Manitoba
Version imprimable

Jobs and the Economy

Apprenticeship Manitoba on Facebook
Apprentice Manitoba


Recherche:

Ressources :

Contactez-nous
<empty> Quoi de neuf?
<empty> Outils

Renseignements :

<empty> Développement des entreprise
<empty> Exportateur
<empty> Stratégique internationale
<empty> Investir au Manitoba

Charpentier

Pour d’autres renseignements sur ce métier, contactez Apprentissage Manitoba.

Que fait un charpentier?

Le rôle du charpentier est essentiel dans pratiquement chaque volet de l’industrie de la construction. Le charpentier doit maîtriser une large gamme de compétences indispensables dans le domaine de la construction commerciale et résidentielle ainsi que dans celui de l’entretien des structures. En milieu résidentiel, le charpentier fabrique les caissons de fondations, construit les charpentes, les murs et les toits des maisons, réalise la finition extérieure, et installe les portes, les fenêtres, les planchers, les placards, les escaliers, les mains courantes, les lambris, les moulures et les carreaux de plafond. Sur les chantiers, il est chargé de construire les coffrages, les échafaudages, les ponts, les chevalets, les tunnels, les abris, les tours ainsi que d’autres structures. Le charpentier qui travaille dans le domaine de l’entretien peut réparer et transformer toutes sortes de structures existantes. Quelles que soient les tâches qu’il doit exécuter, un charpentier certifié est formé pour :

  • préparer les fondations des immeubles;
  • installer des poutres, des poutres maîtresses et des coffrages à semelle;
  • fabriquer des escaliers et des coffrages d’escaliers;
  • construire des toits inclinés et à pentes inégales;
  • appliquer des revêtements de murs et de plafonds, à l’intérieur et à l’extérieur;
  • installer des boiseries, des portes, des plinthes, des armoires et d’autres éléments de finition;
  • poser des planchers en carreaux souples ou en lattes de bois dur;
  • construire et isoler des murs, des plafonds et des planchers;
  • ignifuger les poutres et les colonnes.

Quelles sont les compétences ou habiletés nécessaires?

La charpenterie est un choix évident pour les personnes qui sont habiles de leurs mains et qui manipulent aisément les outils manuels et électriques. Cependant, pour pratiquer la charpenterie moderne, il faut non seulement posséder des habiletés manuelles mais aussi être capable de lire des dessins, des croquis et des plans pour en tirer l’information nécessaire au travail de construction. Un charpentier doit travailler de façon précise et être capable d’estimer le coût des travaux ainsi que de déterminer et de commander les matériaux nécessaires à l’exécution des travaux. Les aptitudes en matière de communication sont également importantes car les charpentiers travaillent avec d’autres gens de métier. Pour réussir dans ce métier, un charpentier doit pouvoir :

  • résoudre des problèmes mathématiques de façon rapide et exacte pour éviter des erreurs et des omissions potentiellement coûteuses lorsqu’il prend des mesures et inscrit des marques sur les matériaux;
  • sélectionner les matériaux et planifier les séquences et les méthodes de travail;
  • couper et modeler les matériaux et les assembler à l’aide de clous, de vis, de boulons ou de colle;
  • vérifier les unités terminées pour s’assurer qu’elle sont de niveau, d’équerre, d’aplomb, de la bonne taille, de la bonne forme et installées au bon endroit;
  • travailler dans le cadre des normes de construction nationales et locales.

Quelle est la durée du programme d’apprentissage?

L’apprentissage dure quatre ans et comporte quatre niveaux. L’apprenti doit consacrer au moins 1800 heures par niveau à la formation technique et pratique. Environ 80 % du temps est consacré à l’acquisition de compétences pratiques en milieu de travail sous la supervision d’un compagnon et 20 % à l’apprentissage des aspects théoriques et techniques du métier au moyen de l’apprentissage en classe.

Qu’enseigne-t-on pendant la formation technique en classe?

L’apprenti suit une formation technique à chaque niveau de son apprentissage. Les sujets enseignés sont notamment : 

  • les mathématiques, les sciences et les communications ayant trait au métier;
  • les outils manuels et la sécurité;
  • la charpente de toiture (à pentes égales et inégales);
  • le coffrage du béton et les fondations;
  • la charpenterie générale et la construction en gros bois d’œuvre;  
  • la construction des escaliers; la disposition et la fabrication des armoires;
  • la charpenterie dans les ouvrages de maçonnerie;
  • l’estimation, la lecture de plans détaillés et le dessin.

