Troubles de l’alimentation et image corporelle

Qu’est-ce qu’un trouble de l’alimentation?

Il y a plusieurs différents types de troubles de l’alimentation.

Anorexie mentale : Grave perte de poids causée par un régime amaigrissant extrême ou excessif. Les personnes atteintes d’anorexie peuvent avoir l’impression qu’elles font de l’embonpoint même si leur poids est normal ou insuffisant. Elles peuvent faire de l’exercice pendant des heures ou passer des journées sans manger.

Boulimie : Fréquentes fluctuations de poids causées par des périodes d’hyperphagie incontrôlée suivies de purges (vomissements provoqués, utilisation de laxatifs ou diurétiques, jeûnes ou exercice excessif). Les personnes qui deviennent boulimiques peuvent perdre du poids, rester au même poids ou prendre du poids.

Hyperphagie : Périodes de surconsommation impulsive et incontrôlée d’aliments, souvent provoquées par un régime amaigrissant chronique. L’hyperphagie prend souvent place en secret et comme moyen de réconfort.

Quelle en est la cause?


Il n’y a pas de cause unique. Tous les facteurs qui suivent peuvent entraîner un trouble de l’alimentation :

  • Faible estime de soi
  • Sentiment de ne pas être à la hauteur
  • Sentiment de perte de contrôle
  • Dépression
  • Colère
  • Solitude
  • Problèmes sérieux avec sa famille ou ses amis
  • Difficulté à exprimer ses émotions
  • Antécédents de mauvais traitements
  • Promotion médiatique

Quels en sont les signes?

  • Faible estime de soi
  • Repli sur soi
  • Se sentir gros à un poids normal ou insuffisant
  • Être préoccupé par la nourriture, le poids ou le nombre de calories
  • Déni
  • Vouloir être parfait
  • Intolérance envers les autres
  • Incapable de se concentrer

Que puis-je faire pour empêcher le développement d’un trouble de l’alimentation ou dépister un problème éventuel?

  • Donnez l’exemple d’attitudes saines envers l’alimentation et la forme du corps en adoptant vous-même des habitudes alimentaires saines.
  • Ayez comme attitude qu’un corps sain peut se présenter sous de nombreuses différentes formes et tailles.
  • Comprenez que les taquineries « inoffensives » peuvent avoir un effet néfaste sur l’image corporelle.
  • Renforcez l’estime de soi.

Que puis-je faire si je pense que quelqu’un a un trouble de l’alimentation?

  • Communiquez avec votre médecin de famille, un conseiller en orientation ou un clinicien en santé mentale pour enfants, adolescents ou adultes dans votre région.
  • Diagnostiquer un trouble de l’alimentation peut être très difficile, car les symptômes se manifestent souvent en combinaison avec d’autres facteurs. En outre, certaines personnes qui ont un trouble de l’alimentation cherchent fortement à le cacher et trouvent difficile d’admettre qu’elles ont un problème.
  • Une approche multidisciplinaire est souvent la plus efficace, avec évaluation et suivi médicaux, conseils nutritionnels, soutien et thérapie.

Sources et ressources :

^ haut de la page


 

Écoles en santé Manitoba. Une association de:
Santé, Aînés et Vie active
Éducation et Formation | Enfants en santé Manitoba