Consultez ce blogue pour voir les articles courants concernant les documents des Archives du Manitoba. Visitez les Archives du Manitoba pour voir les documents en personne.

Les articles du blog:

Le 27 novembre 2020

Aquarelle de Rollin Price Meade représentant le Fort Dunvegan — Soumise par Thomas Schultze, auteur de « Hudson’s Bay Company Posts and Depots: Images from a Vanished Era »

« Importance - L’image est la seule représentation artistique de l’établissement [Fort Dunvegan] que l’on trouve aux Archives de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Sa forme circulaire est inhabituelle pour un tableau de paysage. Le tableau a un diamètre de seulement 14 cm et contient beaucoup de petits détails.

« Description - Votre regard est d’abord attiré par les collines enneigées, les vallées profondes et les bancs de neige en pente, à gauche du ravin; et à droite, les deux chutes frigorifiées. Le flanc de coteau surréaliste plane au dessus du petit établissement, dont il est séparé par des rangées d’arbres.

« Les bâtiments du Fort sont disposés selon l’aménagement standard et une cour centrale donne sur la rivière. Du côté nord, l’artiste a représenté une habitation importante face à l’entrée : la résidence de l’intendant du poste de traite. Les grandes structures subdivisées que l’on trouve de chaque côté sont les résidences des hommes et des officiers. Notez l’absence de palissades et de bastions.

« Sur la surface plane entre le Fort et la rivière, la neige s’est accumulée et forme des bancs de neige répétant le modèle sur la colline. Une barge d’York est montée sur la rive et l’on peut voir plusieurs canots plus loin. À droite, se présentent les champs et le pâturage des chevaux et, à gauche, un char à bœufs.

« En premier plan, à gauche, se profile la silhouette d’un adulte accompagné d’un enfant et, au centre, un homme guide un animal de trait tirant un traîneau. Une personne transporte jusqu’au fort de l’eau puisée dans un trou percé dans la glace de la rivière, alors que des chiens attendent pour boire. On peut voir d’autres personnages approchant du fort à partir de la rive.

Brickyard
agrandir

dans sa taille
Aquarelle de Rollin Price Meade représentant le Fort Dunvegan
Hudson’s Bay Company Archives, Archives of Manitoba, Fort Dunvegan [Peace River, AB], Watercolour by Rollin Price Meade, ca. 1866, HBCA P-178

« Artiste - Rollin Price Meade (1837-1879) est un artiste, aventurier, rédacteur en chef d’un journal et peintre de maisons. Il a travaillé pour la Compagnie de la Baie d’Hudson et a vécu un certain temps au Manitoba et en Saskatchewan. Meade a peint le premier rideau du théâtre Walker de Winnipeg, un théâtre historique. En 1869, à l’époque de la Rébellion de Louis Riel au Manitoba, il travaillait comme artiste et rédacteur en chef du journal Nor’ Wester. »


Texte original reçu en anglais.


Vous voulez en savoir plus? Contactez-nous pour obtenir plus de renseignements.

Souhaitez-vous participer à Vos archives? Consultez Envoyer votre histoire. Vous pouvez nous envoyer un courriel à yourarchives@gov.mb.ca avec des commentaires à propos de cet article de blogue, et ces commentaires pourraient être ajoutés à cette page.


haut de page

Le 20 novembre 2020

Documents des clubs 4-H — Soumis par Alfred Chorney, historien amateur, Brokenhead Heritage Committee

« Une demande de documents des clubs 4 H du district agricole de Brokenhead Beauséjour, qui a été présentée plus tôt aux Archives, a révélé qu’il existe une multitude de documents relatifs aux activités de ces clubs dans la région. Nous avions l’intention de nous rendre aux Archives pour prendre connaissance du contenu des dossiers, mais les membres de notre comité ont été incapables de le faire jusqu’à ce jour.

« J’ai choisi le contenu des dossiers des 4 H avant tout pour déterminer quels clubs ont participé aux programmes éducatifs offerts aux jeunes en milieu rural par l’entremise du ministère de l’Agriculture du Manitoba de 1917 – date du premier club identifié – jusqu’à environ 1980. Les activités des 4 H ont eu une incidence importante dans le district.

Brickyard
agrandir

dans sa taille
Guide des Boys and Girls Clubs, édition des organisateurs, 1917
Archives of Manitoba, Manitoba 4-H Council fonds, Brochures – Historical, 1917, P6098/7
Brickyard
agrandir

dans sa taille
Programme du huitième voyage annuel des Swine Clubs de la province au Manitoba Agricultural College, 1928
Archives of Manitoba, Manitoba 4-H Council fonds, Brochures/Pamphlets/Programs – Historical, Swine/Pig Clubs, 1928, P6099/8

« Selon les résultats de la recherche dans les dossiers et notre capacité à recueillir des données historiques de même que des artefacts, des photos, etc., auprès d’autres sources, il pourrait être proposé que « l’histoire des 4 H de la région du Nord Est du Manitoba » fasse partie du Pioneer Village Museum de la Broken Beau Historical society situé à Beauséjour. »


Texte original reçu en anglais.


