Manitoba
Version imprimable

Emploi et Économie

Apprenticeship Manitoba on Facebook
Apprentice Manitoba


Recherche:

Ressources :

Contactez-nous
<empty> Quoi de neuf?
<empty> Outils

Renseignements :

<empty> Développement des entreprise
<empty> Exportateur
<empty> Stratégique internationale
<empty> Investir au Manitoba

Électricien industriel

Ce métier est à reconnaissance professionnelle obligatoire. Pour l’exercer légalement au Manitoba, vous devez être apprenti inscrit ou détenir un certificat professionnel ainsi qu’un permis de compagnon électricien (permis délivré en vertu de la Loi sur le permis d’électricien).

Pour d’autres renseignements sur ce métier, contactez Apprentissage Manitoba

Que fait un électricien industriel?

Un électricien industriel planifie, installe, met à l’essai, inspecte, localise les pannes et répare tous les types de matériel électrique industriel qui sont essentiels au fonctionnement des entreprises commerciales et industrielles. Cela inclut tout le matériel et tous les éléments directement ou indirectement liés à l’électricité, notamment les moteurs, les générateurs, les pompes, les systèmes d’éclairage et les commandes électriques et électroniques connexes.

Même si le genre de travail varie en fonction de la taille de l’entreprise, de ses produits ou de ses services, l’électricien industriel est formé pour :

  • lire et interpréter les schémas électriques, les plans et les prescriptions du code de l’électricité pour déterminer l’emplacement du matériel électrique;
  • installer, réparer et remplacer des câbles électriques, des prises de courant, des boîtes de commutation, des conduits, des artères, des montages de câbles, des appareils d’éclairage et autres composants électriques;
  • procéder aux essais de matériel électrique et électronique pour vérifier la continuité, la tension et la résistance;
  • installer, entretenir, réparer et procéder aux essais des appareils de coupure, des transformateurs, des compteurs et régulateurs de tableaux de distribution;
  • installer, entretenir, réparer et procéder aux essais des moteurs électriques, des générateurs, des batteries d’accumulateurs industriels, des réseaux de distribution basse tension ainsi que des systèmes hydrauliques et pneumatiques de commande des circuits électriques;
  • localiser les pannes, entretenir et réparer des systèmes industriels de commandes électriques et électroniques, et autres dispositifs connexes, ainsi que des systèmes à microprocesseurs;
  • installer et entretenir des systèmes de communication de données, des circuits de secours, des systèmes de régulation du chauffage, de la ventilation et de la climatisation;
  • calibrer des instruments et dispositifs connexes;
  • exécuter des programmes d’entretien préventif et tenir des registres d’entretien.

Quelles sont les compétences ou habiletés nécessaires?

Si vous êtes minutieux et possédez un intérêt marqué pour l’électricité et le matériel électrique, vous aimerez peut-être une carrière d’électricien industriel. Vous devez respecter les normes de l’industrie en matière d’installation, de réparation et de sécurité. Du fait de l’utilisation accrue du matériel informatique, vous devez aussi avoir l’expérience des ordinateurs.

Pour réussir dans ce métier, l’électricien doit :

  • déterminer le fonctionnement du matériel à partir d’un diagramme ou d’un bleu;
  • aimer résoudre des problèmes et déterminer les meilleures réparations possibles;
  • faire preuve de compétence dans l’exécution de diverses tâches;
  • se tenir au courant des dernières nouveautés dans le domaine de la technologie de l’électricité;
  • bien connaître divers outils manuels et électriques, et savoir les faire fonctionner;
  • posséder de bonnes aptitudes en matière de planification et d’organisation;
  • pouvoir rester debout pendant de longues périodes, travailler en hauteur et dans des espaces restreints.

Combien de temps dure l’apprentissage?

L’apprentissage dure quatre ans et comporte quatre niveaux. La formation pratique et technique est d’au moins 1 800 heures par niveau. Environ 80 pour cent du temps est consacré à apprendre les compétences pratiques en cours d’emploi sous la surveillance d’un compagnon titulaire d’un certificat professionnel et 20 pour cent consiste à apprendre les aspects théoriques et techniques du métier par une formation en classe.

Qu’est-ce qui est enseigné pendant la formation technique en classe?

