Manitoba
Version imprimable

Emploi et Économie

Apprenticeship Manitoba on Facebook
Apprentice Manitoba


Recherche:

Ressources :

Contactez-nous
<empty> Quoi de neuf?
<empty> Outils

Renseignements :

<empty> Développement des entreprise
<empty> Exportateur
<empty> Stratégique internationale
<empty> Investir au Manitoba

Machiniste

Pour d’autres renseignements sur ce métier, contactez Apprentissage Manitoba.

Que fait un machiniste?

Un machiniste règle et fait fonctionner des machines notamment des tours, des aléseuses, des scies, des rectifieuses, des fraiseuses et des perforeuses, des machines à façonner et à raboter, des instruments de mesure de précision, des outils manuels et électriques ainsi que les fixations et les attaches connexes. Ces outils de coupe servent à fabriquer et à réparer les pièces et les produits en métal, en plastique, en caoutchouc, en fibre de verre et en alliages de l’ère spatiale.

Certains machinistes se spécialisent et d’autres travaillent sur toutes sortes de machines-outils mais ils sont tous formés pour :

  • étudier des devis, des dessins ou des échantillons dans le but de déterminer les opérations d’usinage nécessaires;
  • calculer les dimensions et les tolérances, et préparer des croquis au besoin;
  • mesurer et marquer le métal;
  • assembler les machines et installer les fixations;
  • régler et faire fonctionner des machines-outils pour exécuter des travaux d’usinage de précision;
  • déterminer la vitesse de coupe et régler l’avance puis couper et limer le matériau;
  • tourner et aléser des contours, des sphères et des surfaces parallèles;
  • percer et aléser des trous en utilisant une perceuse, un tour et une aléseuse;
  • fraiser, façonner ou raboter des pièces, fraiser des engrenages;
  • faire des filets sur une pièce cylindrique, tailler des rainures de clavettes, des encoches, des dentelures et des rainures;
  • rectifier et poncer des surfaces métalliques;
  • procéder à des essais sur des surfaces pour y déceler des fissures ou en vérifier la dureté et la finition en utilisant différentes pièces d’équipement et accessoires;
  • travailler le métal en recourant à la chaleur;
  • ajuster les pièces aux mécanismes, vérifier les dimensions et entretenir les outils de coupe.

*Vous pouvez aussi suivre une formation de machiniste sur matériel à commande numérique par ordinateur (CNC) après avoir obtenu le certificat professionnel de machiniste ou d’outilleur-ajusteur. Le machiniste sur matériel à CNC programme, règle et fait fonctionner des machines-outils à commande numérique par ordinateur qui travaillent le métal par enlèvement, notamment les suivantes :

  • tours CNC;
  • aléseuses CNC;
  • machines d’usinage par étincelage CNC;
  • rectifieuses CNC.

Quelles sont les compétences ou habiletés nécessaires?

Si vous aimez travailler le métal et réaliser des créations avec des outils manuels et électriques, pensez à faire une carrière de machiniste. Le travail est satisfaisant pour ceux et celles qui aiment créer avec des machines-outils nécessitant beaucoup d’habileté et de précision. Le machiniste doit connaître les propriétés des métaux pour pouvoir procéder au recuit et au durcissement des outils et des pièces de métal lorsqu’il transforme un bloc de métal en une pièce de forme spécifiée. Il doit aussi comprendre les effets de la chaleur sur les métaux et être apte à recourir à divers procédés de traitement thermique.

Le machiniste CNC utilise ses connaissances des matériaux de fabrication, des codes, des dessins techniques, des règlements et des lois ainsi que des capacités du matériel utilisé. Il doit également être capable de faire fonctionner des outils manuels et CNC, et de déterminer les meilleures façons de procéder en matière de travail et d’inspection.
Pour réussir dans leur métier, les machinistes ordinaires et les machinistes CNC doivent :

  • posséder l’aptitude mécanique nécessaire pour utiliser des outils et des machines permettant de construire des pièces difficiles à réaliser;
  • posséder une bonne vue et une bonne coordination œil-main;
  • travailler autant avec des unités de mesure métriques qu’avec des unités de mesure anglo-saxonnes;
  • être capables d’estimer et de mesurer les tailles et les distances avec exactitude;
  • être capables d’exécuter de façon autonome des tâches qui exigent de la concentration;
  • posséder de solides connaissances de base en mathématiques, en métallurgie et en dessins techniques.

