aide médicale sans signaler l’agression à la police?

Vous pouvez obtenir de l’aide médicale confidentielle sans signaler l’agression à la police. Ce sont deux processus distincts.

Exceptions

Si vous avez été agressé sexuellement par votre conjoint ou partenaire intime (ancien ou actuel) et que vous signalez l'agression aux services policiers, ceux-ci sont tenus de mener une enquête exhaustive. Si les policiers décident qu'il y a des preuves indiquant qu'un acte criminel a été commis, ils peuvent déposer des accusations. Par exemple, si vous signalez une agression sexuelle par un petit ami ou votre mari, les policiers sont obligés de réaliser une enquête, même si vous changez d'avis et décidez que vous ne souhaitez plus porter plainte.

Si vous aviez moins de 16 ans au moment de l'agression, les policiers peuvent aussi être tenus de faire enquête (compte tenu, dans une certaine mesure, de votre âge et de l'âge de l'autre personne). Si vous n'avez pas 18 ans, la personne à qui vous rapportez l'agression doit signaler la situation aux Services à l'enfant et à la famille.

Où puis-je obtenir de l’aide médicale à Winnipeg?

Vous pouvez vous rendre à un service d'urgence ou à un centre de soins urgents pour obtenir des soins médicaux. Au Centre des sciences de la santé, il est possible de consulter le personnel infirmier spécialisé dans le traitement des victimes d'agression sexuelle (en anglais Sexual Assault Nurse Examiner [SANE]) .

Le Sexual Assault Program du Centre des sciences de la santé comprend une équipe de personnel infirmier SANE. Tous les patients ayant subi une agression sexuelle sont admis en se présentant au service d'urgence du Centre des sciences de la santé. L'objectif du personnel SANE consiste à fournir des options et des choix concernant les soins médicaux ou le signalement à la police, à fournir des médicaments pour prévenir les infections et une grossesse, et à mettre les patients en rapport avec des services de counselling afin qu'ils reçoivent un soutien adéquat pour faciliter leur retour dans la collectivité.

Lorsque vous vous rendez au service d'urgence du Centre des sciences de la santé, présentez-vous au bureau de triage où on vous demandera la raison de votre visite. À ce moment, on peut vous demander si vous souhaitez voir une infirmière SANE. On vous demandera aussi si vous souhaitez qu'un bénévole formé du Sexual Assault Program de Klinic vienne à l'hôpital pour rester avec vous. Cette personne peut répondre à vos questions, vous soutenir et vous expliquer vos options. Elle peut aussi demeurer avec vous pendant l'examen médical et pendant que vous parlez aux policiers. Vous pouvez aussi être accompagné d'une personne de soutien (ami ou membre de la famille) à l'hôpital.

L'infirmière SANE vous aidera à choisir les soins médicaux qui vous conviennent le mieux. Si vous décidez de rapporter l'agression à la police, l'infirmière vous aidera aussi à communiquer avec les services policiers. Un agent en civil peut se présenter à l'hôpital pour s'entretenir avec vous ou communiquer avec vous au cours des 24 heures suivantes.

Pour en savoir plus sur le Sexual Assault Program du Centre des sciences de la santé, rendez-vous à www.hsc.mb.ca/emergencyNurseExam.html  (en anglais seulement).

Où puis-je obtenir de l’aide médicale à l’extérieur de Winnipeg?

Si vous habitez à l’extérieur de Winnipeg, vous pouvez vous rendre :

  • à la salle d’urgence de votre hôpital local ou au poste de soins infirmiers de votre région;
  • chez votre médecin de famille ou votre fournisseur de soins de santé.

Veuillez consulter le site Web de Santé Manitoba pour obtenir une liste des services de santé publique disponibles dans votre région.

Vous pouvez également communiquer avec Health Links - Info Santé en composant le 204 788-8200 à Winnipeg ou le numéro sans frais au Manitoba 1 888-315-9257 pour obtenir de l’aide et davantage de renseignements.