Site municipal du patrimoine du Manitoba n° 338


Carrière d’Oak Point – parc du patrimoine Notre Dame
SO 18-18-4 O
Région d’Oak Point

Carrière d’Oak Point – parc du patrimoine Notre Dame

Date de désignation:  le 13 janvier, 2009
Autorité responsable de la désignation:  M.R. de Coldwell
Propriétaire actuel:  M.R. de Coldwell

La grande carrière d’Oak Point, qui renferme une fosse d’excavation, une énorme structure d’entreposage en béton et les restes d’un four, rappelle une période importante du patrimoine industriel du Manitoba et de l’histoire de la région d’Entre-les-Lacs. Au début du XXe siècle, l’abondance locale de la pierre calcaire a incité des entrepreneurs à exploiter de nombreuses carrières de cette région pour approvisionner une industrie du bâtiment en plein essor en matière première et en chaux manufacturée, un ingrédient entrant dans la composition de produits comme le mortier, le plâtre et le ciment. La carrière d’Oak Point se spécialisait dans la production d’hydroxyde de calcium selon un procédé de brûlage nécessitant l’utilisation de fours à bois de 23 mètres de haut que l’on remplissait de pierre concassée par le haut, à l’aide d’une grue. Desservi par un embranchement du chemin de fer Canadien du Nord, l’ensemble comportait aussi une énorme structure d’entreposage en béton, dont les restes sont à présent bien en évidence, ainsi que diverses installations auxiliaires et pièces d’équipement. Créée en 1912 par The David Bowman Coal and Supply Co. de Winnipeg, la carrière fut pendant dix ans une source d’emploi précieuse à l’échelle locale, avant le ralentissement de l’industrie du bâtiment qui entraîna sa fermeture.

Retourner à la liste de noms de site ou de régions