Combien de temps dure l’apprentissage?

Pour le métier de machiniste, l’apprentissage dure quatre ans et comporte quatre niveaux. La formation pratique et technique est d’au moins 1 800 heures par niveau. Environ 80 pour cent du temps est consacré à apprendre les compétences pratiques en cours d’emploi sous la surveillance d’un compagnon titulaire d’un certificat professionnel et 20 pour cent consiste à apprendre les aspects théoriques et techniques du métier par une formation en classe.

Pour le métier de machiniste CNC, l’apprentissage dure un an et comporte un niveau. La formation pratique est d’au moins 1 800 heures. Environ 80 pour cent du temps est consacré à apprendre les compétences pratiques en cours d’emploi sous la surveillance d’un compagnon titulaire d’un certificat professionnel et 20 pour cent consiste à apprendre les aspects théoriques et techniques du métier par un apprentissage en classe.

Qu’est-ce qui est enseigné pendant la formation technique en classe?

Le machiniste suit une formation technique à chaque niveau de son apprentissage. Les sujets étudiés sont notamment les suivants :

  • Mathématiques et sciences
  • Théorie de l’atelier d’usinage, techniques d’usinage et métallurgie
  • Dessins techniques
  • Matériel de mesure et d’agencement
  • Outils manuels et travail d’établi
  • Perceuses à colonne et fraisage
  • Tours, machines à façonner et à raboter, aléseuses
  • Gabarits et montages
  • Travaux de fraisage, de rectification et de coupe
  • Perçage, équilibrage et alésage
  • Machines d’usinage par étincelage et outillage à commande numérique par ordinateur (CNC)

Le programme de formation technique du machiniste CNC consiste en ce qui suit :

  • Mathématiques et sciences
  • Communications techniques
  • Appareils et techniques de mesure
  • Systèmes de mesure et de vérification
  • Pratiques en matière de sécurité et techniques d’atelier
  • Programmation CNC
  • Procédés de fabrication
  • Conception assistée par ordinateur
  • Fabrication assistée par ordinateur
  • Tour, aléseuse, rectifieuse et machines d’usinage par étincelage CNC

Lien menant aux renseignements sur le programme d’études (information spécifique en anglais seulement)

Quel est le nombre d’apprentis par rapport au nombre de surveillants?

Du fait que l’expérience représente l’essentiel de la formation en apprentissage, il est extrêmement important que chaque apprenti ait accès sur place à un compagnon qualifié et qu’il reçoive l’attention et les conseils nécessaires pour exécuter les tâches de son métier en toute sécurité et avec efficacité.

Pour chaque apprenti machiniste, l’employeur doit prévoir un compagnon sur place et il doit faire en sorte que l’apprenti soit directement surveillé par un compagnon qualifié ou par un formateur désigné dans le métier en question.

Pour les apprentis machinistes CNC, l’employeur ne doit pas dépasser le rapport de un compagnon pour deux apprentis sur place et il doit faire en sorte que l’apprenti soit directement surveillé par un compagnon qualifié ou par un formateur désigné dans le métier.

Quelles sont les conditions d’admission?

Programme d’apprentissage au secondaire : Vous commencez votre formation en apprentissage à l’école secondaire. Pour cela, vous devez avoir au moins 16 ans.

Admission générale : Il faut posséder le niveau de la 12e année ou un niveau d’études équivalent, y compris des cours recommandés en sciences. Si vous ne possédez pas de diplôme d’études secondaires, vous pouvez être admissible comme participant au programme d’accès des stagiaires (anciennement étudiant adulte). On peut aussi exiger l’évaluation et la reconnaissance de vos acquis.

