Influenza aviaire

L'influenza aviaire (IA), couramment appelée « grippe aviaire », est une maladie virale contagieuse qui touche de nombreuses espèces d'oiseaux domestiques et sauvages.

Il existe de nombreuses souches du virus de l'influenza aviaire, généralement classées en deux catégories :

  • les souches du virus de l'influenza aviaire faiblement pathogène (IAFP), qui causent généralement peu ou pas de signes cliniques chez la volaille et peuvent ne pas être détectées en raison de l'absence de maladie chez certaines espèces d'oiseaux;
  • les souches du virus de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), qui peuvent causer des signes cliniques graves et entraîner des taux de mortalité élevés chez la volaille.

Rarement, l'humain peut être infecté par un virus de l'influenza d'origine aviaire. La transmission interhumaine de l'influenza aviaire est extrêmement rare.


Influenza aviaire H5N1 – Mise à jour d'avril 2022

Détection de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) du sous-type H5N1 au Canada en 2021-2022

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a récemment informé l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) de la présence confirmée de l'IAHP du sous-type H5N1 au Canada.

Cette année, on a signalé de façon régulière des cas d'oiseaux sauvages infectés par l'IAHP du sous-type H5N1 en Amérique du Nord, plus précisément en Ontario, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Colombie-Britannique, en Alberta et en Saskatchewan, ainsi que dans 24 États de l'est et du centre des États-Unis.

L'influenza aviaire se propage actuellement dans les populations d'oiseaux sauvages du monde entier, dont certains migrent au Canada. Cette maladie constitue, de ce fait, une préoccupation nationale importante. L'ACIA continue de rappeler aux éleveurs, en particulier ceux qui élèvent de la volaille ou d'autres oiseaux susceptibles d'être infectés par ce virus, d'adopter de bonnes pratiques de biosécurité pour protéger leurs animaux des maladies infectieuses.

Quelques faits concernant l'influenza aviaire (grippe aviaire) H5N1

  • Le risque de transmission interhumaine de l'influenza aviaire H5N1 est faible. Les symptômes de la maladie, qui peuvent ressembler à ceux de la grippe humaine, comprennent :
    • de la fièvre, une toux, des douleurs musculaires et des maux de gorge;
    • d'autres symptômes d'apparition précoce principalement liés au virus H5N1, comme la diarrhée, des maux d'estomac et des douleurs thoraciques;
    • des infections oculaires;
    • des infections respiratoires graves, dont la pneumonie.

Recommandations à suivre si vous résidez (ou avez voyagé) dans une région où la situation de l'influenza aviaire H5N1 est préoccupante

  • Faites-vous vacciner contre la grippe.
  • Lavez-vous souvent les mains à fond avec de l'eau chaude et du savon. À défaut d'eau et de savon, utilisez un désinfectant à base d'alcool. Soyez prévenant et gardez-en toujours avec vous lorsque vous voyagez.
  • Observez les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez.
  • Évitez de visiter des lieux à risque élevé, comme les exploitations avicoles et les marchés d'animaux vivants.
  • Évitez tout contact non nécessaire avec des oiseaux (vivants ou morts), notamment les poules, les canards et les oiseaux sauvages.
  • Évitez les surfaces qui pourraient être contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux.
  • Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'œufs, sont bien cuits.

Liens et ressources utiles

Renseignements généraux pour le grand public

Renseignements pour les fournisseurs de soins de santé

Renseignements à l'intention des chasseurs et des amateurs de la faune

Autres ressources

Santé animale

Salubrité de l’environnement
Santé publique
Santé Manitoba

300, rue Carlton
4e étage
Winnipeg MB  R3B 3M9  CANADA
Tél. : 204-788-6735
Téléc. : 204-948-2040