Consultez ce blogue pour voir les articles courants concernant les documents des Archives du Manitoba. Visitez les Archives du Manitoba pour voir les documents en personne.

Avril 2020 :

Le 30 avril 2020

Les « dossiers-matières de la collection de photographies de la bibliothèque de la Hudson’s Bay House » et la « documentation éphémère du magazine The Beaver » : présentés par la Dre Karla Kit McManus, professeure adjointe en arts visuels (histoire de l’art), faculté des médias, de l’art et de la performance, Université de Regina

« Le magazine The Beaver est créé en 1920 à titre de publication maison dans le but de rassembler les différents employés de la Compagnie de la Baie d’Hudson postés en région éloignée et qui ont peu de contact avec le monde extérieur durant la majeure partie de l’année. Vers 1938, le magazine n’est plus un simple bulletin amélioré, mais une publication ayant une grande importance culturelle et une excellente qualité d’impression. Sous-titré Magazine of the North (magazine du Nord), The Beaver adopte une approche fortement axée sur la photographie pour raconter l’histoire des intérêts commerciaux de la HBC dans les régions sauvages du Canada, où le commerce des fourrures représentait encore un moteur économique majeur. Un grand nombre des récits mettent l’accent sur la bienveillance coloniale de la Compagnie. Les dossiers-matières de la collection de photographies de la bibliothèque de la Hudson’s Bay House contiennent des milliers d’images, y compris des tirages, des planches-contacts, des négatifs, des diapositives et des clichés transparents. Elles consituent un véritable trésor sur l’histoire visuelle de la HBC et ses retombées sur le développement du Canada, au temps de la photographie. Il convient de souligner particulièrement la représentation de la flore, de la faune et des paysages de l’Arctique qui subissent de nos jours des changements environnementaux profonds en raison du réchauffement planétaire. L’histoire des peuples autochtones du Canada et de leurs liens avec la Compagnie de la Baie d’Hudson est aussi très présente dans ces dossiers. Avec le magazine et les dossiers-matières, un important travail reste à faire pour identifier les personnes qui ont été photographiées pour la publication et dont les images ont souvent été utilisées sans permission. Ces dossiers ont une immense valeur historique pour la province du Manitoba, mais aussi à l'échelle mondiale. Les Manitobains devraient être fiers d’être les gardiens de ces archives exceptionnelles. »

The Beaver Magazine, Winter 1954. “Enter the Europeans…Among the Eskimos” by Diamond Jenesse.
"Leaving Thule for Craig Harbour" [Two Thule women aboard the "Nascopie" holding husky puppies.], photograph by Lorene Squire. 1938. Lorene Squire photographs taken for “The Beaver” magazine, Hudson’s Bay Company Archives, Archives of Manitoba, H4-125-1-1.

Texte original reçu en anglais.

Vous voulez en savoir plus? Interrogez la base de données Keystone pour trouver d’autres documents sur ‘The Hudson’s Bay House Library photograph collection subject files’ et ‘’The Beaver’ magazine vertical files’. Consultez l’initiative relative aux noms et aux savoirs.


Souhaitez-vous participer à Vos archives? Consultez Envoyer votre histoire et Événements à venir pour plus de détails. Vous pouvez nous envoyer un courriel à yourarchives@gov.mb.ca avec des commentaires à propos de cet article de blogue, et ces commentaires pourraient être ajoutés à cette page.

haut de page

Le 29 avril 2020

The Beaver Log, le bulletin d’information destiné au personnel des grands magasins de la Compagnie de la Baie d’Hudson  — présenté par Janis Thiessen, professeure d’histoire, Université de Winnipeg

« The Beaver Log est l’un des bulletins d’information destinés aux employés des grands magasins de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Ces bulletins sont de très précieuses ressources pour en savoir plus sur l’histoire ouvrière et commerciale. De plus, leur lecture est des plus divertissantes! Mes étudiantes et étudiants en histoire des entreprises indexent ces bulletins pour les Archives et sont souvent déconcertés par ce qui était considéré à l’époque comme du contenu approprié. Il y a plusieurs décennies, on pouvait publier de l’information sur les relations amoureuses au sein du personnel, des stéréotypes fondés sur la race et l’ethnicité et des propos paternalistes. On peut lire dans ces documents de savants articles sur ces aspects de l’histoire des entreprises canadiennes. Cependant, en feuilletant les pages, on peut aussi tomber sur des articles dont les titres provoquent une réaction plus viscérale, comme Summer Brides and Happy Grooms (les futures mariées de l’été et leurs futurs époux) ou What's the Matter, Girls? (qu’est-ce qui ne va pas les filles?) ».