Vous voulez en savoir plus? Contactez-nous pour obtenir plus de renseignements.

Souhaitez-vous participer à Vos archives? Consultez Envoyer votre histoire. Vous pouvez nous envoyer un courriel à yourarchives@gov.mb.ca avec des commentaires à propos de cet article de blogue, et ces commentaires pourraient être ajoutés à cette page.


haut de page

Le 13 novembre 2020

Documents relatifs à la brique et à la pierre calcaire — Soumis par Peter Schuster, directeur du Manitoba Masonry Institute

« J’aimerais présenter les blocs de construction simples, mais très beaux, que sont les briques et les pierres calcaires qui ont servi à bâtir les fondations et les immeubles qui ont fait la renommée de notre magnifique ville. Ils sont l’œuvre d’artisans locaux qui ont transmis leur savoir faire d’une génération à l’autre pendant des années. Ces mêmes métiers sont toujours enseignés et célébrés aujourd’hui dans nos établissements d’enseignement postsecondaire. Ces matériaux simples étaient assemblés avec habileté pour bâtir les logements, les bureaux, les entrepôts qui ont contribué au progrès de notre société en périodes de prospérité et parfois de turbulence, tous passant l’épreuve de longévité avec beauté, grâce et fonctionnalité. Ces nombreux immeubles nous racontent une histoire que les résidents du Manitoba peuvent voir, une histoire qui continue de les toucher jusqu’à ce jour. Ces matériaux fonctionnels embellissent même les nouveaux immeubles, avec un air moderne qui nous aide à rester en contact avec nos racines historiques. »

Brickyard
agrandir

dans sa taille
Archives of Manitoba, L.B. Foote fonds, Foote 1972. Brickyard, ca. 1913, P7401/3


« C’est un excellent choix pour célébrer notre 150e anniversaire. C’est un hommage non seulement à la prévoyance de nos dirigeants, mais aux nombreux groupes d’architectes, d’ingénieurs, de travailleurs de la construction et de maçons qui ont travaillé ensemble avec diligence pour construire une série d’artefacts et d’immeubles historiques importants, que l’on trouve encore aujourd’hui d’un bout à l’autre de notre superbe ville. Si l’on remonte dans le temps, ces métiers étaient enseignés dans d’autres pays et les immigrants, dont beaucoup ONT CHOISI de s’installer au Manitoba, ont amené ces compétences avec eux. Les immeubles étaient construits à l’aide de matériaux produits par des fabricants de briques, depuis longtemps oubliés, qui étaient disséminés dans la ville; ou de matériaux extraits des carrières de la province, dont certaines sont toujours exploitées aujourd’hui. Un certain nombre de ces immeubles ont survécu au passage du temps et sont maintenant conservés avec grand soin et protégés pour les générations à venir. Ces immeubles confèrent un caractère unique à la ville et à la province et beaucoup d’entre eux sont ornés de publicités uniques et historiques qui nous rappellent aujourd’hui une ère qu’il ne faut pas oublier. Ces matériaux, tirés des ressources abondantes de notre belle province, ont eux mêmes une histoire à raconter à travers les formes et les modèles des restes fossilisés qui ont aidé à les créer. Il s’agit d’une histoire multidimensionnelle qui va bien au delà des simples matériaux qui ont servi à bâtir notre province. »

« Les exemples d’immeubles construits avec ces matériaux abondent dans notre province : du palais législatif à presque tous les immeubles du district des entrepôts en passant par les écoles, les palais de justice et la plupart des autres immeubles, qui contribuent tous les jours au fonctionnement d’une ville ou de la province. On peut en trouver des exemples sur presque toutes les photos archivées qui montrent le tissu et le paysage de toutes les villes de notre magnifique province. C’est une histoire que toutes les villes, et surtout les résidents du Manitoba, peuvent partager, raconter et comprendre. »

Bank of Hamilton Building, Main Street
agrandir

dans sa taille
Édifice de la Bank of Hamilton, rue Main
Archives of Manitoba, Winnipeg – Buildings – Business – Hamilton Building 1, 1957
Construction of the Legislative Building
agrandir

dans sa taille
Construction du palais législatif
Archives of Manitoba, L.B. Foote fonds, Foote 607. Construction of Leg. Building showing N. side of east of S. wing, 19 October 1915, P7395/1
Lenore and Eagleton Schools, ca. 1909-1912
agrandir

dans sa taille
Écoles Lenore et Eagleton, vers 1909-1912
Archives of Manitoba, A 0278 Department of Education photograph album, GR2664, page 69, G 11005

Texte original reçu en anglais.


