À propos de la violence conjugale

La violence est toujours inacceptable.

La violence conjugale touche autant les couples hétérosexuels que les couples 2SLGBTQ+. Aucun groupe d’âge, communauté ethnique ou classe sociale n’est à l’abri. Même s’il est plus fréquent que les femmes soient victimes de violence que les hommes, ceux-ci en sont également victimes. La violence conjugale touche tous les membres de la famille. Les enfants exposés à la violence conjugale sont plus à risque d’avoir des troubles du comportement. Une fois adultes, ils risquent de penser que la violence est normale dans une relation intime.

La violence peut être verbale, émotionnelle, psychologique, sexuelle, physique ou financière. Il peut être dangereux et effrayant de subir une blessure; mais les conséquences émotionnelles et psychologiques de la violence familiale sont elles aussi très graves. Une relation empreinte de violence émotionnelle peut détruire l’estime de soi d’une personne et sa confiance en elle. Une telle relation peut aussi causer de l’anxiété et une dépression. Des problèmes de santé physique peuvent aussi se développer en raison d’un stress et d’une anxiété importants liés au fait de vivre dans un environnement violent.p>

Comprendre la violence conjugale

Dans la plupart des relations de violence, la violence n’est pas toujours présente. Le cycle de violence aide à expliquer les actes d’un agresseur entre les épisodes de violence. Pour en apprendre davantage, consultez la section Comprendre la violence conjugale sur notre site Web. Understanding Intimate Partner Violence

Les conséquences de la violence conjugale pour les enfants

La violence conjugale touche tous les membres de la famille. Les enfants exposés à la violence conjugale sont plus susceptibles d’avoir des troubles du comportement. Une fois adultes, ils risquent de penser que la violence est normale dans une relation intime. Consultez la page intitulée Conséquences de la violence conjugale pour les enfants pour en savoir davantage. Impact of Intimate Partner Violence on Children

Le lien entre la violence conjugale et l’abus d’alcool ou d’autres drogues

La consommation d’alcool ou d’autres drogues est un facteur dans beaucoup de cas de violence conjugale, chez le partenaire violent, la victime ou les deux. Le lien entre la violence conjugale et la consommation d’alcool ou d’autres drogues est complexe. Bien que beaucoup de gens pourraient être tentés d’attribuer les comportements violents à la consommation de drogues ou d’alcool, la consommation de substance n’en est pas la cause dans les relations intimes. Toutefois, il est important de reconnaître le lien entre la violence conjugale et la consommation d’alcool ou d’autres drogues pour assurer votre sécurité. Pour en savoir davantage, consultez la section Lien entre la violence familiale et l’abus d’alcool ou d’autres drogues sur notre site Web. Le lien entre la violence familiale et la consommation d’alcool ou d’autres drogues

Rester en sécurité

Si vous risquez d’être victime de violence conjugale, c’est une bonne idée de disposer d’un plan de protection. Un plan de protection peut vous rappeler ce que vous devez faire si vous êtes en danger et devez agir rapidement. Pour en savoir davantage sur la création d’un plan de protection, consultez la page Rester en sécurité. Rester en sécurité.

Ressources supplémentaires :

Comprendre la violence conjugale et comment s’en sortir

Carte des ressources en matière de violence familiale

Carte des ressources en matière de violence familiale (Winnipeg)

Carte des ressources en matière de violence familiale (Brandon)

Gouvernement du Manitoba : Secrétariat à la condition féminine du Manitoba : Violence sexuelle – Vous n’êtes pas seul