Hudson’s Bay Company Archives, Archives of Manitoba, “The Beaver Log” newsletter, July 1946, cover and page 9, H4-171-1-5.

Texte original reçu en anglais.

Vous voulez en savoir plus? Interrogez la base de données Keystone pour trouver d’autres documents sur ‘Hudson’s Bay Company staff publications’.

Souhaitez-vous participer à Vos archives? Consultez Envoyer votre histoire et Événements à venir pour plus de détails. Vous pouvez nous envoyer un courriel à yourarchives@gov.mb.ca avec des commentaires à propos de cet article de blogue, et ces commentaires pourraient être ajoutés à cette page.

haut de page

Le 27 avril 2020

Photos d’un magasin de la Compagnie de la Baie d’Hudson au coin de l’avenue Portage et du boulevard Memorial ‑ Soumises par Della Beattie, étudiante

« J’ai rédigé un travail sur l’histoire de ce bâtiment pour un cours d’histoire de l’art, en utilisant des dossiers des Archives de la Compagnie de la Baie d’Hudson (ACBH). Ayant vécu à Winnipeg toute ma vie, je trouvais ce bâtiment fascinant, mais aussi d’actualité, puisqu’il figure souvent dans les nouvelles ces temps-ci. Il rassemble l’histoire de la Compagnie de la Baie d’Hudson et celle de Winnipeg, ainsi que des enjeux contemporains. Chacun peut s’identifier à ce bâtiment. Votre collection contient un grand nombre de photos fabuleuses illustrant ce ancien et grand bâtiment. »

photo du Magasin  de la Compagnie de la Baie d’Hudson
Magasin de la Compagnie de la Baie d’Hudson à Winnipeg, au Manitoba Photo prise au coin nord-ouest de l’avenue Portage. En arrière-plan, le Palais législatif.
Hudson’s Bay Company Archives, Archives of Manitoba, Hudson’s Bay House Library photograph collection subject files, September 1928, HBCA 1987/363/W-315/97.
photo du Magasin  de la Compagnie de la Baie d’Hudson
Magasin de la Compagnie de la Baie d’Hudson à Winnipeg
Hudson’s Bay Company Archives, Archives of Manitoba, Hudson’s Bay House Library photograph collection subject files, 1966, HBCA 1987/363-W-315/T147

Texte original reçu en anglais.


Vous voulez en savoir plus? Interrogez la base de données Keystone pour trouver d’autres documents sur ‘Hudson’s Bay Company’, ‘The Bay’, ‘Winnipeg (Downtown)’. Lisez l’article mettant en vedette le magasin de Winnipeg.

Souhaitez-vous participer à Vos archives? Consultez Envoyer votre histoire et Événements à venir pour plus de détails. Vous pouvez nous envoyer un courriel à yourarchives@gov.mb.ca avec des commentaires à propos de cet article de blogue, et ces commentaires pourraient être ajoutés à cette page.

haut de page

Le 24 avril 2020

Documents liés à la propriété familiale de James Sinclair, NW22-14-22W — Soumis par Sharon Simms, blogueuse d’histoire familiale

« Une visite aux Archives du Manitoba à Winnipeg en 2015 m’a permis de trouver des documents fascinants sur la propriété familiale de mon arrière-grand-père James Sinclair. En 1883, il est parti de St Margaret’s Hope, dans les Orcades, en Écosse, pour se rendre dans la municipalité de Blanshard, dans l’Ouest du Manitoba. En 1890, James a épousé Elizabeth Henry et a bâti un foyer pour leurs sept enfants, nés entre 1891 et 1900, ainsi que pour le fils d’Elizabeth, James, à quelques kilomètres au nord d’Oak River, au Manitoba. Durant ma visite à Winnipeg, je m’attendais à trouver des copies de formulaires et de lettres concernant le processus d’octroi de la propriété, mais j’ai trouvé bien davantage : une histoire à consigner pour les générations présentes et à venir. 



