Site municipal du patrimoine du Manitoba  n° 28

Tombe de Betsey Ramsay
SE 11-23-4 E
Région de Riverton

Betsey Ramsay's Grave

Date de désignation : le 13 septembre 1989
Autorité responsable de la désignation : Bifrost (M.R.)
Propriétaire actuel : Bifrost-Riverton (M)

La tombe de Betsey Ramsay est importante pour la collectivité rurale des alentours de Riverton. Elle représente un puissant et émouvant rappel de l'interaction de longue date de la région entre les peuples autochtones et les colons islandais, d'une épidémie de variole qui décima la région d'Interlake en 1876, d'une histoire d'amour qui inspire encore l'intérêt local, et des croyances du folklore traditionnel islandais. Le lieu de sépulture est le seul lien tangible avec Betsey et John Ramsay, membres éminents d'une bande autochtone de la région (les Saulteaux) qui se rapprocha au milieu des années 1870 d'immigrants islandais fraîchement arrivés, qui initia les colons aux techniques de survie à l'hiver et qui fournit de la viande aux familles affamées.

Le lieu de sépulture de Betsey Ramsay est aussi le seul lieu d'inhumation identifié dans la région qui rappelle l'épidémie de variole de 1876, qui fit des ravages chez les Premières nations et les Islandais. Le fait que la tombe de Betsey Ramsay soit marquée d'une jolie tablette de marbre rappelle les efforts héroïques de John Ramsay qui entreprit un pèlerinage de plus de 200 kilomètres pour obtenir le mémorial de Lower Fort Garry, et qui en fit la première pierre tombale de cette sorte dans la région. L'emplacement de la tombe sur la berge du lac Winnipeg démontre la profondeur de la peine infligée à John Ramsay par le décès de sa femme, dont on dit qu'elle aimait les sons associés au lac. Le site a aussi eu de l'importance en tant que témoignage du folklore traditionnel islandais, et de la croyance de cette culture dans la puissance des rêves.

La légende locale prétend que la petite palissade blanche qui par tradition entoure le lieu de sépulture est la manifestation d'un rêve au cours duquel Trusti Vigfusson, qui, en 1910, chassa sur la terre où se trouve la tombe, reçut l'ordre du fantôme de John Ramsay d'ériger une clôture de protection.

Retourner à la liste de noms de site ou de régions