Consultez ce blogue pour voir les articles courants concernant les documents des Archives du Manitoba datant de l’époque de la Première Guerre mondiale. Visitez les Archives du Manitoba pour voir les documents en personne.

Avril 2015 :

Le 27 avril 2015

La Compagnie de la Baie d’Hudson et les communications par câble

Au cours de la Première Guerre mondiale, les câbles (aussi appelés « télégrammes ») permettaient une communication presque immédiate. Ils étaient relativement brefs et les expéditeurs devaient payer par mot, dont chacun ne pouvait pas avoir plus de 10 à 15 caractères, selon que le texte était écrit en code ou en clair. La Compagnie de la Baie d’Hudson utilisait cette forme de communication tous les jours au début du 20e siècle, comme témoigne une série de câbles reçus et envoyés intitulée « Cables related to Hudson’s Bay Company’s wartime business with European governments » de 1914 à 1916.

Certains des câbles étaient écrits en langage codé, et d’autres en langage clair. Les câbles étaient numérotés et se référent aux câbles précédents par ces numéros (voir les deux ci-dessous). Les câbles portaient sur les commandes de fournitures, les arrangements pris avec les fournisseurs, les modalités d’expédition et sur d’autres activités commerciales en cours.

Dans le cadre de cette série, nous pouvons constater que les dirigeants de la Compagnie envoyaient et recevaient des câbles tous les jours, et parfois plusieurs fois par jour. Pour prendre un exemple, en mars 1915, 55 câbles ont été envoyés et 62 ont été reçus. Ce n’est pas surprenant que la série prenne 1,5 m d’espace sur une étagère dans la chambre forte.

Conseil de recherche : Pour trouver une description de ces documents dans Keystone, utilisez le titre de la série comme mots-clés pour la recherche, « Cables related to Hudson’s Bay Company’s wartime business with European governments. » On peut consulter les dossiers sur demande dans la salle de lecture des Archives du Manitoba.

Commentaires (0)

Envoyez vos courriels à l'adresse suivante : archiveswebmaster@gov.mb.ca. Que pensez-vous de cette blogue article? Vous êtes aussi invités à afficher vos commentaires sur cette page.

haut de page

Le 22 avril 2015

Un journal personnel dans les tranchées

George Henry Hambley fut l’un des 600 000 Canadiens qui ont servi pendant la Première Guerre mondiale. M. Hambley s’est enrôlé au Camp Hughes (Camp Sewell à l’époque) le 13 octobre 1915, juste avant son 19e anniversaire. Il était cavalier dans la Canadian Light Horse et a servi en France, en Belgique et en Allemagne, combattant dans les batailles d’Ypres, de Mons, de Cambrai et de la crête de Vimy.

Bien que M. Hambley fasse partie d’un grand nombre de Manitobains ayant servi activement en Europe au cours de la Première Guerre mondiale, son rôle est particulièrement significatif en raison des journaux qu’il a écrits tout au long de la guerre. Il existe 13 journaux au total, allant de son inscription en 1915 jusqu’à la fin de la guerre en novembre 1918, ainsi que d’autres relatant sa vie en Europe avant son retour au Canada en 1919.

Les journaux de guerre de M. Hambley ne relatent pas tout simplement le mouvement des troupes, ses propres activités quotidiennes et l’histoire des gens qu’il rencontrait. Ils sont également remplis de croquis, de poèmes, de photographies, de cartes, de lettres et de coupures de presse.

Après la guerre, M. Hambley est rentré au Canada, a fréquenté le collège Victoria à Toronto et le collège Wesley à Winnipeg, puis il a servi comme ministre de l’Église unie dans plusieurs collectivités du Manitoba pendant plus de 40 ans. Il a continué à tenir un journal pendant une bonne partie de cette période. Il a fait sa dernière inscription le jour précédant son décès en février 1983.

Cherchez dans la base de données des archives Keystone et venez consulter les dossiers dans la salle de lecture des Archives du Manitoba pour en apprendre plus sur George Henry Hambley, pour lire ses journaux, et pour vous informer davantage au sujet des Manitobains pendant la Première Guerre mondiale.

Conseil de recherche : Cherchez « George Hambley » dans Keystone pour plus d’information.

Commentaires (0)

Envoyez vos courriels à l'adresse suivante : archiveswebmaster@gov.mb.ca. Que pensez-vous de cette blogue article? Vous êtes aussi invités à afficher vos commentaires sur cette page.

haut de page