L’apprenti électricien industriel suit une formation en classe à chaque niveau de son apprentissage. Les sujets étudiés sont notamment les suivants :

  • Lecture de plans et dessin technique
  • Code industriel et code de l’électricité
  • Techniques de l’électricité et mesures de sécurité
  • Outils et instruments
  • Théorie de l’électricité
  • Théories du courant alternatif et du courant continu
  • Électronique élémentaire et industrielle
  • Transformateurs monophasés, moteurs et dispositifs de commande triphasés
  • Mesures électriques et électroniques
  • Machines tournantes et dispositifs de commande
  • Contrôleurs programmables

Lien menant aux renseignements sur le programme d’études

Quel est le nombre d’apprentis par rapport au nombre de surveillants?

Du fait que l’expérience représente l’essentiel de la formation en apprentissage, il est extrêmement important que chaque apprenti ait accès sur place à un compagnon qualifié et qu’il reçoive l’attention et les conseils nécessaires pour exécuter les tâches de son métier en toute sécurité et avec efficacité.

Pour chaque apprenti électricien industriel, l’employeur doit prévoir un compagnon sur place et il doit faire en sorte que l’apprenti soit directement surveillé par un compagnon qualifié dans le métier en question.

Quelles sont les conditions d’admission?

Programme d’apprentissage au secondaire : Vous commencez votre formation en apprentissage à l’école secondaire. Pour cela, vous devez avoir au moins 16 ans.

Admission générale : Il faut posséder le niveau de la 12e année ou un niveau d’études équivalent, y compris des cours recommandés en mathématiques et en physique. Si vous ne possédez pas de diplôme d’études secondaires, vous pouvez être admissible comme participant au programme d’accès des stagiaires (anciennement étudiant adulte). On peut aussi exiger l’évaluation et la reconnaissance de vos acquis.

Reconnaissance professionnelle : Si vous avez de l’expérience dans le métier mais ne détenez pas de certificat professionnel, vous pouvez devenir compagnon en prouvant vos années d’expérience dans l’industrie et en réussissant l’examen d’obtention du Sceau rouge. Vous devez soumettre une demande de reconnaissance professionnelle ainsi qu’une description d’expérience de travail dans votre métier. Les ouvriers spécialisés qui ne satisfont pas aux exigences d’admission doivent suivre la formation complémentaire appropriée.

Pour d’autres détails sur les conditions d’admission et sur la façon de vous lancer en apprentissage ou d’obtenir un certificat professionnel, veuillez consulter la section Comment entreprendre votre apprentissage.

Est-ce que j’obtiens un certificat?

Après avoir terminé avec succès tous les niveaux exigés de la formation technique et de l’expérience pratique, vous devez vous présenter à un examen interprovincial. Vous devez obtenir une note d’au moins 70 pour cent pour recevoir un certificat professionnel interprovincial portant le Sceau rouge et attestant votre statut de compagnon.

Le certificat professionnel interprovincial portant le Sceau rouge et attestant votre statut de compagnon dans ce métier est reconnu partout au Canada.

Quel salaire puis-je espérer toucher comme apprenti?

Les règlements d’application de la Loi sur l’apprentissage et la reconnaissance professionnelle fixent les taux de salaire minimum des apprentis. Tout employeur qui conclut un contrat d’apprentissage avec un apprenti doit veiller à ce que l’apprenti touche au moins le taux de salaire minimum réglementaire dans le métier concerné.

L’apprenti qui travaille pour un employeur syndiqué a droit au taux de salaire prévu par la convention collective s’il dépasse les taux réglementaires.

L’employeur peut aussi fournir d’autres avantages comme une assurance maladie collective, des prestations pour soins dentaires et pour soins de la vue ou encore des prestations de formation.

Vous pouvez obtenir des renseignements à jour sur les salaires en consultant la rubrique consacrée à la rémunération pendant la formation.

Quelles sont les perspectives de carrière?

Les électriciens industriels travaillent pour des entrepreneurs en électricité et dans les services d’entretien d’établissements comme les hôpitaux, les usines, les entreprises de fabrication et les sociétés d’affaires. Ils travaillent généralement 40 heures par semaine, soit 5 jours par semaine.

Avec de l’expérience, les électriciens industriels peuvent accéder à des postes de direction ou d’inspection. En suivant une formation complémentaire, ils peuvent transférer leurs compétences à d’autres métiers connexes, notamment les métiers d’électricien d’installation, d’électricien en haute tension, d’électromécanicien, de mécanicien d’instruments industriels ou de mécanicien industriel (de chantier)..

haut de page