Les eaux transfrontalières

Le Manitoba partage un certain nombre de bassins hydrographiques transfrontaliers avec les autorités d’autres ressorts en amont, dont l’Alberta, la Saskatchewan, l’Ontario, le Dakota du Nord et le Minnesota. Étant donné que l’eau traverse les frontières sans reconnaître les limites territoriales, les activités et la construction qui ont cours dans ces bassins hydrographiques – canaux de drainage, barrages, ouvrages de dérivation, etc. – peuvent avoir une incidence sur la quantité et la qualité de l’eau en aval au Manitoba. Le Manitoba s’oppose notamment aux projets de transfert d’eau entre bassins dans le Dakota du Nord depuis les années 1960, en raison du risque d’introduction d’espèces envahissantes nuisibles dans les eaux du Manitoba. À l’échelle des bassins hydrographiques, le Manitoba a dressé un certain nombre de plans de gestion dont les recommandations visent à consolider les partenariats transfrontaliers.

Développement durable Manitoba participe à divers conseils et comités transfrontaliers visant à soutenir la coopération en matière de gestion des eaux transfrontalières.

Par ailleurs, le Manitoba a conclu un certain nombre d’accords transfrontaliers dont le Protocole d’entente Canada-Manitoba portant sur le lac Winnipeg et le bassin du lac Winnipeg, ainsi que le Saskatchewan-Manitoba Memorandum of Understanding Respecting Water Management (protocole d’entente Saskatchewan-Manitoba portant sur la gestion de l’eau, PDF).

Pour en savoir plus sur la gestion de l’eau exercée dans les administrations voisines :
Saskatchewan Water Security Agency (office de la sécurité de l’approvisionnement en eau de la Saskatchewan)
Saskatchewan Agricultural Water Management Strategy (stratégie de gestion de l’eau en zone agricole de la Saskatchewan)