* Pour être admissible au programme d’apprentissage prévu pour le métier de machiniste CNC, il faut être titulaire du certificat professionnel de machiniste ou d’outilleur-ajusteur.
Reconnaissance professionnelle : Si vous avez de l’expérience dans le métier mais ne détenez pas de certificat professionnel, vous pouvez devenir compagnon en prouvant vos années d’expérience dans l’industrie et en réussissant l’examen d’obtention du Sceau rouge. Vous devez soumettre une demande de reconnaissance professionnelle ainsi qu’une description d’expérience de travail dans votre métier. Les ouvriers spécialisés qui ne satisfont pas aux exigences d’admission doivent suivre la formation complémentaire appropriée.

Pour d’autres détails sur les conditions d’admission et sur la façon de vous lancer en apprentissage ou d’obtenir un certificat professionnel, veuillez consulter la section Comment entreprendre votre apprentissage.

Est-ce que j’obtiens un certificat?

Après avoir terminé avec succès tous les niveaux exigés de la formation technique et de l’expérience pratique, vous devez vous présenter à un examen interprovincial. Vous devez obtenir une note d’au moins 70 pour cent pour recevoir un certificat professionnel interprovincial portant le Sceau rouge et attestant votre statut de compagnon.

Le certificat professionnel interprovincial portant le Sceau rouge et attestant votre statut de compagnon dans ce métier est reconnu partout au Canada.

Après avoir terminé avec succès la formation technique et accumulé l’expérience pratique exigées pour le métier de machiniste CNC, vous devez vous présenter à un examen écrit provincial et obtenir une note d’au moins 70 pour cent pour obtenir le statut de compagnon.

Quel salaire puis-je espérer toucher comme apprenti?

Les règlements d’application de la Loi sur l’apprentissage et la reconnaissance professionnelle fixent les taux de salaire minimum des apprentis. Tout employeur qui conclut un contrat d’apprentissage avec un apprenti doit veiller à ce que l’apprenti touche au moins le taux de salaire minimum réglementaire dans le métier concerné.

L’apprenti qui travaille pour un employeur syndiqué a droit au taux de salaire prévu par la convention collective s’il dépasse les taux réglementaires.

L’employeur peut aussi fournir d’autres avantages comme une assurance maladie collective, des prestations pour soins dentaires et pour soins de la vue ou encore des prestations de formation.
Vous pouvez obtenir des renseignements à jour sur les salaires en consultant la rubrique consacrée à la rémunération pendant la formation.

Quels sont les perspectives de carrière?

On recherche des machinistes dans pratiquement toutes les entreprises ou industries qui fabriquent, réparent ou utilisent des machines. Cela inclut les gros ateliers des usines et des ministères ainsi que les petits ateliers en milieu urbain et en milieu rural. Pour assembler des produits de précision, les machinistes travaillent en étroite collaboration avec les soudeurs, les outilleurs-ajusteurs et les mécaniciens d’entretien.

Du fait de la diversité de leurs fonctions et des nombreux domaines dans lesquels ils peuvent travailler, les machinistes se spécialisent souvent. Étant donné que le travail du machiniste est très précis et minutieux, l’industrie constate l’emploi grandissant de machines-outils à commande numérique par ordinateur. Cela signifie que les machinistes doivent être à l’aise avec du matériel perfectionné et ils doivent constamment chercher à perfectionner leurs compétences. Avec de l’expérience, ils peuvent accéder à des postes de vérificateur, de contremaître ou de surintendant. Certains montent leur propre atelier d’outillage. En suivant une formation complémentaire, ils peuvent transférer leurs compétences à d’autres métiers connexes, notamment les métiers d’outilleur-ajusteur ou de mécanicien d’entretien. Ils peuvent aussi devenir machinistes CNC et travailler dans les secteurs industriel ou commercial, notamment dans des usines de fabrication et de montage.

top of page