Vous voulez en savoir plus? Faites une recherche dans la base de données Keystone pour obtenir plus de renseignements. Pour voir d’autres photos de la construction du Palais législatif, visitez notre exposition en ligne Palais législatif du Manitoba : photographies des travaux.

Souhaitez-vous participer à Vos archives? Consultez Envoyer votre histoire. Vous pouvez nous envoyer un courriel à yourarchives@gov.mb.ca avec des commentaires à propos de cet article de blogue, et ces commentaires pourraient être ajoutés à cette page.


haut de page

Le 6 novembre 2020

Lettre, datant de la Première Guerre mondiale, du lieutenant Alexander Logan Waugh adressée à son père — Soumise par Alexander Waugh, neveu du lieutenant Alexander Logan Waugh, petit fils du maire de Winnipeg, R.D. Waugh, et arrière petit fils du maire Alexander Logan

« Ses sentiments portent l’empreinte d’un pays et d’un Empire à défendre contre l’empereur. Il ne se considérait pas comme un héros, mais éprouvait de la compassion pour ses hommes et les milliers d’autres individus quand il pensait aux sacrifices que ceux-ci et leur famille ont faits pour préserver la liberté du Canada et du Manitoba. »

Lettre d’Alexander Waugh à son père, France, datée du 17 novembre 1917
enlarge image

full size
Lettre d’Alexander Waugh à son père, France, datée du 17 novembre 1917
enlarge image

full size
"Lettre d’Alexander Waugh à son père, France, datée du 17 novembre 1917"
Archives of Manitoba, Waugh family fonds, Letters from Alexander Logan Waugh to his family, July – November 1917, P7965/11

Texte original reçu en anglais.


Vous voulez en savoir plus? Faites une recherche dans la base de données Keystone pour obtenir plus de renseignements. Vous pouvez en apprendre davantage sur cette lettre dans notre blogue précédent, Chez nous et ailleurs - Se souvenir de la Première Guerre mondiale grâce à des documents des Archives du Manitoba. Un album de coupures de journaux conservé par la famille Waugh a également été le sujet du blogue du 3 mars 2018.

Souhaitez-vous participer à Vos archives? Consultez Envoyer votre histoire. Vous pouvez nous envoyer un courriel à yourarchives@gov.mb.ca avec des commentaires à propos de cet article de blogue, et ces commentaires pourraient être ajoutés à cette page.


haut de page

Le 30 octobre 2020

Photographie en surimpression faisant partie du fonds James McDougall — Soumise par Mandy Malazdrewich, archiviste, Archives de la Compagnie de la Baie d’Hudson, Archives du Manitoba

« Comme je m’intéresse aux photos et aux techniques photographiques, je suis attirée par cette photo qui, au premier abord, semble être le produit d’une erreur technique, mais qui est en même temps très belle. Cette "erreur" fait porter l’attention sur la construction de la photo et permet de découvrir la façon dont elle a été créée. Les détails de cette photographie révèlent la technique utilisée par ce photographe, l’équipement encombrant qu’il a dû transporter avec lui, le long et difficile processus d’exposition et la facilité avec laquelle il aurait soumis le négatif à une double exposition. Le photographe considérait-il que cette photo était ratée? Pourquoi a-t-elle survécu? »


« La première fois que j’ai vu cette photo faisant partie du fonds James McDougall, je faisais un stage de courte durée aux Archives de la Compagnie de la Baie d’Hudson alors que j’étais à l’étape médiane de mes études en conservation de photos et gestion des collections. J’étais intriguée par les négatifs sur papier et étonnée de trouver dans les Archives les négatifs et les épreuves photographiques correspondantes qui auraient été créés par James McDougall pour son album personnel. La taille même de la collection et la distance géographique couverte par les photographies sont également très impressionnantes. Enfin, les Archives de la Compagnie de la Baie d’Hudson contiennent des documents personnels appartenant à James McDougall, de même que de nombreux documents d’entreprise qu’il a créés lors de voyages d’inspection effectués alors qu’il travaillait pour la Compagnie de la Baie d’Hudson et au cours desquels il a pris ces photos. Quelle belle occasion d’apprendre à connaître le photographe et sa technique de même que son travail pour la Compagnie de la Baie d’Hudson. »


Texte original reçu en anglais.

Vous voulez en savoir plus? Faites une recherche dans la base de données Keystone pour obtenir plus de renseignements. Vous pouvez également venir nous visiter en personne aux Archives du Manitoba.

Souhaitez-vous participer à Vos archives? Consultez Envoyer votre histoire. Vous pouvez nous envoyer un courriel à yourarchives@gov.mb.ca avec des commentaires à propos de cet article de blogue, et ces commentaires pourraient être ajoutés à cette page.


haut de page