Site provincial du patrimoine du Manitoba n° 103

 

Château d’eau du Canadien Pacifique de Winnipeg Beach
Stephenson’s Point,
Winnipeg Beach

Ancien château d’eau du Canadien Pacifique de Winnipeg Beach

Date de désignation : le 23 juin 1998
Autorité responsable de la désignation : Mme Rosemary Vodrey,
ministre de la Culture, du Patrimoine et de la Citoyenneté
Propriétaire actuel : ville de Winnipeg Beach

En 1900, le Canadien Pacifique a fait l’acquisition de 32 acres de rive non développée, 65 kilomètres au nord de Winnipeg, sur le côté sud-ouest du lac Winnipeg, et a entrepris la construction de ce qui allait devenir l’un des premiers lieux de villégiature de l’Ouest canadien. Pour ajouter à l’attrait d’une plage de sable de trois kilomètres de longueur, le C.P. a construit plusieurs établissements d’hébergement, de loisirs et de divertissement. En 1910, de 12 à 15 trains transportaient plus de 40 000 passagers par jour à ce centre de villégiature populaire pendant les fins de semaines fériées. L’attrait de Winnipeg Beach a commencé à diminuer dans les années 1950 et bien que la plage demeure une destination fort populaire, le parc d’attraction a fermé ses portes pour de bon, en 1964.

De toutes les structures érigées par le C.P. à Winnipeg Beach pour des fins de divertissement et de transport par rail, seul le château d’eau en acier subsiste. Il a été conçu et construit en 1928 par Vulcan Iron Works Ltd. de Winnipeg. Utilitaire autant dans sa fonction que par son aspect, la tour de 40 mètres de hauteur porte un réservoir d’eau d’une capacité de 90 000 litres qui alimentait en eau pressurisée les locomotives à vapeur du C.P. et fournissait de l’eau au service d’incendie. Depuis la fermeture du centre de villégiature, le château d’eau n’est plus utilisé. Cette structure est toutefois le meilleur exemple parmi les cinq châteaux d’eau en acier riveté qui existent encore au Manitoba. Tout comme à l’apogée du centre de villégiature, la tour reste aujourd’hui un point d’intérêt visuel frappant de la plage et de la communauté qui l’entoure.

Retourner à la liste de noms de site ou de régions