Lien menant aux renseignements sur le programme d’études

Quel est le nombre d’apprentis par rapport au nombre de surveillants?

L’expérience comptant pour l’essentiel de la formation en apprentissage, il est indispensable que chaque apprenti ait accès à un compagnon qualifié sur place et qu’il bénéficie de l’attention et des conseils nécessaires afin d’accomplir de façon sécuritaire et efficace les tâches liées au métier.

Pour chaque apprenti travaillant dans ce métier, l’employeur doit conserver un rapport de 1 pour 1 entre le nombre d’apprentis et le nombre de compagnons sur place, et veiller à ce que chaque apprenti soit supervisé directement par un compagnon dûment qualifié dans le métier.

Quelles sont les conditions d’admission?

Programme d’apprentissage au secondaire : Vous commencez votre formation en apprentissage à l’école secondaire. Pour cela, vous devez avoir au moins 16 ans.

Admission générale : Le diplôme d’études secondaires (12e année) ou l’équivalent est exigé, y compris les cours de mathématiques recommandés Si vous n’avez pas de diplôme d’études secondaires, vous pouvez être admissible en tant que participant au programme d’accès des stagiaires (anciennement étudiant adulte). On peut aussi exiger l’évaluation et la reconnaissance de vos acquis.

Qualification professionnelle : Si vous avez de l’expérience dans ce métier, mais que vous n’avez pas de certificat professionnel, vous pouvez devenir compagnon, mais cela dépendra du nombre d’années d’expérience confirmée que vous avez dans l’industrie et de la réussite à l’examen d’obtention du Sceau rouge. Vous devez soumettre la demande de qualification professionnelle et la description de l’expérience de travail pour le métier considéré. Les gens de métier qui ne répondent pas à toutes les conditions d’admission exigées doivent entreprendre une formation d’appoint appropriée.

Pour obtenir plus de détails sur les conditions d’admission et la manière de commencer votre apprentissage ou d’obtenir votre certificat, consultez la section « Comment commencer  ».

Est-ce que je reçois un certificat?

Lorsque vous aurez franchi tous les niveaux exigés d’expérience pratique et de formation technique, vous devrez passer un examen écrit interprovincial. Vous devez obtenir une note d’au moins 70 % pour avoir droit au certificat interprovincial auquel est apposé le Sceau rouge confirmant votre titre de compagnon.

Votre certificat professionnel portant le Sceau rouge, confirmant votre titre de compagnon dans ce métier, est reconnu dans tout le Canada.

Quel salaire puis-je espérer toucher comme apprenti?

Les règlements d’application de la Loi sur l’apprentissage et la reconnaissance professionnelle établissent les taux de salaire minimaux des apprentis. Chaque employeur qui conclut une entente d’apprentissage avec un apprenti doit veiller à ce que ce dernier soit payé au moins au taux de salaire minimum pour ce métier.

Les apprentis qui travaillent pour des employeurs syndiqués ont droit au taux de salaire inscrit dans la convention collective s’il est supérieur au taux de salaire prescrit dans le règlement sur le métier.

Les employeurs peuvent également fournir d’autres avantages comme une assurance collective pour les soins de santé, les soins dentaires et les soins de la vue, ainsi que des allocations de formation.

Vous pouvez obtenir des précisions sur les taux de salaire actuels en consultant la rubrique consacrée à la rémunération pendant la formation.

Quelles sont les perspectives de carrière?

Les entrepreneurs embauchent des charpentiers. Des sociétés et des entreprises manufacturières embauchent également des charpentiers pour du travail d’entretien. Enfin, certains charpentiers travaillent à leur compte. Un charpentier peut être promu au poste de contremaître ou de chef de chantier. En suivant une formation additionnelle, un charpentier peut transférer ses compétences dans une profession connexe telle qu’ébéniste ou poseur de lattes. Certains charpentiers travaillent à temps plein et essentiellement à l’intérieur. D’autres travaillent surtout à l’extérieur pendant la saison de construction et font normalement des heures supplémentaires pendant les périodes de pointe.

haut de page