« James Sinclair a effectué son inscription d’établissement au NW1/4 22‑14‑22 le 11 octobre 1887. En juin de l’année suivante, il a commencé les travaux sur sa terre et s’est procuré du bois pour construire une maison et une écurie. Le 7 juin 1889, il a achevé la construction des deux bâtiments et s’y est installé. Ces détails figurent dans une lettre, trouvée aux archives, écrite par un certain Edward Hunter en janvier 1893. Edward Hunter a adressé cette lettre à Thomas Daly, ministre de l’Intérieur à Ottawa, en raison d’un différend au sujet des droits de propriété sur ce terrain, qui semble avoir commencé à la fin de l’année 1892 à cause de quelques chevaux égarés. 



« Selon M. Hunter, James Sinclair a trouvé des chevaux dans ses meules de foin à l’automne 1892 et les a placés à la fourrière. Certains de ces animaux appartenaient à un voisin, John Hall Stewart, qui a dû payer 24 $ en dommages et intérêts à James Sinclair. M. Stewart (qui était également le juge de paix local) a poursuivi M. Sinclair en dommages et intérêts pour la somme de 80 $ pour avoir placé ses animaux à la fourrière illégalement. Lorsque la poursuite a échoué, il a menacé de faire annuler le titre de propriété de James Sinclair. 



« Les dossiers d’archives à propos de la propriété NW 22‑14‑22 comprennent plusieurs lettres défendant chaque point de vue, provenant entre autres d’un homme qui affirme avoir plâtré la cabane de M. Sinclair en 1889 et en 1891, ainsi que de voisins qui se portent garants soit de M. Stewart, soit de M. Sinclair. 



« Le document le plus captivant trouvé aux archives est une lettre manuscrite de sept pages écrite par James Sinclair lui-même et adressée à Thomas Daly pour plaider sa cause. Contempler sa belle calligraphie et sa signature a dépassé les attentes les plus folles que j’avais en préparant ma visite aux archives! 



le lettre, page 1 du 7
le lettre page 2
le lettre page 3
le lettre page 4
le lettre page 5
le lettre page 6
le lettre page 7
Lettre de James Sinclair à T.M. Daly, le 30 mai 1893
Archives of Manitoba, NR 0215, Federal Department of the Interior homestead files, GR2060, Range 22W – Township 14 – Section NW22, M28500

« On trouve le verdict définitif dans un dossier daté de juillet 1893 indiquant que le titre de propriété de M. Sinclair avait été rétabli et que sa propriété était de nouveau à son nom. Ses descendants ont cultivé le « homestead », comme ma famille appelait toujours ce quart de section, pendant les 116 années qui ont suivi. En réalisant mes propres recherches, j’ai été heureuse de découvrir que les deux hommes s’étaient réconciliés par la suite. John Hall Stewart apparaît dans l’obituaire de James en tant que porteur aux funérailles, en 1935. 



« Il ne manque plus à cette histoire qu’une bonne fin. Or, c’est exactement ce qu’elle a eu. En 2009, un arrière-petit-fils de James Sinclair a vendu la propriété à des descendants de John Hall Stewart. Ce rebondissement plein d’ironie aurait été oublié par l’histoire sans les Archives du Manitoba. »


Texte original reçu en anglais.

Vous voulez en savoir plus? Interrogez la base de données Keystone pour trouver d’autres documents sur ‘homestead files’, ‘Rural Municipality of Blanshard’, and ‘family history’.

Souhaitez-vous participer à Vos archives? Consultez Envoyer votre histoire et Événements à venir pour plus de détails. Vous pouvez nous envoyer un courriel à yourarchives@gov.mb.ca avec des commentaires à propos de cet article de blogue, et ces commentaires pourraient être ajoutés à cette page.

haut de page