Rapport et plan de mise en œuvre du Groupe de travail sur les personnes vulnérables vivant avec un handicap mental

En septembre 2020, le Groupe de travail sur les personnes vulnérables vivant avec une déficience mentale a été nommé pour réviser les politiques et les pratiques concernant les services aux adultes ayant une déficience intellectuelle, et fournir un rapport et des recommandations au ministre de la Famille. Plusieurs experts communautaires ont travaillé avec diligence pendant neuf mois pour explorer l’étendue des problèmes liés aux services pour les adultes ayant une déficience intellectuelle.

Grâce aux travaux des sous-comités, à la recherche et aux consultations, le Groupe de travail a abordé 16 éléments majeurs du système et a fait des recommandations dans ces domaines. Un large échantillon de Manitobains, représentant des milliers de personnes liées à ce travail ou affectées par la Loi sur les personnes vulnérables vivant avec une déficience mentale, a approfondi les recommandations.

En novembre 2021, le ministre a publié le rapport final, intitulé « Voies vers la dignité : droits, sauvegardes, planification et prise de décision » qui adresse des recommandations aux services qui affectent directement la vie des adultes ayant une déficience intellectuelle et de leurs familles. Ces services sont fournis par les ministères et les organismes communautaires et de prestation de services.

Les recommandations des « Voies vers la dignité : droits, sauvegardes, planification et prise de décision », ont été réalisées dans 16 domaines thématiques, notamment :

  1. Créer un conseil consultatif
  2. Élaborer une stratégie globale de formation
  3. Reconnaître et favoriser la prise de décisions assistées
  4. Mettre à jour les principes de la Loi
  5. Mettre en place une procédure d’appel
  6. Renforcer les politiques contre les mauvais traitements et les politiques de protection
  7. Encadrer les subrogés de façon plus conviviale
  8. Améliorer les pratiques concernant la transition vers l’âge adulte
  9. Consulter les communautés et les dirigeants autochtones
  10. Expliciter le rôle du commissaire aux personnes vulnérables
  11. Améliorer les pratiques du Comité d’audience
  12. Améliorer les méthodes de planification individuelle
  13. Rôle des travailleurs des services communautaires
  14. Améliorer le système pour les familles
  15. Mettre sur pied un groupe de travail avec le tuteur et curateur public pour améliorer les façons de faire et discuter des enjeux communautaires
  16. Renforcement des capacités communautaires

En plus du rapport, le ministre a publié un plan de mise en œuvre sur deux ans, qui définit les domaines de responsabilité pour la mise en œuvre de chacune des recommandations et les échéanciers de mise en œuvre à court, moyen et long terme. Le travail comprend :

  • Consolider les changements apportés à la pratique actuelle
  • Explorer des solutions et commencer la révision des politiques
  • Réviser en continu les politiques et amorcer des changements fondamentaux
  • Mettre en place de nouvelles structures
  • Changements législatifs et à long terme.

Des responsables ont été assignés et des équipes seront formées pour se concentrer sur des domaines de travail spécifiques pour chaque recommandation, y compris le lancement de travaux nécessitant une discussion supplémentaire.

Renseignements supplémentaires

Voies vers la dignité : Rapport sur les droits, les sauvegardes, la planification et la prise de décision

Plan triennal de mise en œuvre de la mise à jour du rapport

Plan de mise en œuvre du rapport

Loi sur les personnes vulnérables ayant une déficience mentale

Communiqués de presse

16 février2022 (en anglais seulement)
Province Investing $775,000 in Projects  Aimed at Promoting Inclusiveness

3 décembre 2021 (en anglais seulement)
Province Releases Final Report and Implementation Plan of Vulnerable Persons Living with Mental Disability Task Force

22 septembre 2020

Un groupe de travail et une conseillère spéciale sont chargés d’orienter les services offerts aux Manitobains ayant une déficience intellectuelle